Thomas Rotherham

archevêque catholique
Thomas Rotherham
Archbishop Thomas Rotherham.jpg
Thomas Rotherham (portrait du XIXe siècle).
Fonctions
Archevêque d'York
jusqu'au
Archevêque catholique
Ancien archidiocèse d'York (d)
Évêque diocésain
Ancient Diocese of Rochester (d)
Évêque de Rochester
Archevêque
Évêque de Lincoln
Évêque diocésain
Diocese of Lincoln (d)
Biographie
Naissance
Décès
ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Cawood Castle (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Formation
Activités
Autres informations
Religion

Thomas Rotherham () est un ecclésiastique anglais.

BiographieModifier

Il est évêque de Rochester de 1468 à 1472, évêque de Lincoln de 1472 à 1480 et enfin archevêque d'York de 1480 à sa mort.

À la mort d’Édouard IV en avril 1483, Rotherham était l'un des célébrants de la messe funéraire du 20 avril 1483[1]. Dans les jours qui suivirent, il épousa la cause de la reine douairière, Élisabeth Woodville, et dénonça la nomination du duc de Gloucester en tant que régent de son fils, Édouard V ; et lorsque le duc Richard fut confirmé et qu'Élisabeth dut s'enfuir, Rotherham remit les sceaux de la Couronne à la reine. Bien qu'il les récupérât ensuite, et les remît à l'archevêque de Cantorbéry Thomas Bourchier[2], cette initiative malheureuse, témoignage accablant d'une loyauté discutable, conduisit à son congé au poste de Lord Chancelier. Le 13 mai, il était remplacé par John Russell, qui avait déjà été son successeur en tant qu'évêque de Lincoln.

Le 13 juin 1483, Rotherham fut inculpé dans la conspiration de Lord Hastings et des Woodville visant Richard, et fut incarcéré dans la Tour de Londres[3] ; mais il recouvra sa liberté dès la mi-juillet[4].

NotesModifier

  1. D'après Charles Ross, Edward IV, Berkeley, University of California Press, (ISBN 0-520-02781-7), p. 417
  2. D'après Charles Ross, Richard III, (ISBN 0-520-04589-0), p. 76
  3. D'après Ross, Richard III op. cit., p.42
  4. D'après Davies et A. J. Pollard (dir.), The Wars of the Roses, New York, St. Martin's Press, (ISBN 0-312-12697-2), « The Church and the Wars of the Roses », p. 142