Thomas Holland (2e comte de Kent)

Thomas Holland

Titres

Comte de Kent

26 décembre 136025 avril 1397
(36 ans, 3 mois et 30 jours)

Prédécesseur Thomas Holland
Successeur Thomas Holland

Baron Holand

26 décembre 136025 avril 1397
(36 ans, 3 mois et 30 jours)

Prédécesseur Thomas Holland
Successeur Thomas Holland

Baron Wake de Liddell

7 août 138525 avril 1397
(11 ans, 8 mois et 18 jours)

Prédécesseur Jeanne de Kent
Successeur Thomas Holland
Fonctions militaires
Faits d’armes Bataille de Nájera
Conflits Guerre de Cent Ans
Biographie
Naissance vers 1350
Upholland
Décès 25 avril 1397 (à 47 ans)
Arundel
Père Thomas Holland
Mère Jeanne de Kent
Conjoint Alice FitzAlan
Enfants Aliénor Holland
Thomas Holland
Jean Holland
Richard Holland
Jeanne Holland
Edmond Holland
Marguerite Holland
Éléonore Holland
Élisabeth Holland
Brigitte Holland

Description de l'image Arms of Edmund of Woodstock, 1st Earl of Kent.svg.

Thomas Holland (1350 – ), comte de Kent, était un noble anglais et un conseiller de son demi-frère Richard II.

Il était fils de Thomas, baron Holland, et de Jeanne Plantagenêt, comtesse de Kent, elle-même fille d'Edmond de Woodstock, comte de Kent, et de Marguerite Wake. Edmond était fils du roi Édouard Ier et de sa seconde épouse Marguerite de France. Thomas Holland était en outre un demi-frère plus âgé de Richard II, sa mère s'étant remariée au prince de Galles Édouard de Woodstock.

Quand son père mourut en 1360, il devint baron Holland, sa mère restant comtesse de Kent de son propre chef. A seize ans, il devint capitaine au sein des forces anglaise en Guyenne. Pendant les années qui suivirent, il prit part à plusieurs campagnes, et fut fait chevalier de la Jarretière en 1375.

Richard de Bordeaux devint roi en 1377, et Thomas Holland prit une grande influence sur son jeune demi-frère, qu'il utilisa pour sa propre fortune. En 1381, il fut créé comte de Kent.

Mariage et enfantsModifier

Il épousa le Alice FitzAlan, fille de Richard FitzAlan, comte d'Arundel et d'Éléonore de Lancastre. Ils ont eu sept enfants :

À travers les mariages de ses filles, il est l'ancêtre de nombreuses figures de la guerre des Deux-Roses, parmi lesquelles Richard, duc d'York et Richard Neville, comte de Warwick, dit le Faiseur de Rois.

SourceModifier