Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Demand.
Thomas Demand
Thomas Demand by David Shankbone.jpg
Thomas Demand en 2007.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Hochschule für bildende Künste Hamburg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Représenté par
Esther Schipper (d), Matthew Marks Gallery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Thomas Demand, né en 1964 à Munich (Allemagne), est un photographe et artiste contemporain franco allemand. Grand passionné de la photographie, il invente des maquettes en papier, les photographies avant de les détruire.

Sommaire

BiographieModifier

Il suit ses études à l'Académie der Bildenden Künste de Munich (1987-1989), au Munich au Staatliche Kunstakademie de Düsseldorf (1989-1992), à la Cité des Arts à Paris (1992-1993), et au Goldsmiths College à Londres (1993-1994).

Il vit et travaille actuellement à Berlin.

ŒuvreModifier

Il reconstitue à l'échelle 1/1 des simulacres de décors réels d'architecture et/ou historique, mais en carton-pâte et les photographies ensuite. Parmi ses œuvres, on trouve des halls d'immeuble, des bureaux, des salles de bains.

En 1994, il reconstitue le bunker de Hitler où il échappa de justesse à un attentat. En 1999, il reproduit le tunnel à deux voies du pont de l'Alma où Lady Di a trouvé la mort. Sa dernière installation est la reconstitution de l'ambassade du Niger à Rome où les Américains ont affirmé en 2003 avoir trouvé des documents établissant que l'Irak fabriquait de l'uranium enrichi, établissant un lien trouble entre des fausses preuves réelles et son faux décor, la photographie devenant une arme politique.

ExpositionsModifier

RéférencesModifier

NotesModifier

BibliographieModifier

  • Uta Grosenick, Burkhard Riemschneider, Art Now. 137 Artists at the Rise of the New Millenium, Cologne, Taschen, 2002, p. 112-115.
  • Hans Werner Holzwarth, Art Now Vol 3. A cutting-edge selection of today's most exciting artists, Cologne, Taschen, 2008, p. 120-123.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :