Ouvrir le menu principal

Thieu

section du Rœulx, Belgique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thieux.

Thieu
Thieu
Ancienne section du canal du Centre à Thieu
(au loin, la superstructure de l'ascenseur n° 4 domine le village)
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Soignies
Commune Le Rœulx
Code postal 7070
Zone téléphonique 064
Démographie
Gentilé Thiérois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 28′ nord, 4° 05′ est
Superficie 682 ha = 6,82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hainaut

Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Thieu

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Thieu

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Thieu

Thieu ( en wallon) est une section de la ville belge du Rœulx, située en Wallonie dans la province de Hainaut.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

La localité est traversée par le Thiriau et le Canal du Centre.

ÉtymologieModifier

Le nom de Thieu trouve vraisemblablement son origine dans le mot «Tier » (1088) que l’on retrouve dans les textes locaux sous ses formes « Tye » (1119), « Thier » (1146) signifiant « endroit aux collines ».

GéographieModifier

 
L'ascenseur n°4 et, à l'horizon, à gauche, l'ascenseur de Strépy-Thieu.

La localité a été bâtie à flanc de coteau des deux rives du Thiriau. Elle compte le site pittoresque et bucolique d'un des quatre ascenseurs hydrauliques classés au patrimoine mondial de l'humanité mais aussi le nouvel ascenseur de Strépy-Thieu.

Le village a énormément souffert de la construction du nouveau canal, de très nombreuses maisons ayant été expropriées pour être détruites. Son centre a été complètement transformé et l'ancienne maison communale se trouverait approximativement sous l'actuel pont qui enjambe le canal.

HistoireModifier

L'histoire de la localité est intimement liée à l'exploitation, aujourd'hui révolue, de la craie et du charbon. C'est par centaines que les ouvriers wallons, flamands, français, italiens, polonais, espagnols ou turcs se rendaient à la cimenterie ou au charbonnage Saint-Henri. De nos jours, ce passé industriel a laissé place à des espaces de détente et de loisir.

Patrimoine religieuxModifier

Église Saint-GéryModifier

Cette église a été reconstruite en 1792 dans le style semi-classique aux frais de l'abbaye de Saint-Denis-en-Broqueroie. Quelques illustrations au fond de l'église rappellent que le Thiérois Jean-Joseph Delplancq officia le tout premier Te Deum en présence de Léopold Ier en juillet 1831.

Chapelle Notre-Dame de Bonne-EspéranceModifier

Cette chapelle est située à l'entrée de la rue de la Cense du Roi à Thieu. Construite en 1934 et bénite le 6 octobre 1935, elle a été déplacée en 1984 suite aux importantes expropriations qui eurent lieu lors de la construction du nouveau canal. Elle se situe de nos jours au pied de la rampe d'accès de l'école Saint-Joseph.

Cette chapelle est dédiée à Monseigneur Jean-Joseph Delplancq, baptisé à Thieu le 30 janvier 1767. Il fut évêque du diocèse de Tournai de 1829 à 1834. Il eut la délicate mission de réorganiser le clergé. Il ouvrit le grand séminaire à Tournai et instaura le petit séminaire de Bonne-Espérance. Il participa au réaménagement de l'université de Louvain. Il eut aussi le privilège de présider le tout premier Te Deum à Saint-Michel et Gudule à Bruxelles le lendemain de l'intronisation de Léopold Ier, le 22 juillet 1831.

ÉconomieModifier

NotesModifier

BibliographieModifier

  • Guide touristique, Le Rœulx - Terre de découvertes, éditeur Office du Tourisme de la Ville du Rœulx.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier