Thierry le Diable

Seigneur d'Autigny

Thierry de Lorraine dit le Diable ou d'Enfer (Tirriz li anfer) († av. 1244[1]), fut seigneur d'Autigny.

Thierry de Lorraine
Biographie
Naissance
Date et lieu inconnusVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Ludmilla Piast (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Ferry II de Lorraine
Cunégonde de Lorraine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Il est le fils de Ferry Ier , seigneur de Bitche, duc de Lorraine, comte d'Alsace et comte de Metz, mort le (selon le nécrologe de Sainte-Marie-aux-Bois) et de Ludomille de Pologne (1148-1223). À la mort de son père, il obtient la seigneurie d'Autigny et son château en héritage.

Thierry fit élever sur un promontoire escarpé dominant le Vair, une grosse tour qui fut appelée Châtelet. La seigneurie prit alors ce nom que Thierry porta et transmit à son fils ainé.

Au début, on retrouve pourtant deux terminaisons qui donneront par la suite les maisons du Chastelet et du Châtelet.

Le document le plus ancien faisant mention de ce nom, est un acte du roi Philippe-Auguste qui permet à Mathieu de Montmorency de bâtir une maison dans l'isle du Chasteler. Gertrude de Montmorency, une de ses petits-enfants, épousa Thierry. Il bâtit une tour dite du chastelet, en mémoire de cette île et la transmis à son fils ainé Ferri. Ferri utilise pourtant les deux terminaisons. Dans un acte de 1268, il écrit Châtelier, dans un autre de 1270, Chastelei et en 1285, Chastelet.

Thierry est considéré par Dom Calmet comme le fondateur de la maison du Châtelet.

Mariages et enfantsModifier

Il épousa Gertrude fille de Mathieu II seigneur de Montmorency[2].

Ils eurent au moins un enfant :

  • Ferri, fils ainé, seigneur du Châtelet et de Rouvres, mariée à Isabelle de Joinville[3].


Descendance: seigneurs d'Autigny, seigneurs du Châtelet.

Notes et référencesModifier

  1. La date de sa mort n'est pas précisée ; « il disparait à Joinville après 1225 » in Georges Poull, La Maison ducale de Lorraine. Presses Universitaires de Nancy, 1991. 595 p. (ISBN 2-86480-517-0). p. 47.
  2. Dictionnaire de la Noblesse - Badier- 1772
  3. Dictionnaire de la Noblesse - Badier- 1772


Lien externeModifier