Thierry Gueorgiou

orienteur (sport) français

Thierry Gueorgiou
Image illustrative de l’article Thierry Gueorgiou
Thierry Gueorgiou en 2007
Contexte général
Sport Course d'orientation
Site officiel www.tero.fr
Biographie
Nom complet
dans le pays d'origine
Thierry Gueorgiou
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance (41 ans)
Lieu de naissance Saint-Étienne (France)
Surnom Téro
Club NO Saint-Etienne , Kalevan Rasti
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Championnats du monde de course d'orientation 14 3 4
Jeux mondiaux 1 0 0
Championnats d'Europe 3 0 0
Coupe du monde 3 4 1

Thierry Gueorgiou, né le à Saint-Étienne, est un orienteur français, surnommé Tero dans le milieu de l’orientation. Au départ spécialiste des courses de type moyenne distance, il domine ensuite la plupart des disciplines (longue distance, moyenne distance et relais) avec notamment 14 victoires lors des championnats du monde de course d'orientation (WOC) en 2003, 2004, 2005, 2007, 2008, 2009, 2011, 2013, 2014 2015 et 2017. Il est également vainqueur de la Coupe du monde en 2006 et 2007.

Thierry Gueorgiou fait partie du club d'orientation français N.O.Saint-Étienne (NOSE) et du club finlandais Kalevan Rasti. Il a gagné la course de relais de la Jukola cinq fois (2004, 2005, 2007, 2013, 2014) avec Kalevan Rasti. En 2010, il a également remporté la 10-Mila (Tiomila), avec ce même club.

Il continue une carrière de très haut niveau et remporte le titre mondial sur les longue et moyenne distances lors des Championnats du monde 2011, en France[1]. Il permet à la France d'obtenir le titre mondial en relais, avec ses équipiers Philippe Adamski et François Gonon. Il emmène également le relais français jusqu'à la médaille d'argent en 2017 aux côtés de Frédéric Tranchand et Lucas Basset.

AnecdotesModifier

Plusieurs mésaventures ont marqué sa carrière, notamment lors des relais du championnat du monde:

  • en 2008 en République tchèque, il avale une abeille et se voit contraint d'abandonner, alors qu'il menait le dernier relais de l'équipe de France vers sa 1re victoire aux championnats du monde. Au bord de l'asphyxie, il est héliporté vers l'hôpital le plus proche[2].
  • en 2009, lors de la même épreuve en Hongrie, alors qu'il est au coude-à-coude pour la 1re place, il stoppe sa course pour porter secours au concurrent suédois Martin Johansson, gravement blessé par une branche ayant pénétré au travers de la cuisse. Les deux autres concurrents dans la bagarre, le Norvégien Anders Nordberg et le Tchèque Michal Smola se sont également arrêtés conformément au règlement de l'IOF pour transporter le blessé jusqu'à la route la plus proche et alerter les secours. Les trois orienteurs ont remporté le prix international du fair-play pour cette action[3].
  • en 2010 à Trondheim alors qu'il mène la course depuis le début du 3e relais, il oublie un poste, compromettant toute chance de médaille pour l'équipe de France. Il termine malgré tout la course en faisant demi-tour.

PalmarèsModifier

Championnats du Monde d'orientation (WOC)Modifier

Année
Âge Longue Moyenne Sprint Relais Sprint
relais
1997 18 50 NC 12 NC
1999 20 24 NC 12 NC
2001 22 18 12 11 NC
2003 24 1 3 14 NC
2004 25 1 5 7 NC
2005 26 7 1 2 NC
2006 27 8 4 11 NC
2007 28 1 1 6 NC
2008 29 1 5 DSQ NC
2009 30 2 1 25 NC
2010 31 3 3 8 NC
2011 32 1 1 1 NC
2012 33 4 5 NC
2013 34 1 2 8 NC
2014 35 1 DSQ 3
2015 36 1 7
2016 37 2 4 6
2017 38 1 2

Championnats Européens d'Orientation (EOC)Modifier

Coupe du Monde d'orientation (WC)Modifier

Classement final
  •   de la Coupe du Monde, coureur individuel 2007
  •   de la Coupe du Monde, coureur individuel 2006
  •  de la Coupe du Monde, relais 2005
  •   de la Coupe du Monde, coureur individuel 2011
  •   de la Coupe du Monde, coureur individuel 2009
  •   de la Coupe du Monde, coureur individuel 2008
  •   de la Coupe du Monde, coureur individuel 2005
  •   de la Coupe du Monde, coureur individuel 2010
Épreuves de Coupe du Monde

Championnats du Monde universitaires (WUOC)Modifier

Championnats du Monde Juniors (JWOC)Modifier

World GamesModifier

  •  , Moyenne Distance, Allemagne (2005)

Notes et référencesModifier

Thierry présent aux Étoiles du sport avec son 'filleul' Lucas Basset.

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :