Thierry Breuil

coureur de fond français

Thierry Breuil
Informations
Disciplines Course en montagne, trail, course de fond
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (50 ans)
Lieu de naissance Brive-la-Gaillarde
Taille 1,70 m
Poids 65 kg
Palmarès
Championnats du monde de course en montagne - 3 2
Championnats du monde de trail 1 1 -
Championnats d'Europe de course en montagne 1 1 -
Championnats de France de course en montagne 2 - -

Thierry Breuil, né le à Brive-la-Gaillarde, est un coureur de fond français spécialisé en course en montagne et en trail. Il a remporté la médaille de bronze lors du Trophée mondial de course en montagne 1997 et la médaille d'argent au Trophée européen de course en montagne 1996. Il est et double champion de France de course en montagne et triple champion de France de trail.

BiographieModifier

Poussé par ses parents à pratiquer divers sports dans sa jeunesse, Thierry s'essaie au judo, à la natation et au football sans grande conviction. Sa mère Dominique pratiquant déjà le trail, il s'essaie avec plus d'intérêt à la course à pied. Il commence par le cross-country et la course de fond sur piste. Il se spécialise dans les distance du 3 000 m et du 3 000 m steeple[1],[2]. Il devient champion de France junior de 3 000 m steeple en 1991 à Dreux puis en 1993, champion de France espoir de cross-country à Marignane en terminant derrière le Marocain Ismaïl Sghyr[3].

À 24 ans, il s'essaie avec succès à la course en montagne[4]. Il remporte son premier titre de champion de France de course en montagne en 1996 à Saint-Étienne. Il est ainsi sélectionné pour son premier championnat international, le Trophée européen de course en montagne à Llanberis[5]. Sur le parcours de la course du Snowdon, il effectue une course solide derrière son compatriote Jaime de Jesus Mendes et décroche la deuxième marche du podium. Il remporte également l'or par équipes avec Philippe Sirieix, cinquième[6].

Le , il s'offre son second titre national à Espelette comme cadeau d'anniversaire pour ses 25 ans[5]. Le à Úpice, il effectue une excellente course lors du Trophée mondial de course en montagne pour terminer sur la troisième marche du podium derrière les Italiens Marco De Gasperi et Davide Milesi. Il remporte la médaille d'argent équipes avec Thierry Icart, Sylvain Richard et Philippe Sirieix[7].

Il se met au trail en 2005. Il remporte sa première victoire l'année suivante en battant le record du parcours des Gendarmes et les Voleurs de Temps en h 56 min 21 s[8].

En 2008, il prend part à la première édition du Trail Tour National (TTN). Il remporte le marathon des Burons, le Trail de la Côte d'Opale et Courir pour des pommes qui lui offrent une avance considérable au classement. Lors de la finale à la Grande Course des Templiers, il connaît sa première déconvenue en terminant seulement huitième. Ayant engrangé suffisamment de points, il décroche le premier titre de champion de France de trail[9]. Il défend avec succès son titre en 2009 en prenant sa revanche à la Grande Course des Templiers qu'il remporte[10]. En 2010, il remporte son troisième titre d'affilée[8].

En 2011, il se concentre sur les championnats du monde de trail dans le Connemara[8]. Il termine septième et remporte la médaille d'or par équipes avec Erik Clavery et Patrick Bringer[11]. Cette même année il termine deuxième ex-aequo avec Thomas Lorblanchet lors de la Grande Course des Templiers, revêtant un habit de chevalier des Templiers pour franchir la ligne d'arrivée.

En , il est opéré d'une pubalgie. Il passe le début d'année 2013 en convalescence. Il quitte son sponsor Adidas pour Kalenji chez qui il obtient également un poste de chef de produit[12],[13].

Le , il prend le départ la première édition de la Solitaire des Templiers, un trail de 60 km dont le parcours est inconnu des coureurs. Malgré un mauvais départ, il fait parler son expérience et profite des erreurs de ses adversaires pour se replacer en tête et remporter la victoire[14].

PalmarèsModifier

Course en montagneModifier

no    Course Longueur Départ Temps
1re     Championnats de France de course en montagne 17 km h 19 min 50 s
2e     Trophée européen de course en montagne 15,35 km h 3 min 32 s
1re     Championnats de France de course en montagne 17 km h 16 min 0 s
3e     Trophée mondial de course en montagne 11,4 km 54 min 29 s
7e 7e   Trophée mondial de course en montagne 12,96 km h 2 min 54 s

TrailModifier

no    Course Longueur Départ Temps
1re     Les Gendarmes et les Voleurs de Temps 32 km h 56 min 21 s
3e     La Grande Course des Templiers 67 km h 42 min 55 s
1re     Les Gendarmes et les Voleurs de Temps 32 km h 1 min 55 s
1re     Marathon des Burons 44 km h 32 min 7 s
1re     Trail de la Côte d'Opale 58 km h 56 min 39 s
1re     Courir pour des Pommes 47 km h 34 min 37 s
3e     Trail de la Drôme 46 km h 31 min 8 s
1re     Les Gendarmes et les Voleurs de Temps 32 km h 1 min 43 s
5e 5e   Championnats du monde de trail 68 km h 26 min 28 s
1re     Marathon des Burons 44 km h 9 min 59 s
1re     Trail de la Côte d'Opale 58 km h 45 min 33 s
1re     La Grande Course des Templiers 72 km h 27 min 13 s
2e     Gruissan Phoebus Trail 50 km h 39 min 17 s
1re     Éco-Trail de Paris Île-de-France 80 km h 8 min 20 s
2e     Trail Nivolet Revard 49 km h 12 min 54 s
1re     Marathon des Burons 44 km h 26 min 25 s
2e     Swiss Alpine Marathon K42 42 km h 18 min 25 s
1re     Trail de la Côte d'Opale 58 km h 5 min 54 s
1re     Grand Trail du Limousin 65 km h 20 min 22 s
7e 7e   Championnats du monde de trail 70 km h 57 min 53 s
1re     Trail de la Côte d'Opale 62 km h 31 min 38 s
2e     La Grande Course des Templiers 72 km h 45 min 10 s
5e 5e   Championnats du monde de trail 75 km h 1 min 39 s
1re     Trail de la Côte d'Opale 62 km h 30 min 52 s
1re     Grand Trail du Limousin 58 km h 40 min 45 s
1re     Trail de la Côte d'Opale 62 km h 43 min 53 s
1re     Solitaire des Templiers 60 km h 0 min 28 s
1re     Grand Trail du Limousin 58 km h 47 min 14 s
1re     Trail de la Côte d'Opale 62 km h 39 min 15 s
1re     Grand Trail du Limousin 58 km h 45 min 34 s
1re     Trail de la Côte d'Opale 62 km h 42 min 7 s
3e     Ultimate Tsaigu Trail 50 km h 49 min 33 s

RecordsModifier

Records personnels
Épreuve Performance Date Lieu
1 500 mètres min 15 s 03 Ussel
3 000 mètres min 41 s 28 Limoges
5 000 mètres 16 min 0 s 95 Ussel
10 000 mètres 33 min 24 s 0 Brive-la-Gaillarde
3 000 mètres steeple min 56 s 6 Niort
10 kilomètres 30 min 14 s Dax
15 kilomètres 48 min 50 s Tulle
20 kilomètres h 5 min 11 s Bussière-Poitevine
Semi-marathon h 4 min 36 s Paris
25 kilomètres h 22 min 24 s Auphelle

Notes et référencesModifier

  1. Laurent Desmet, « Entretien avec Mr Kalenji - Thierry Breuil », sur Wondertrail, (consulté le )
  2. « Course à pied - Le trail et la famille Breuil, une histoire d’amour incassable qui traverse les générations », sur www.lepopulaire.fr, (consulté le )
  3. « Interview pour Running Mag : Thierry Breuil, Champion de France 2010 de trail, pour la 3è fois consécutivement », sur runningmag-aquitaine.fr (consulté le )
  4. « Course des Terrils, à Raismes: Thierry Breuil, une sommité du trail parmi le petit peuple des Allumés - La Voix du Nord », sur www.lavoixdunord.fr, (consulté le )
  5. a et b Rémy Jégard, « Rencontre avec Thierry Breuil », sur Wanarun, le blog du running, du trail et de la course à pied, (consulté le )
  6. (en) « Clean Sweep for France's New Broom », The Fellrunner,‎ , p. 44 (lire en ligne, consulté le )
  7. (de) « Auf und ab - die österreiche Schwäche », Leichtathletik,‎ , p. 32-33 (lire en ligne, consulté le )
  8. a b et c « Rencontre avec...Thierry BREUIL - Le Blog des 3D Trail », sur 3D Trail, (consulté le )
  9. Florian Gaudin-Winer, « ATHLE.FR | Thierry Breuil : « Ravi de ce titre de champion de France du Trail ! » », sur www.athle.fr, (consulté le )
  10. « Grande course des Templiers : Maud Giraud et Thierry Breuil sacrés champions (...) - MARATHONS.FR », sur www.marathons.fr, (consulté le )
  11. « ATHLE.FR | Championnats du Monde de Trail - Connemara (IRL) : Quatre médailles d'or pour la France », sur www.athle.fr, (consulté le )
  12. Emilie Joubert, « Thierry Breuil, le changement dans la continuité », sur Lepape-Info, (consulté le )
  13. Grégory Julien Baron, « Thierry Breuil - Team Kalenji | Trail Session », sur trail-session.fr, (consulté le )
  14. « Festival des Templiers : Thierry Breuil remporte une course inédite ! », sur midilibre.fr, (consulté le )

Liens externesModifier