Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thiéré.
Couscous thiéré servi avec du poulet et une sauce
Femmes de Joal-Fadiouth préparant le millet pour le couscous
Consommateur de thiéré dans un restaurant de Dakar

Le thiéré (du wolof cere) est un couscous de mil consommé au Sénégal, notamment par les Sérères[1]. Il est traditionnellement servi dans les familles musulmanes le soir de la tamkharit[2].

Il en existe plusieurs variantes, telles que le thiéré sim, le thiéré mboum au chou[3], le thiéré bassi salté.

HistoireModifier

Cere, le nom wolof du couscous, apparaît dès le XIXe siècle sous la plume de Jean Dard et de l'abbé Boilat[4]. Faidherbe identifie le couscous de mil en différentes langues sahéliennes : « kouskouss » en hassanya, « tiéré » en wolof, « fouto » en soninké, « sadj » en sérère.

Notes et référencesModifier

  1. « Les Dakaroises sont belles, branchées, intelligentes : mais incapables de “dafar thiéré” », Actusen.com, 23 octobre 2015 [1].
  2. « Dîner de Tamkharite : Le Thiéré toujours convoité », Seneweb, 13 novembre 2013 [2].
  3. « « Thiéré mboum » : Un plat bien sénégalais », in Le Soleil, 17 septembre 2012 [3].
  4. Hélène Franconie, Monique Chastanet et François Sigaut (dir.), Couscous, boulgour et polenta. Transformer et consommer les céréales dans le monde, Karthala, Paris, 2010, p. 161.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Hélène Franconie, Monique Chastanet et François Sigaut (dir.), Couscous, boulgour et polenta. Transformer et consommer les céréales dans le monde, Karthala, Paris, 2010, 477 p. (ISBN 9782811102852)
  • Joséphine Ndiaye Haas, « Couscous de mil », in Cuisine sénégalaise, L'Harmattan, Paris, 2004, p. 59 (ISBN 9782747560139)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Kenkelibaa : Le Périple du thiéré, RTS1, 2014, 9 min 24, vidéo en ligne [4]