Thetford Mines

ville du Québec (Canada)

Thetford Mines
Thetford
Thetford Mines
Boulevard Frontenac à Thetford Mines.
Blason de Thetford Mines
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Subdivision régionale Les Appalaches (Chef-lieu)
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Marc-Alexandre Brousseau
2021-2025
Code postal G6G (Thetford Mines) et
G6H (Black Lake)
Constitution
Démographie
Gentilé Thetfordois, oise[1]
Population 25 649 hab.[2] (2015)
Densité 114 hab./km2
Population de l'aire urbaine 28 448 hab.
Géographie
Coordonnées 46° 06′ nord, 71° 18′ ouest
Superficie 22 579 ha = 225,79 km2
Divers
Langue(s) Français
Fuseau horaire UTC−05:00
Indicatif +1 418, +1 581
Code géographique 31084
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Thetford Mines
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Thetford Mines
Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches
Voir sur la carte administrative de Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Thetford Mines
Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches
Voir sur la carte topographique de Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Thetford Mines
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Thetford Mines est une ville du Québec, au Canada, située dans la municipalité régionale de comté des Appalaches en Chaudière-Appalaches[3]. La population de Thetford Mines en 2020 était de 25 773 habitants[4].

DescriptionModifier

Thetford Mines est située à environ 100 km au sud-ouest de la ville de Québec et à équidistance au nord-est de Sherbrooke. La ville est traversée par la rivière Bécancour.

Thetford Mines a été fondée en 1876, après la découverte d'un gisement éponyme d'amiante (plus précisément chrysotile) par Joseph Fecteau. D'abord connue sous le nom de Kingsville, elle fut renommée Thetford Mines en 1905.

Vers 1930, Amiante a été annexée à la cité de Thetford Mines.

Thetford Mines a fusionné avec Rivière-Blanche le , et depuis les fusions municipales au Québec, le , Thetford regroupe la municipalité de Saint-Antoine-de-Pontbriand, la municipalité du village de Robertsonville, la municipalité du canton de Thetford-Partie-Sud ainsi que les villes de Black Lake et bien sûr, Thetford Mines.

Étant la plus grande ville de la région de Thetford (MRC des Appalaches), la ville de Thetford Mines regroupe sur son territoire différentes institutions de services publics telles que l’hôpital général, le Cégep de Thetford et, depuis , le nouveau Centre de congrès de Thetford.

La ville est le lieu de plusieurs activités culturelles comme le Festival Promotuel de la Relève et l'équipe de hockey locale, l'Assurancia, qui évolue dans la LNAH en plus de l'équipe de baseball majeur, les Blue Sox de Thetford.

GéographieModifier

 
Dans la MRC : Les Appalaches.

Municipalités limitrophesModifier

HistoireModifier

 
L'usine d'amiante en 1909. Les chemins de fer constituent une condition nécessaire pour l'ouverture d'une mine en raison des coûts élevés de transport du minerai vers les marchés. Les mines d'amiante ont profité du passage du Québec Central à Thetford Mines pour faciliter l'exportation de leur production aux États-Unis. Ainsi, toutes les mines sont richement pourvues de lignes ferroviaires qui sillonnent leur site de part en part et qui passent bien entendu à proximité du moulin.

Déménagement du quartier Saint-MauriceModifier

Le quartier Saint-Maurice a été touché à deux occasions par l'exploitation de la mine Beaver. En 1953, l'agrandissement du puits a englouti un secteur dont il ne reste plus de traces[5]. Entre 1970 et 1973, un second déménagement a eu lieu[5]. L'objectif consistait à laisser l'emplacement libre pour les futures exploitations minières, ainsi qu'à éloigner la population des sites où on utilisait des explosifs[réf. souhaitée]. Certains bâtiments n'ont pas été déménagés, dont l'église Saint-Maurice qui a dû être démolie.

Aujourd'hui, plusieurs[précision nécessaire] disent que le déménagement fut inutile, puisqu'il n'y a jamais eu d'utilisation du terrain pour exploitation minière. De plus, plusieurs[précision nécessaire] citoyens ont été dérangés par la façon dont le quartier a été réaménagé, puisque les habitations furent regroupées selon leur style, valorisant ainsi l'esthétique au détriment de l'aspect humain[réf. souhaitée].

ChronologieModifier

  •  : Érection du canton de Thetford-Partie-Sud.
  •  : Érection du village de Kingsville.
  •  : Constitution de Kingsville.
  •  : Le village de Kingsville devient la ville de Thetford Mines.
  •  : Érection du village de Lac Noir.
  •  : Le village de Lac Noir devient la ville de Black Lake.
  •  : Érection du village de Robertsonville.
  •  : Érection de la paroisse de Saint-Antoine de Pontbriand.
  •  : La ville de Thetford Mines devient la cité de Thetford Mines.
  •  : Érection du village d'Amiante.
  • 1929 : Annexion du village d'Amiante à la cité de Thetford Mines.
  • 1949: Grève de l'amiante à Asbestos et à Thetford Mines. (5 000 grévistes)
  •  : La paroisse de Saint-Antoine de Pontbriand devient la paroisse de Saint-Antoine-de-Pontbriand.
  •  : La cité de Thetford Mines devient la ville de Thetford-Mines.
  • 1980 : Construction de la piscine intérieure de la polyvalente de Thetford Mines.
  •  : La ville de Thetford-Mines devient la ville de Thetford Mines.
  •  : La paroisse de Saint-Antoine-de-Pontbriand devient la municipalité de Pontbriand.
  •  : Annexion du canton de Thetford-Partie-Sud, de la ville de Black Lake, de la municipalité de Pontbriand et du village de Robertsonville à la ville de Thetford Mines.

HéraldiqueModifier

Fervet Opus

L'écu se blasonne ainsi :

D'argent à la salamandre d'or dans sa patience de gueules, accompagnée en pointe d'une montagne à trois coupeaux de sable, au chef d'azur à la croix d'or, à deux pics de mineur passées en sautoir, et une lampe de mineur de gueules brochante sur eux, le tout brochant sur le chef.[6]

ÉconomieModifier

La situation de l’emploi sur le territoire de la MRC des Appalaches a progressé d’une façon très significative depuis 10 ans avec un gain net de plus de 1 500 nouveaux emplois;

Le département d’économie de BMO Groupe Financier classe Thetford Mines au 8e rang au Canada et au 3e rang au Québec quant au nombre de PME par 1 000 habitants;

À l’automne 2009 une étude réalisée par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), classait la Ville de Thetford Mines 6e au Québec et 12e au Canada en ce qui a trait au palmarès des villes canadiennes les plus dynamiques en matière d’entrepreneuriat;

En pleine période de crise financière mondiale, Emploi Québec apprenait que la variation annuelle du nombre de prestataires de l'assurance-emploi sur le territoire était de 16,9 % alors que ce même taux est de plus de 50 % dans le reste de Chaudière-Appalaches;

L’étude « Bilan et perspectives économiques (2009-2010)», réalisée par PÔLE Québec Chaudière-Appalaches, explique que la MRC des Appalaches a connu une augmentation de 120 % de la valeur des permis de bâtir émis entre 2004 et 2008. Ce pourcentage correspond à la plus forte augmentation de toutes les MRC de Chaudière-Appalaches;

Depuis 2004, près de 250 millions d’investissements ont été réalisés dans la MRC des Appalaches.

DémographieModifier

Évolution démographique
1901 1911 1921 1931 1941 1951
3 2567 2617 88610 70112 71615 095
1956 1961 1966 1971 1976 1981
19 51121 61821 61422 00320 78419 965
1986 1991 1996 2001 2006 2011
18 56117 27317 63526 32325 70425 709
2016 - - - - -
25 403-----

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc et suivant un découpage de dix districts[9].

Thetford Mines
Maires depuis 2006
Élection Maire Qualité Résultat
2005 Élection reportée en 2006 Voir
2006 Luc Berthold Député conservateur de Mégantic—L'Érable depuis 2015 Voir
2009 Voir
2013 Marc-Alexandre Brousseau Voir
2017 Voir
2021 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises


Services aux citoyensModifier

BibliothèquesModifier

EnseignementModifier

Commission scolaire des AppalachesModifier

PrimaireModifier

  • École de l’Arc-en-ciel[11]
  • École de l’Étincelle[12]
  • École du Perce-Neige[13]
  • École du Plein-Soleil[14]
  • École du Tournesol[15]
  • École Saint-Gabriel[16]
  • École Saint-Louis[17]
  • École Saint-Noël[18]
  • Polyvalente de Black Lake (programme primaire d’anglais intensif)[19]
  • Saint-Patrick's Elementary School (École primaire anglophone)

SecondaireModifier

  • Polyvalente de Black Lake[20]
  • Polyvalente de Thetford Mines[21]
  • AS Johnson High School (École secondaire anglophone)

Post-secondaireModifier

 
Cégep de Thetford

CollégialModifier

ProfessionnelModifier

  • Centre de formation professionnelle de Black Lake[22]
  • Centre de formation professionnelle Le Tremplin[23]

Éducation aux adultesModifier

  • Centre d'éducation des adultes L'Escale[24]

MédiasModifier

JournalModifier

Télévision

  • Câble 9 : TVCRA, télévision communautaire de la région de l'Amiante.
  • Câble 9 : NousTV Beauce-Appalaches, télévision locale
  • Câble 9 : Vidéotron, télévision locale secteur Robertsonville

RadioModifier

  • O 97,3 (CFJO) : opinions, informations et musique
  • Passion Rock 105,5 (CKLD) : musique et informations locales

PatrimoineModifier

Le plus vieux bâtiment de Thetford Mines est la première gare du canton construite en 1878[25]. Depuis 2002, elle est convertie en centre culturel nommé Station des Arts[25].

L'Église de Saint-Alphonse a été érigée en 1907-1908 selon les plans de l'architecte Joseph-Pierre Ouellet[26]. Elle remplace une première église détruite par le feu le [27]. Construit en 1901, le presbytère actuel témoigne de cette époque[28]. Les rénovations réalisées sur l'église en 1990 lui ont mérité un prix d'excellence au niveau national[29].

Plusieurs autres lieux de cultes ont été construits entre les décennies 1940 et 1970 soit les églises Saint-Noël-Chabanel[30], La-Présentation-de-Notre-Dame[31], Sainte-Marthe[32] et Saint-Maurice[33].

Dans le secteur de Pontbriand, l'église Saint-Antoine-de-Padoue a été érigée entre 1896 et 1907 selon les plans de David Ouellet[34]. Le même architecte a également conçu l'église de Saint-Désiré en 1892 dans le secteur Black Lake[35]. Elle est le plus ancien lieu de culte sur le territoire de la municipalité[36]. Dans le secteur de Robertson, l'église Immaculée-Conception-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie a été érigée en 1940[37]. L'architecte René Audet a dessiné ses plans[38].

Le , la municipalité a cité l'église de Saint-Alphonse et son presbytère ainsi que les églises de Sainte-Marthe et de Saint-Désiré comme immeubles patrimoniaux[39]. L'intérêt de l'église de Sainte-Marthe réside dans sa modernité architecturale et le maintien du culte[40]. Son presbytère fait partie de l'ensemble patrimonial cité par la municipalité[41].

L'église United Church a été construite en 1956-1957[42]. Le lieu de culte anglican Saint John The Divine a été bâti durant la même période[43].

L'hôtel de ville a été bâti entre 1923 et 1925 afin de remplacer les bâtiments en bois utilisés jusqu'à ce moment[44].

Sur le plan du patrimoine immatériel, les deux grèves ayant touché le secteur minier sont désormais inventoriées dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec, soit la grève de l'amiante de 1949[45] et celle de 1975[46]. Le , un monument a été inauguré dans la municipalité afin d'honorer les mineurs travaillant dans des conditions difficiles[47].

Parmi les sites miniers de la région, citons Lac d'amiante[48], Carey[49], National[50], British Canadian[51], Johnson[52], Normandie[53], Vimy Ridge[54], Beaver[55], Bell[56] King[57]. Ces trois dernières sont parfois identifiées comme le site des anciennes mines King-Beaver-Bell[58]. Les anciens bureau[59], magasin général[60] et maison de pension[61] de la mine Johnson à Black Lake sont toujours visibles. L'ancien magasin général de la mine King, aussi connu sous le nom de KIng Cash Store, a été construit entre 1903 et 1905[62].

Enfin, plusieurs exploitations de gisements miniers ont laissé dans traces dans le paysage sans être accompagnées de bâtiments importants. Dans cette perspective, citons les mines Cyr Thetford[63], Rumpelville[64], Stewart[65], Robertsonville[66], Pennington[67], Kitchener[68], Houle[69] et Hall[70].

Le déplacement du quartier Saint-Maurice à cause de l'exploitation de la mine Beaver est souligné par une croix et une inscription pouvant se lire ainsi :« St-Maurice Hommages (aux) ancêtres 1907 1967 »[71]. Le cimetière de Saint-Maurice est recouvert de résidus miniers[5].

Culture et tourismeModifier

« Thetford Mines est sise au pied des Appalaches et sa vallée présente un paysage unique manifestement dû au fort contraste opposant les immenses haldes minières à ses nombreux lacs et sa généreuse végétation. » « À l'occasion de son 125e anniversaire de fondation, la Ville de Thetford Mines en collaboration avec plusieurs organismes locaux présentera diverses activités culturelles et touristiques tout au long de l'année 2017[72]. » Centre-Ville de Thetford Mines :

Héritage Centre-ville est un organisme à but non lucratif dont la principale mission est d'animer, protéger, revitaliser et développer le centre-ville de Thetford Mines en plus de promouvoir les activités de ses membres[73].

Festivals[74]Modifier

  • Festival Promutuel de la Relève
  • Classique de billard des Appalaches
  • Thetford à Cheval
  • Chemin des Artisans
  • Festival du Cowboys
  • Festival Country Western de Thetford Mines

Arts de la scène[75]Modifier

  • Groupe vocal AmalGamme
  • Théâtre d'été (Bâtisseurs de montagnes, Les Cabotins)
  • L'Unique, équipe d'improvisation collégiale du Cégep de Thetford
  • Thumbs Up Productions, diffusion et production de spectacles (Bernard Adamus, Fred Fortin, Caravane, Mute, Dance Laury Dance, etc)
  • Spectart - Diffuseur de spectacle à la Salle Dussault de la Polyvalente de Thetford Mines.

DiversModifier

 
Le Musée minéralogique et minier de Thetford Mines

Musées et Centres d'interprétationModifier

  • Musée minéralogique et minier
  • Centre historique de la Mine King - KB3
  • Magasin général O'Brien
  • Station des Arts
  • Centre d'art de la région des Appalaches
  • Maison du patrimoine funéraire

SportsModifier

Événements sportifsModifier

Thetford Mines a accueilli la finale des Jeux du Québec d'hiver de 1980 ainsi que les finales d'été de 2003 et 2018.

  • Rendez-vous Hockey senior (tournoi de hockey intermédiaire)
  • Tournoi Provincial Inter-Cité Amiante Bantam de Thetford Mines (fin janvier, début février)
  • Tournoi Provincial Atome de Thetford Mines (Secteur Black Lake) (2e et 3e fin de semaine de janvier)
  • Festival Novice du secteur Black Lake (3e fin de semaine de février)
  • Tournoi Inter-Régional Novice Atome de Thetford Mines
  • Festival Pré-novice Thetford Mines
  • Tournoi Provincial Ringuette de Thetford (3e fin de semaine de février)
  • Compétition invitation Thetford (Patinage artistique) janvier
  • Demi-marathon de Thetford
 
L'ancien capitaine de l'Isothermic, André Martineau, en action lors d'un match à domicile le .

Équipes sportives scolaires et majeuresModifier

  • Blue Sox de Thetford Mines, Ligue de baseball majeur du Québec
  • L'Assurancia, équipe de hockey de la LNAH
  • Les Filons, nom des différentes équipes sportives du Cégep de Thetford
  • Les Montagnards, nom des différentes équipes sportives de la Polyvalente de Thetford
  • Le Martibo Sports Excellence, équipe de Baseball Junior AA [LBJMQ de 2005 à 2012)
  • Club Amigym, club de gymnastique récréative et artistique de niveau compétition national
  • Les équinoxes de Thetford Mines, club civil de natation de compétition de niveau provincial et national.
  • Le Kommando de Thetford Mines, équipe de soccer de l'[ARSQ]
  • Club de ski du Mont adstock

Activités sportives en régionModifier

  • Piste cyclable et pédestre de plus de 21,7 km reliant les secteurs Black Lake au secteur Robersonville en passant par le centre-ville du secteur Therford Mines
  •  
    La vue du haut du Mont Adstock, situé dans le ville de Thetford Mines.
    Sentier équestre de la SEDA
  • Club de Golf et de Curling (centre-ville)
  • Club de Ski et Golf Adstock (à quelques kilomètres vers le sud)
  • Sentiers de motoneige (VTT et motoneiges sont autorisés à circuler sur certaines artères de la ville)
  • 2 piscines dont une semi-olympique (Polyvalente de Thetford Mines et édifice municipal à Black Lake)
  • Dekhockey Thetford
  • Quilles

Personnalités nées à Thetford MinesModifier

Autres personnalités liées à Thetford MinesModifier

RéférencesModifier

  1. Commission de la toponymie, « Commission de toponymie », sur www.toponymie.gouv.qc.ca (consulté le )
  2. Recensement du Canada, 2016
  3. Répertoire des municipalités : Thetford Mines
  4. Institut de la statistique du Québec, « Estimations de la population des municipalités de 25 000 habitants et plus, Québec, 1ᵉʳ juillet 2001 à 2020 », sur Institut de la Statistique du Québec (consulté le )
  5. a b et c « Ancien quartier Saint-Maurice - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  6. « Armoiries », sur Ville de Thetford Mines (consulté le )
  7. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2006 - Thetford Mines, V » (consulté le )
  8. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2016 - Thetford Mines, V » (consulté le )
  9. https://www.electionsquebec.qc.ca/francais/municipal/carte-electorale/liste-des-municipalites-divisees-en-districts-electoraux.php DGEQ - Liste des municipalités divisées en districts électoraux
  10. Thetford Mines, « Services aux citoyens - Service loisirs et culture - Bibliothèques - Ville de Thetford Mines - Situé en Chaudière-Appalaches dans la région de Thetford Mines, MRC des Appalaches », sur www.ville.thetfordmines.qc.ca (consulté le )
  11. « École de l’Arc-en-ciel - Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes », sur Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes (consulté le )
  12. « École de l'Étincelle - Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes », sur Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes (consulté le )
  13. « École du Perce-Neige - Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes », sur Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes (consulté le )
  14. « École du Plein-Soleil - Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes », sur Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes (consulté le )
  15. « École du Tournesol - Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes », sur Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes (consulté le )
  16. « École Saint-Gabriel - Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes », sur Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes (consulté le )
  17. « École Saint-Louis - Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes », sur Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes (consulté le )
  18. « École Saint-Noël - Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes », sur Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes (consulté le )
  19. « Programme primaire d'anglais intensif (A.I.B.L.) - Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes », sur Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes (consulté le )
  20. « Polyvalente de Black Lake - Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes », sur Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes (consulté le )
  21. « Polyvalente de Thetford Mines - Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes », sur Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes (consulté le )
  22. « Centre de formation professionnelle de Black Lake - Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes », sur Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes (consulté le )
  23. « Centre de formation professionnelle Le Tremplin - Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes », sur Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes (consulté le )
  24. « Centre d'éducation des adultes L'Escale - Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes », sur Commission scolaire des Appalaches (CSA), centre de formation professionnelle et d'éducation adultes (consulté le )
  25. a et b « Première gare du canton de Thetford - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  26. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le )
  27. « Églaise catholique rasée par le feu », La Presse,‎ , p. 14 (lire en ligne)
  28. « Presbytère de Saint-Alphonse - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  29. « Église de Saint-Alphonse - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  30. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le )
  31. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le )
  32. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le )
  33. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le )
  34. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le )
  35. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le )
  36. « Église de Saint-Désiré - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  37. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le )
  38. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Concepteur », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le )
  39. « Thetford Mines reconnaît la valeur patrimoniale de quatre bâtiments religieux », sur SDE Région de Thetford (consulté le )
  40. « Église de Sainte-Marthe - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  41. « Presbytère de Sainte-Marthe - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  42. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le )
  43. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le )
  44. « Hôtel de ville de Thetford Mines - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  45. « Grève de l'amiante - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  46. « Grève de l'amiante de la région de Thetford Mines en 1975 - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  47. « Monument aux mineurs - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  48. « Mine Lac d'amiante - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  49. « Mine Carey - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  50. « Mine National - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  51. « Mine British Canadian - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  52. « Mine Johnson - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  53. « Mine Normandie - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  54. « Mine Vimy Ridge - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  55. « Mine Beaver - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  56. « Mine Bell - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  57. « Mine King - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  58. « Sites des anciennes mines King-Beaver-Bell - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  59. « Ancien bureau de la mine Jonhson - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  60. « Ancien magasin général de la mine Johnson - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  61. « Ancienne maison de pension de Black Lake - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  62. « King Cash Store - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  63. « Mine Cyr Thetford - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  64. « Mine Rumpelville - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  65. « Mine Stewart - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  66. « Mine Robertsonville - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  67. « Mine Pennington - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  68. « Mine Kitchener - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  69. « Mine Houle - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  70. « Mine Hall - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  71. « Ancien quartier Saint-Maurice - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  72. « Thetford Mines - Municipalité à Thetford Mines - Région de Thetford », sur regiondethetford.chaudiereappalaches.com (consulté le )
  73. « Centre-ville Thetford Mines avec ses commerces, restaurants, terrasses et boutiques rue Notre-Dame », sur www.heritagecentreville.com (consulté le )
  74. « Événements et festivals dans la Région de Thetford », sur regiondethetford.chaudiereappalaches.com (consulté le )
  75. « Théâtre d'été », sur regiondethetford.chaudiereappalaches.com (consulté le )

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier