Ouvrir le menu principal

La thermolabilité est la propriété d'une substance à être détruite, décomposée ou à changer de propriétés lorsqu'elle subit une élévation de température.

PrincipeModifier

Cela concerne surtout des protéines complexes (toxines et autres) qui, sous l'effet de la température, perdent leur configuration tridimensionnelle et les propriétés qui y sont liées. Entre autres exemples, on peut citer la toxine botulique ou celle contenue dans le venin de guêpe, la vitamine B9… Les protéines enzymatiques sont thermolabiles, contrairement aux coenzymes qui sont thermostables.

Utilisation contestableModifier

La désactivation de venins par chauffage après des piqûres d'animaux, très populaire auprès du grand public, est cependant souvent illusoire, car l'épiderme est un excellent isolant et les température nécessaires sont généralement plus dangereuses que salvatrices. Cette pseudo-technique de cow-boy risque donc principalement d'aggraver la blessure[1].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Docteur Latarjet (Service des Brûlés du Centre Hospitalier Saint-Joseph et Saint-Luc à Lyon), « Limites d’utilisation de la thermolabilité de certains venins », sur ARESUB (Association Réunionnaise de Médecine Subaquatique), .