Thepchaiya Un-Nooh

joueur de snooker thailandais

Thepchaiya Un-Nooh
Image illustrative de l’article Thepchaiya Un-Nooh
Un-Nooh au Masters d'Allemagne 2014.
Fiche d'identité
Nom complet Thepchaiya Un-Nooh
Surnom « Speed King »
Nationalité Drapeau de la Thaïlande Thaïlandaise
Date de naissance (36 ans)
Lieu de naissance Bangkok, Thaïlande
Professionnel 2009 - 2010 et depuis 2012
Meilleur classement 20e (février-mars 2020)
Gains 571 074 £[1]
Break le plus élevé 147 (Classique Paul Hunter 2016 et Open d'Angleterre 2018)
Centuries 109
Victoires en tournois (par type)
Classés 1
Non classés 1
Médailles
Jeux asiatiques Médaille d'argent, Asie N.Ratchasima 2007 (simple)
Médaille de bronze, Asie Guangzhou 2010 (par équipes)
Médaille d'or, Asie Palembang 2011 (par équipes)
Dernière mise à jour : 13 juillet 2020

Thepchaiya Un-Nooh, également connu comme F Nakhon Nayok, est un joueur professionnel de snooker de nationalité thaïlandaise, né le à Bangkok. Il a été champion du monde amateur 2008 à Wels (Autriche), en battant Colm Gilcreest, par 11-7[2].

Le , au cours du tournoi Classique Paul Hunter, Un-Nooh, ayant réalisé un break maximum (147 points) dans la deuxième manche de son match de seizième de finale, l'opposant au Norvégien Kurt Maflin, empoche un bonus exceptionnel de 40 000 .

Le , Un-Nooh remporte son premier titre classé (comptant pour le classement), lors du Snooker Shoot-Out, battant Michael Holt en finale (74 points à 0)[3]. La saison qui suit, il atteint son meilleur classement en carrière ; la 20e place.

CarrièreModifier

 
Thepchaiya Un-Nooh (2012).

Thepchaiya Un-Nooh devient professionnel en 2009[4], à la suite d'une victoire sur le championnat du monde dans la catégorie amateur. Il dispute ses premier tournois chez les professionnels lors des premières éditions du championnat du monde de snooker à six billes rouges. Il peut jouer ses premiers tournois de classement lors de la saison 2013-2014. Malgré un manque d'expérience certain, il se qualifie régulièrement pour les tournois, se hissant même au troisième tour de l'Open mondial, battant Stephen Maguire au premier tour. La saison qui suit, Un-Nooh est demi-finaliste de l'Open d'Inde[5].

 
Thepchaiya Un-Nooh au Masters d'Allemagne 2013.

Un-Nooh se révèle en 2015, remportant le championnat du monde de snooker à six billes rouges, se déroulant à Bangkok, dans sa ville natale. Il domine le Chinois Liang Wenbo en finale, sur le score de 8-2[6]. Un-Nooh est également demi-finaliste sur le championnat international. Toujours en 2015, il est finaliste sortant de l'Open de Xuzhou, battu par Joe Perry[7]. En 2016, il perd en quart de finale du Grand Prix mondial[8]. La même année, il réalise son premier 147 dans une compétition officielle, lors du tournoi classique Paul Hunter[9], après l'avoir manqué sur la bille noire finale par deux fois : au championnat du Royaume-Uni (2015)[10] et au championnat du monde (2016). L'année 2016 est également marquée par deux nouvelles demi-finales, lors de l'Open mondial[11] et du tournoi classique Paul Hunter. Un-Nooh se voit donc progresser au classement, se positionnant au 33e rang.

 
Un-Nooh en 2014.

Au cours de la saison 2017-2018, Un-Nooh termine vice-champion du monde du jeu à six billes, battu par Mark Williams[12]. Il fait également ses débuts au Crucible Theatre[13], après avoir échoué à six reprises en qualifications. Il s'incline toutefois au premier tour, contre l'Écossais John Higgins[14].

Le , Un-Nooh remporte son premier titre classé au Snooker Shoot-Out, tournoi se jouant sur un format de temps[15]. Il bat Jamie Clarke en demi-finale et Michael Holt en finale[16]. En inscrivant un break de 139 points en demi-finale, Un-Nooh réalise le meilleur break de l'histoire du tournoi, toute édition confondue. Il devient également selon ses pairs « le joueur le plus rapide du circuit ». En , il se qualifie pour la deuxième fois au championnat du monde et retrouve Judd Trump au premier tour. Après avoir été devant au score pendant une majeure partie de la rencontre, Un-Nooh finit par s'incliner à la manche décisive. Cette saison, aussi marquée par un quart de finale à l'Open d'Irlande du Nord, lui permet de se rapprocher du top 32 du classement mondial. Quelques mois plus tard, il retrouve ce même adversaire en finale de l'Open mondial, mais s'incline de nouveau[17].

Par ailleurs, la saison 2019-2020 est probablement la meilleure, jamais disputée par le joueur de Thaïlande, qui, en plus de cette finale, est victorieux de l'Open de Haining[18] et quart de finaliste de trois autres tournois : l'Open d'Écosse, le Masters d'Europe et le champion des champions. En , Un-Nooh devient 20e mondial ; son meilleur classement jamais atteint.

2020-2021Modifier

Durant l’Open du pays de Galles, au lendemain de la tentative de break maximum manquée par Mark Selby, Thepchaiya Un-Nooh échoue à son tour en butant sur la bille jaune (break de 120 points).

PalmarèsModifier

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 1 1
Tournois classés mineurs 0 1
Tournois non classés 1 0
Tournois alternatifs 2 1
Tournois pro-am 0 1
Tournois amateurs 2 0
Gras Tournois de la triple couronne[19]

TitresModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
2008 Championnat du monde de l'IBSF   Wels   Colm Gilcreest 11-7
2008-2009 Série internationale Pontins   Prestatyn   Lee page 6-3
2011 Jeux asiatiques à six billes rouges   Palembang   Ang Boon Chin 4-1
2015-2016 Championnat du monde à six billes rouges   Bangkok   Liang Wenbo 8-2
2018-2019 Snooker Shoot-Out   Watford   Michael Holt 1-0 Tableau
2019-2020 Open de Haining   Haining   Li Hang 5-3

Finales perduesModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
2007-2008 Jeux asiatiques   Nakhon Ratchasima   Phaitoon Phonbun 1-4
2014-2015 Open de Xuzhou   Xuzhou   Joe Perry 1-4 Tableau
2017-2018 Championnat du monde à six billes rouges   Bangkok   Mark Williams 2-8 Tableau
2019-2020 Open mondial   Yushan   Judd Trump 5-10 Tableau

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Career-total Statistics for Thepchaiya Un-Nooh - Professional », sur cuetracker.net, (consulté le 10 août 2017)
  2. Tableau des championnats du monde amateur 2008
  3. (en) « Speed King Un-Nooh Lands Shoot Out Title », sur World Snooker, (consulté le 26 octobre 2019)
  4. (en) « Thepchaiya Un-Nooh », sur World Snooker (consulté le 30 mars 2020)
  5. (en-US) « News18.com: CNN-News18 Breaking News India, Latest News Headlines, Live News Updates », sur News18 (consulté le 21 mai 2020)
  6. (en) « Thepchaiya Reaches Nooh Level », sur World Snooker, (consulté le 30 mars 2020)
  7. (en-US) « Perry Wins Xuzhou Open », sur World Snooker, (consulté le 21 mai 2020)
  8. (en-US) « Ding Fights Back To Beat Un-Nooh », sur World Snooker, (consulté le 21 mai 2020)
  9. (en) « Un-Nooh Makes Fuerth Max », sur WPBSA, (consulté le 30 mars 2020)
  10. (en) « UK Championship: Un-Nooh did not know about missed 147 cash », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 30 mars 2020)
  11. (en) « Joe Perry sets up World Open final against Ali Carter by beating Neil Robertson », sur Sky Sports (consulté le 21 mai 2020)
  12. (en) « Williams Takes Six Red Glory », sur World Snooker, (consulté le 30 mars 2020)
  13. Lieu où se jouent les championnats du monde.
  14. « John Higgins v Thepchaiya Un-Nooh: Four-time champ keeps cool to quell Un-Nooh threat », sur Eurosport, (consulté le 30 mars 2020)
  15. Chaque rencontre se joue sur une seule frame d'une durée de dix minutes. Lors des cinq premières minutes de jeu, les joueurs disposent de quinze secondes pour jouer leur coup. Lors des cinq dernières minutes, ils ne disposent plus que de dix secondes par coup.
  16. (en) « Speed King Un-Nooh Lands Shoot Out Title », sur World Snooker, (consulté le 30 mars 2020)
  17. (en) « Trump Beats Un-Nooh In Yushan Final », sur World Snooker, (consulté le 30 mars 2020)
  18. « Haining Open (2019) - snooker.org », sur www.snooker.org (consulté le 21 mai 2020)
  19. Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier