Theodor Höijer

architecte finnois

Theodor Höijer
Image illustrative de l'article Theodor Höijer
Theodor Höijer
Présentation
Nom de naissance Carl Theodor Höijer
Naissance
Helsinki, Finlande
Décès (à 67 ans)
Helsinki, Finlande
Nationalité Drapeau de la Finlande Finlande
Mouvement néo-Renaissance
Activités Architecte
Œuvre
Réalisations Ateneum
Projets Centre ville d'Helsinki

Carl Theodor Höijer (né le à Helsinki – décédé le à Helsinki) est l'un des architectes finlandais les plus influents de son époque[1].

BiographieModifier

Theodor Höijer est le fils d'un fabricant de miroirs, Henrik Höijer. Son père souhaite que Theodor rejoigne l'entreprise familiale avec des compétences en architecture. Höijer a fréquenté l'école technique d'Helsinki de 1856 à 1860, mais sans un baccalauréat, il ne peut pas faire carrière au bureau de l'intendant. Theodor Höijer n'a jamais terminé ses études secondaires et a dû acquérir ses compétences en dehors des institutions habituelles.

Au début, il travaille comme assistant de Georg Theodor Chiewitz, l'architecte de la région de Turku. Puis de 1863 à 1868, il étudie à l'académie royale des arts de Stockholm. Il y sera fortement influencé par son professeur Fredrik Wilhelm Scholander.

Il rentre en Finlande en 1868. À Helsinki, Theodor Höijer travaille d'abord pour l'entreprise familiale pendant deux ans, puis deux autres années en tant qu'assistant de Axel Hampus Dalström, directeur général de la Direction des bâtiments de Finlande. En 1872, il fonde un bureau d'architectes avec Frans Sjöström, Axel Loenbohm et Theodor Decker.

La coopération prend fin en 1876, quand Theodor Höijer fonde son propre cabinet d'architecte.

Ouvrages principauxModifier

Les ouvrages de Höijer sont représentatifs du style néo-Renaissance et la plupart sont construits à Helsinki. Il a conçu des dizaines d'habitations et de bâtiments industriels dont une part importante a été détruite dans les années 1950 et 1960[m 1].

Parmi ses ouvrages :

GalerieModifier

RéférencesModifier

  1. Eeva Maija Viljo, Höijer, Theodor (1843–1910), Kansallisbiografia, (lire en ligne)
  2. détruite en 1965
  3. « Pohjoisranta 4 », Korttelit.fi (consulté le 21 décembre 2011)
  4. détruit en 1965, une partie est intégrée au nouveau bâtiment
  5. (détruite en 1967)
  6. a et b détruite en 1960
  7. « Uudenmaankatu 1 », Korttelit.fi (consulté le 21 décembre 2011)
  1. Manninen, p. 6–7.
  2. Manninen, p. 28.
  3. Manninen, p. 49.
  4. Manninen, p. 31.
  5. Manninen, p. 60.
  6. Manninen, p. 15.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internesModifier