Their Greatest Hits (1971–1975)

album des Eagles
Their Greatest Hits (1971–1975)

Compilation de Eagles
Sortie
Durée 43:08
Genre Rock
Producteur Glyn Johns, Bill Szymczyk
Label Asylum
Critique

AllMusic 5/5 étoiles[1]
Robert Christgau (B)[2]
Rolling Stone (avis très favorable)[3]

Albums de Eagles

Their Greatest Hits (1971–1975) est la première compilation des Eagles, sortie en 1976. En 2018, la RIAA certifie qu'elle est l'album le plus vendu aux États-Unis, avec 38 millions d'exemplaires écoulés en format physique ou streaming, soit 38 fois disque de platine (pour un total de 42 millions d'exemplaires dans le monde).

PistesModifier

Face A
No Titre Durée
1. Take It Easy 3:29
2. Witchy Woman 4:10
3. Lyin' Eyes 6:21
4. Already Gone 4:13
5. Desperado 3:33
Face B
No Titre Durée
1. One of These Nights 4:51
2. Tequila Sunrise 2:52
3. Take It to the Limit 4:48
4. Peaceful Easy Feeling 4:16
5. Best of My Love 4:35

Record de ventes aux États-UnisModifier

Their Greatest Hits (1971–1975) est le premier album à avoir été certifié disque de platine par la Recording Industry Association of America (RIAA)[4]. En 2006, la compilation est certifiée 29 fois disque de platine par l'association[5]. Thriller de Michael Jackson est le seul album a s'être vu attribuer une certification plus élevée, avec 32 disques de platine[6].

La compilation s'est vendue à un total de 42 millions d'exemplaires dans le monde[7]. Un nouveau décompte effectué en 2018 désigne cette compilation comme étant le disque le plus vendu de tous les temps aux États-Unis, avec 38 millions d'exemplaires écoulés en format physique ou streaming, récupérant la place que Thriller lui avait ravie (33 millions pour ce dernier)[8].

Classements et certificationsModifier

Classements hebdomadairesModifier

Classement (1976–77) Meilleure
position
  Canada (RPM Top Albums)[9] 1
  États-Unis (Billboard 200)[10] 1
  Norvège (VG-lista)[11] 8
  Nouvelle-Zélande (RIANZ)[12] 2
  Royaume-Uni (UK Albums Chart)[13] 2
  Suède (Sverigetopplistan)[14] 31

CertificationsModifier

Pays Certification Ventes
  Australie (ARIA)[15]   8 × Platine 560 000
  Canada (Music Canada)[16]   2 × Diamant 2 000 000
  États-Unis (RIAA)[17]   38 × Platine 38 000 000
  Hong Kong (IFPI Hong Kong)[18],[19]   Platine 20 000
  Royaume-Uni (BPI)[20]   Platine 300 000

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. (en) William Ruhlmann, « Eagles – Their Greatest Hits 1971-1975 », sur AllMusic (consulté le 12 août 2015)
  2. (en) Robert Christgau, « The Eagles » (consulté le 12 août 2015)
  3. (en) Mark Kemp, « Eagles: The Essential Album-By-Album Guide: Their Greatest Hits (1971–1975) (1976) » (version du 20 juin 2008 sur l'Internet Archive), Rolling Stone, 29 mai 2008.
  4. (en) « History of the Awards », Recording Industry Association of America (consulté le 12 août 2015)
  5. (en) « Diamond Awards », Recording Industry Association of America (consulté le 12 août 2015)
  6. (en) Melinda Newman, « Michael Jackson's 'Thriller' Hits 32 Million As RIAA Adds Streaming To Gold And Platinum Certs », Forbes,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Patt Morrison, « Eagles founder Glenn Frey releases an album of classic, jazzy songs », Southern California Public Radio, (consulté le 12 août 2015)
  8. « Michael Jackson et "Thriller" détrônés par les Eagles », sur rtl.fr, (consulté le 21 août 2018)
  9. (en) « Top Albums/CDs – Volume 25, No. 5, May 01 1976 », Library and Archives Canada (consulté le 12 août 2015)
  10. (en) « Their Greatest Hits 1971-1975 – Awards », sur AllMusic (consulté le 12 août 2015)
  11. (en) Norwegiancharts.com – Eagles – Their Greatest Hits. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 12 août 2015.
  12. (en) Charts.org.nz – Eagles – Their Greatest Hits. RIANZ. Hung Medien. Consulté le 12 août 2015.
  13. (en) Archive Chart. UK Albums Chart. The Official Charts Company. Consulté le 12 août 2015.
  14. (en) Swedishcharts.com – Eagles – Their Greatest Hits. Sverigetopplistan. Hung Medien. Consulté le 12 août 2015.
  15. (en) « ARIA Charts – Accreditations – 2008 Albums », Australian Recording Industry Association (consulté le 12 août 2015)
  16. (en) « Gold/Platinum », Music Canada (consulté le 12 août 2015)
  17. (en) « Diamond Awards », Recording Industry Association of America (consulté le 12 août 2015)
  18. (en) « International Platinum Disc » (version du 30 octobre 2007 sur l'Internet Archive), IFPI Hong Kong.
  19. (en) « Gold Disc Award Criteria » (version du 15 octobre 2007 sur l'Internet Archive), IFPI Hong Kong.
  20. (en) « Certified Awards », British Phonographic Industry (consulté le 12 août 2015)