The War Against Mrs. Hadley

film sorti en 1942
The War Against Mrs. Hadley
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean Rogers au générique du film

Réalisation Harold S. Bucquet
Scénario George Oppenheimer
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 86 min
Sortie 1942


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The War Against Mrs. Hadley est un film américain en noir et blanc réalisé par Harold S. Bucquet, sorti en 1942.

SynopsisModifier

Mme Hadley, riche membre de la meilleure société de Washington, célèbre son anniversaire avec faste. Entourée de ses amis les plus proches et de ses deux enfants Théodore et Patricia, elle apprécie particulièrement les attentions de son vieil admirateur Elliot Fulton. Celui-ci, qui occupe un poste au Département de la guerre, accuse Mme Hadley de vivre dans une tour d'ivoire de l'ignorance. À l'annonce de l'attaque de Pearl Harbor Mme Hadley n'est pas aussi émue que son entourage car elle pense que la guerre n'a pas à affecter le cours de sa confortable vie.

Quand son fils Théodore est enrôlé, Mme Hadley fait tout ce qui est son pouvoir pour le faire sortir de l'armée, mais son intervention auprès d'Elliot Fulton est vaine. Son égoïsme et son refus strict d'accepter des restrictions de guerre isolent finalement Mme Hadley de sa famille et de ses amis. Ce n'est que lorsque Théodore est tué en héros dans le Pacifique et que le président Franklin D. Roosevelt lui présente ses condoléances personnelles, que Mme Haldley consent à contribuer à l'effort de guerre...

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Dans le film, l'acteur Van Johnson apparaît ici pour la première fois avec très peu de maquillage (il a des taches de rousseur) et avec sa couleur de cheveux normale (il est roux). Bien qu'ayant déjà tourné plusieurs films, c'était la première fois que sa beauté naturelle n'était pas camouflée. Il était détendu et séduisant dans le rôle, et critiques mais les fans remarquèrent sa performance. Ce film a lancé sa carrière cinématographique.[1]

Notes et référencesModifier

  1. Cf. pages 55-56 du livre : Ronald Davis, Van Johnson: MGM's Golden Boy, Jackson, Miss., University Press of Mississippi, (ISBN 9781578063772, lire en ligne)

Liens externesModifier