Ouvrir le menu principal

The Strypes

groupe de musique irlandais
The Strypes
Description de cette image, également commentée ci-après
The Strypes en concert a l'O2 Academy Islington, en 2013.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Irlande Irlande
Genre musical Rhythm and blues, blues, rock 'n' roll, blues rock, garage rock
Années actives Depuis 2010
Labels Virgin/EMI Records, Mercury Records
Site officiel thestrypes.com
Composition du groupe
Membres Josh McClorey
Ross Farrelly
Pete O'Hanlon
Evan Walsh
Anciens membres Jack Hayden
Conor Bates
John Farrell
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de The Strypes.

The Strypes est un groupe de rock irlandais, originaire de Cavan. Formé en 2011, le groupe se compose de Ross Farrelly (chant, harmonica, guitare), Josh McClorey (guitare solo, chant), Peter O'Hanlon (basse, harmonica), et Evan Walsh (batterie, saxophone).

Les Strypes commencent à jouer sur la scène locale où les membres du groupe cherchent leur son. Ils tirent leur inspiration du blues des années 1960 et des groupes pop des années 1970 comme Dr. Feelgood, Eddie and the Hot Rods, The Rolling Stones, The Yardbirds, Lew Lewis ou Rockpile aussi bien que des standards de l'origine du blues et du rock 'n' roll avec des artistes comme Chuck Berry, Bo Diddley, Howlin' Wolf et Little Walter, entre d'autres.

The Strypes, avec un amour partagé entre blues et rhythm and blues est formé dans la ville de Cavan, en Irlande. Après avoir joué pendant plusieurs mois sur les scènes locales autour de leur ville natale, le groupe commence dans des clubs et des pubs partout en Irlande, avec des sets mélangeant leurs propres créations avec des reprises de vieux rhythm and blues. Leur style musical qui se situe entre l'approche puissante de Dr. Feelgood et l'intensité des Yardbirds, teinté de garage rock speed blues, est vite bien reçu par les foules à travers l'Irlande, et leur réputation de groupe de scène est grandissante.

Sommaire

BiographieModifier

Formation et débuts (2010–2011)Modifier

The Strypes est formé dans la ville de Cavan, en Irlande. Le groupe originel est composé de John Farrell (né le 11 septembre 1991), Josh McClorey (né le 10 septembre 1995), Evan Walsh (né le 30 octobre 1996), Pete O'Hanlon (né le 20 février 1996) au chant, Jack Hayden (à la basse) et Conor Bates (à la guitare).

Le groupe fait ses débuts au concert de Noël de leur école primaire, et commence à jouer aux alentours de Cavan. Quelque temps plus tard, Hayden et Bates quittent le groupe, O'Hanlon récupère la basse et Ross Farrelly (né le 3 septembre 1997) rejoint le groupe aux chant et à l'harmonica.

Snapshot (2012–2013)Modifier

C'est en avril 2012, que sort leur premier EP auto-produit de quatre reprises de blues, intitulé Young, Gifted and Blue. Sur ce disque figure une version du titre de Bo Diddley, You Can't Judge a Book by the Cover. À ce moment, tous les membres du groupe sont encore scolarisés et avaient simplement enregistré cet EP pour s'amuser. Les Strypes font toute la promotion eux-mêmes et le disque atteint la première place dans le iTunes Blues Chart le lendemain de sa sortie (il reste six semaines en tête)[1]. Il vient comme une énorme surprise au groupe, et You Can't Judge a Book by the Cover devient un tube à la radio irlandaise. La sortie de l'EP attire aussi l'intérêt des maisons de disques et une bataille s'engage entre plusieurs majors importantes pour faire signer le groupe.

Pendant ce temps, ils commencent à voyager à Londres, en jouant dans les clubs et les salles des environs. Parallèlement, ils signent un contrat avec Rocket Music Management, la société de management d'Elton John, qui s'est dit fan du groupe. En début décembre 2012, le groupe signe avec Mercury Records[2]. Depuis la signature, les Strypes commencent à jouer dans plusieurs salles à travers le Royaume-Uni et apparait dans les magazines musicaux comme New Musical Express et Mojo, mais aussi dans plusieurs journaux nationaux[réf. nécessaire]. Jeff Beck, Paul Weller, Noel Gallagher, Dave Grohl, Roger Daltrey et Miles Kane se sont tous déclarés fans du groupe[réf. nécessaire].

En février 2013, lors d'une apparition dans le show télévisé Chelsea Lately, Elton John déclare à propos des Strypes : « À 16 ans, ils ont toute la connaissance du RnB et du blues que j'ai pu avoir en 65 ans. Ils sont juste comme une bouffée d'air frais[réf. nécessaire]. » Le 28 mars 2013, The Strypes sortent leur premier single sous le label Mercury Records, un titre original Blue Collar Jane. Le single sort sur les plateformes de téléchargement et en radio avec deux faces B. Le 20 avril, une version vinyle collector numérotée est sortie dans les bacs. Les réactions à la sortie du disque sont globalement positives ; le titre se classe 11e dans les charts alternatifs iTunes. En avril 2013, le groupe participe au programme de la BBC2, Later... with Jools Holland, avec d'autres artistes musicaux Suede, Laura Mvula et Cat Power[3]. Le deuxième titre du groupe, Hometown Girls, est disponible en téléchargement en mai 2013 et en vinyle le 23 juillet. Le troisième single du groupe, What a Shame, sort en téléchargement le 26 juillet 2013. Une version vinyle sortira en août. Le 27 juin 2013, le groupe annonce en première partie des Arctic Monkeys pendant leur tournée au Royaume-Uni, Belgique, France, Allemagne et Italie. En juillet 2013, les Strypes sont en première partie des The Courteeners au Castlefield Bowl de Manchester, avec Miles Kane et Reverend and the Makers.

Le premier album des Strypes, intitulé Snapshot, sort le [4]. Il est produit par Chris Thomas, l'ancien producteur des Beatles, Pink Floyd, Procol Harum, Sex Pistols ou encore Elton John.

Nouveaux albums (depuis 2014)Modifier

 
Concert de The Strypes lors du festival interceltique de Lorient, en France, en 2014.

Le , ils font leur plus gros show télévisé aux États-Unis. Ils interprètent What a Shame pendant le Late Show de David Letterman qui a terminé le show par un très enthousiaste, The Strypes - That's All You Need to Know![5].

En novembre 2016, le groupe annonce une édition limitée à 500 vinyles de singles uniquement disponibles sur leur site web. En mars 2017, le groupe tourne progressivement en Irlande et annonce un nouvel album courant juin 2017, sous le titre de Spitting Image. Il sort finalement le 16 juin 2017[6].

InfluencesModifier

DiscographieModifier

Albums studioModifier

Année Titre Détails Meilleure position
Irlande
[7]
France
[8]
Pays-Bas
[9]
Royaume-Uni
[10]
2013 Snapshot
  • Sortie : 9 septembre 2013 (Royaume-Uni), 18 mars 2014 (États-Unis)
  • Label : Virgin EMI Records
  • Formats : CD, téléchargement, vinyle
2 75 45 5
2015 Little Victories
  • Sortie : 24 juillet 2015 (Royaume Uni), 21 août 2015 (États-Unis)
  • Label : Virgin EMI Records
  • Formats : CD, téléchargement, vinyle
2017 Spitting Image
  • Sorte : 16 juin 2017
  • Label : Virgin EMI Records
  • Formats : CD, téléchargements, vinyle

EPModifier

Année Titre Meilleure position
iTunes Blues Chart
[11]
2012 Young Gifted and Blue 1
2013 Blue Collar Jane EP
2014 4 Track Mind EP

SinglesModifier

Année Titre Face B Meilleure position Album
Royaume-Uni
[11]
2013 Blue Collar Jane What the People Don't See,
I Wish You Would
125 Snapshot
2013 Hometown Girls C. C. Rider (live),
Stormy Monday Blues (live)
140 Snapshot
2013 What a Shame Beautiful Delilah,
I Can Tell (live)
Snapshot
2013 Come Together Single
2013 Mystery Man Single sorti uniquement au Japon
2013 You Can't Judge a Book by the Cover You Keep Me Waiting,
Saved Me (From Myself)

Notes et référencesModifier

  1. (en) « The Strypes new single “Blue Collar Jane” has reached No.1 in the iTunes Blues Chart. », sur musicindustry.ie (consulté le 24 février 2018).
  2. (en) « The Strypes sign to Mercury Records », sur imro.ie, (consulté le 24 février 2018).
  3. (en) « Video: The Strypes brought the house down on Later with Jools Holland last night », sur joe.ie (consulté le 24 février 2018).
  4. (en) « The Strypes announce debut album Snapshot released September 9th, 2013 », sur contactmusic.com (consulté le 3 septembre 2013)
  5. (en) Linda Park, « 2014 Grulke Prize Winners – Future Islands, The Strypes, Damon Albarn | SXSW 2014 », sxsw.com, (consulté le 27 mars 2014) : « The Grulke Prize winner for Developing Non-US Act ».
  6. a et b (en) Stephen Thomas Erlewine, « Spitting Image Review », sur AllMusic (consulté le 24 février 2018).
  7. « The Strypes – Irish Charts », irish-charts.com (consulté le 16 septembre 2013)
  8. « The Strypes – French Charts », lescharts.com (consulté le 23 septembre 2013)
  9. « The Strypes – Dutch Charts », dutchcharts.nl (consulté le 7 octobre 2013)
  10. « The Strypes – UK Charts », Official Charts Company (consulté le 16 septembre 2013)
  11. a et b Meilleure position au Royaume-Uni ; pour Blue Collar Jane : « CHART: CLUK Update 20.04.2013 (wk15) », Zobbel.de (consulté le 20 avril 2013)

Liens externesModifier