The Pussycat Dolls

groupe de musique américain
Pussycat Dolls
Description de cette image, également commentée ci-après
Les Pussycat Dolls en concert en 2009.
Informations générales
Autre nom PCD
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Pop, dance, RnB, hip-hop
Années actives 19952013, 20192021
Labels Polydor, A&M, Interscope
Site officiel pcdmusic.com
Composition du groupe
Anciens membres Nicole Scherzinger
Ashley Roberts
Kimberly Wyatt
Jessica Sutta
Melody Thornton
Carmit Bachar
Asia Nitollano
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Pussycat Dolls.

Les Pussycat Dolls (abrégé PCD) est un girl group américain de pop et RnB, originaire de Los Angeles, en Californie.

Les Pussycat Dolls ont connu un succès mondial avec les singles Don't Cha, Stickwitu, Buttons, et leur premier album certifié multi-platine PCD (2005). Cependant, malgré leur succès commercial, le groupe a été en proie à des conflits internes en raison de l'importance accordée à Scherzinger, la chanteuse principale du groupe, et du traitement subalterne des autres membres. Le départ de Bachar du groupe a précédé la sortie de leur deuxième et dernier album studio Doll Domination (2008), qui contient les tubes When I Grow Up, I Hate This Part, et Jai Ho ! (You Are My Destiny). Après la fin de leur tournée mondiale de 2009, le groupe se met en pause, et se sépare complètement en 2010. Le groupe original, moins Thornton, annonce sa réunion en 2019 avec une tournée à venir et un nouvel album. Cependant, avec l'aggravation de la situation due à la pandémie de Covid-19, des ruptures de contrats et des problèmes logistiques, la tournée de reformation est annulée en 2022, laissant le destin du groupe incertain.

La marque Pussycat Dolls s'est diversifiée avec des produits dérivés, des émissions de téléréalité, un concert à Las Vegas, la promotion de produits, des groupes d'enregistrement dérivés (Girlicious, Paradiso Girls, G.R.L.) et d'autres activités. Billboard a classé les Pussycat Dolls au 80e rang des groupes musicaux les plus populaires des années 2000. Le groupe a vendu 55 millions de disques dans le monde[1], ce qui en fait l'un des groupes de filles les plus vendus de tous les temps[2],[3]. En 2012, les Pussycat Dolls se classent au 100e rang du palmarès des 100 plus grandes femmes de la musique de VH1, et sont le dixième groupe de girl group[4].

Histoire modifier

Débuts (1995–2002) modifier

La chorégraphe Robin Antin a l'idée d'une troupe new burlesque en 1993 avec son amie Christina Applegate. En fait le groupe est né en 1993 dans le garage de Christina Applegate. La première représentation de la troupe a lieu en 1995. Pendant cette période, les membres se produisent avec de nombreuses chanteuses invitées, utilisant un répertoire des années 1950 et 1960, vêtues de lingerie et de costumes de pin-up démodés. Robin Antin s'inspire des chorégraphies de Bob Fosse tirées des films Sweet Charity, Cabaret ou encore Chicago[5].

La troupe se produit ensuite dans un club appartenant à Johnny Depp, le Viper Room, où elle reste de 1995 à 2001. C'est précisément à ce moment-là que Nicole Scherzinger, la chanteuse principale du groupe, fera la connaissance du rappeur Snoop Dogg lors d'une chanson, ils feront d'ailleurs ensemble le titre Buttons. En , les Pussycat Dolls font la couverture de Playboy. Y figurent Kasey Campbell, Kiva Dawson, Erica Gudis et Lindsley Allen. En 2002, les Pussycat Dolls se déplacent au Roxy, à Los Angeles. Le groupe apparaît dans différents magazines et dans des émissions télévisées pour MTV et VH1, fait des campagnes de publicité et des films[5]. Carmen Electra est alors la danseuse et chanteuse principale du groupe pour de nombreux spectacles. Beaucoup de célébrités viennent chanter avec les danseuses, comme Nicollette Sheridan, Lucy Liu, Cameron Diaz, Paris Hilton, Drew Barrymore, Eva Longoria, Dita von Teese, Gwen Stefani, Christina Aguilera et Christina Applegate[6].

Grâce aux producteurs de musique Jimmy Iovine et Ron Fair, la troupe se transforme en un groupe pop / RnB qui signe avec le label Interscope Records[5].

Période PCD (2003–2007) modifier

 
Les Pussycat Dolls au Koweït en .

En 2003, Nicole Scherzinger, une ancienne membre de Eden's Crush, groupe gagnant de la version américaine de Popstars, d'origines philippine et russe, et petite amie du champion du monde 2008 de Formule 1, Lewis Hamilton[7] (2007-2015), devient la chanteuse principale du groupe[6]. Les autres membres du groupe sont alors Asia Nitollano, arrivée en 2007 et partie la même année, Carmit Bachar, arrivée en 1995 et partie en 2008), Jessica Sutta, arrivée en (2002), Kaya Jones (arrivée en 2003 et partie en 2004), Melody Thornton, Kimberly Wyatt et Ashley Roberts (arrivées en 2003)[5]. Elles ouvrent la cérémonie des MTV Asia Awards 2004[8].

En 2005, elles sortent leur premier album PCD, un mélange de pop, de RnB, de hip-hop et d'Eurodance. Les Dolls, comme elles sont souvent surnommées, ont été accusées d'être un groupe exclusivement centré sur Nicole Scherzinger, laissant peu de place aux autres filles, reléguées au rang de simple danseuses[9]. D'autres arguent toutefois que ce parti pris artistique est cohérent avec l'esprit burlesque d'origine, et que, même parmi les filles ayant des capacités vocales, aucune n'a la voix correspondant à l'audience visée par le groupe [10]. On peut cependant entendre Melody Thornton et Carmit Bachar sur certains titres.

À la suite de l'émission de téléréalité À la recherche de la nouvelle Pussycat Dolls, Asia Nitollano, la gagnante, devient la septième membre du groupe[11]. Mais peu après, la nouvelle membre annonce qu'elle quitte le groupe pour se tourner vers une carrière solo, qui n'aboutira pas. Ce départ peut être attribué au fait qu'Asia ne voulait pas être séparée de sa famille.

Une 2e saison de l'émission a eu lieu dans le but de former un nouveau groupe, nommé Girlicious[12]. Dans le même genre, les Mini Dolls, idée d'Antin, créé en 2005, était un groupe européen représentant plus ou moins « Les Dolls en plus jeunes » selon le concept. Le succès n'est pas au rendez-vous pour la plupart d'entre elles, sauf pour la « leader du groupe », souvent appelée « Queen doll » qui a su garder le contact avec les Dolls et Antin pendant une certaine période. La petite troupe ne connaîtra qu'un succès mitigé, uniquement chez les fans des Pussycat Dolls.

Doll Domination et séparation (2008–2013) modifier

 
Les Pussycat Dolls en 2008.

Le , Carmit Bachar annonce qu'elle n'a plus assez de temps pour s'occuper de son association Smile With Me et quitte les Pussycat Dolls, ce qui réduit le groupe à cinq membres[13].

Le groupe lance son deuxième album studio intitulé Doll Domination le dont le premier single When I Grow Up est diffusé dans les clubs du monde entier. Le deuxième single, Whatcha Think About That, avec la participation active de Missy Elliott et réalisé par Ron Fair, est en revanche moins bien accueilli. Cependant, le troisième single I Hate This Part a beaucoup attiré l'attention et est officiellement le deuxième single en Europe. Bottle Pop est le quatrième single de l'album. Les Pussycat Dolls ont affirmé lors d'une interview radio, qu'une de leurs chansons, In Person, sonnait un peu comme dans les années 1960, inspiré de Tina Turner.

Elles remportent aux MTV Video Music Awards 2008 le prix de la meilleure chorégraphie pour le clip de When I Grow Up[14] et aux NRJ Music Awards 2009 le prix du groupe international de l'année[15]. En 2009, elles font la première partie de la tournée The Circus Starring: Britney Spears de la chanteuse Britney Spears en Amérique du Nord. Nicole Scherzinger annonce qu'elle va commencer une carrière solo en parallèle avec le groupe et ne le quittera donc pas.

En 2010, le groupe n'est constitué que de Nicole Scherzinger, puisque les autres femmes quittent toutes le groupe. Elle quittera elle aussi le groupe quelques semaines plus tard. Robin Antin décide de monter un casting pour former les « nouvelles Pussycat Dolls ». Le nouveau groupe est désormais formé de quatre nouveaux membres : Kherington Payne (finaliste de Tu crois que tu sais danser), Rino Nakasone-Razalan (ancienne Harajuku Girl), Vanessa Curry (ancienne Laker Girl), et James Lee Ruiz (de The Pussycat Dolls Present: Girlicious sous le nom de Jamie).

En 2012, le groupe est constitué de Lauren Bennett (ancienne membre du groupe Parasido Girls), Vanessa Curry, Erica Jenkins et de Paula van Oppen. De plus, il y avait Chrystina Sayers (ancienne membre du groupe Girlicious) qui en faisait partie, mais peu de temps après s'être jointe au groupe, elle débarqua afin de se consacrer à sa carrière de chanteuse solo.

Dès 2013, Lauren Bennett, Paula Van Oppen, Natasha Slayton, Simone Battle et Emmalyn Estrada sont membres du nouveau groupe G.R.L. formé par Robin Antin. Simone Battle se suicida à l'âge de 25 ans le . La raison de son suicide est encore inconnue, mais des problèmes financiers pourraient en être la cause.

Retour et deuxième séparation (2019-2021) modifier

Le , les Pussycat Dolls ont annoncé leur réunion pour une tournée sur Heart Breakfast radio[16]. Nicole Scherzinger, Jessica Sutta, Ashley Roberts, Carmit Bachar et Kimberly Wyatt se sont produites sur la scène de l’émission X-Factor en Angleterre, livrant un medley incroyable de leurs plus grands succès musicaux. À la fin de la prestation, elles ont également interprété trente secondes de « React » leur nouveau single.

La sortie de ce single était initialement prévue pour le mais a été repoussée au . Le clip est sorti au même moment. Le clip comptabilisa près de 16 millions de vues trois semaines seulement après sa sortie. En , le clip comptabilise près de 50 millions de vues.

En , Scherzinger confirme officiellement l'annulation de la tournée sur une story Instagram. Les raisons officielles invoquent « l'évolution des circonstances entourant la pandémie ». Peu de temps après, les membres du groupe, Sutta et Bachar, confirment qu'ils n'avaient appris l'annulation de la tournée que par le post Instagram de Scherzinger, écrivant leur propre déclaration : « Nous voulons dire à quel point nous sommes incroyablement déçues d'apprendre une annonce faite sur Instagram selon laquelle la tournée de réunion des Pussycat Dolls est annulée. Pour l'instant, il n'y a pas eu de notification officielle à ce sujet. » Antin a également confirmé l'annulation de la tournée en déclarant que « nous avons toutes fait des sacrifices personnels et financiers... » et en confirmant plus tard qu'il y avait des « vérités dans cette situation » qui pourraient sortir un jour[17],[18]. Wyatt exprime qu'elle avait « fait tout ce qu'[elle] pouvait », car elle était la motivation pour la réunion depuis des années. Elle a confirmé qu'elle et Roberts voulaient toujours que la tournée ait lieu[19]. Bien que les dernières dates de tournée connues aient été confirmées annulées par Antin et Scherzinger, le site web de Live Nation répertorie 9 nouvelles listes de tournées au Royaume-Uni et en Irlande pour le groupe sous la date « reprogrammée »[20].

Le , Universal Music Group publie Celebrating Pride : The Pussycat Dolls, une compilation comprenant six anciens singles dont Don't Cha, Buttons, Stickwitu, When I Grow Up, Beep et I Don't Need a Man.

Chronologie des membres modifier

Discographie modifier

Distinctions modifier

 
Les Pussycat Dolls en 2005.
Année Récompense Catégorie Résultat Réf
2005 Billboard Music Award Chanson de l'année Hot 100 (Don't Cha) Nomination [21]
2005 Smash Hits Awards Meilleur clip vidéo de l'année (Don't Cha) Nomination [22]
2006 NRJ Music Awards Révélation de l'année Nomination [23]
2006 Myx Music Awards Vidéo internationale préférée (Don't Cha) Lauréat [24]
2006 MTV Video Music Awards Meilleure vidéo dance (Buttons avec Snoop Dogg) Nomination [25]
2006 Billboard RnB/Hip-Hop Awards Meilleures ventes RnB/hip-hop (Don't Cha) Lauréat [26]
2006 TMF Awards Meilleur album international (PCD) Lauréat [27]
2006 TMF Awards Révélation internationale Lauréat [28],[29]
2007 NRJ Music Awards Groupe/duo/troupe international de l'année Nomination [30]
2008 MTV Video Music Awards Meilleur clip vidéo (When I Grow Up) Nomination [31]
2009 Virgin Media Music Awards Pire chanson (When I Grow Up) Finaliste [32]

Notes et références modifier

  1. (en) Carly Roberts, « Pussycat Dolls announced as first Northampton headliners this summer », (consulté le ).
  2. (en) Rob Copsey, « Listen to Nicole Scherzinger's new album Big Fat Lie », sur Official Charts Company, (consulté le ).
  3. (en) « Pussycat Dolls set to star at Newmarket Nights », .
  4. (en) Mark Graham, « The 100 Greatest Women In Music | VH1 Tuner », VH1.com (consulté le ).
  5. a b c et d (en) « Pussycat Dolls - Contactmusic.com », sur contactmusic.com (consulté le ).
  6. a et b « Pussycat Dolls : actualité, biographie, vidéos et photos », sur news-de-stars.com (consulté le ).
  7. « Nicole Scherzinger des Pussycat Dolls a trouvé son poupon ! », sur news-de-stars.com (consulté le ).
  8. « Uniquely Singapore - Les MTV Asia Awards 2004 secouent Singapour ! », sur travel.com.sg (consulté le ).
  9. (en) « Doll Domination | Music Review | Entertainment Weekly », sur ew.com (consulté le ).
  10. « Les PussyCat Dolls : Strings, Hits et Dramas [Analyse] » (consulté le ).
  11. (en) « Asia Nitollano crowned The CW's 'Pussycat Dolls Presents' winner - Reality TV World - News, information, episode summaries, message boards, chat and games for unscripted television programs », sur realitytvworld.com (consulté le ).
  12. (en) « 'Pussycat Dolls Present' winner Asia Nitollano not joining the Dolls - Reality TV World - News, information, episode summaries, message boards, chat and games for unscripted television programs », sur realitytvworld.com (consulté le ).
  13. (en) « Pussycat Dolls : Doll Domination | Post | Dear Fans », sur pcdmusic.com (consulté le ).
  14. (en) « 2008 MTV VMA | Winners | MTV.com », sur mtv.com (consulté le ).
  15. « NRJ Music Awards », sur nrj.fr (consulté le ).
  16. « The Pussycat Dolls Announce their Reunion and Tour! 🎤| Interview | Heart » (consulté le ).
  17. (en) Daniel Welsh, « Pussycat Dolls Stars Claim They Weren't Informed Before Nicole Scherzinger Announced Tour Cancellation », sur Huff Post, (consulté le ).
  18. (en) Natalie Oganesyan, « The Pussycat Dolls Are Split After Nicole Scherzinger Announced Their Reunion Tour Was Canceled...Apparently Without Officially Notifying Fellow Members », sur BuzzFeed, (consulté le )
  19. (en) Chloe Alexandrou, « Kimberly Wyatt says she's 'done all she can' for Pussycat Dolls amid Nicole Scherzinger conflict », sur OK!, .
  20. (en) « Pussycat Dolls », Live Nation, (consulté le )
  21. (en) « 2005 Billboard Music Awards Finalists », Billboard, Prometheus Global Media, (consulté le ).
  22. (en) « Poll Winners Party 2005 », sur Smash Hits
  23. (en) Audrey Bollaro, « NRJ Music Awards 2006 », Nice Premium, (consulté le ).
  24. (en) Jocelyn Dimaculangan, « 2nd MYX Music Awards to take place tonight », Philippine Entertainment Portal, (consulté le )
  25. (en) « MTV Video Music Awards: Winners », sur BBC News, (consulté le )
  26. (en) « Mariah Wins Big At Billboard R&B/Hip-Hop Awards », Billboard, Prometheus Global Media, (consulté le ).
  27. (en) « Who's Who of Hip Hop Nominated for 2007 Urban Music Awards », Urban Music Awards, (consulté le )
  28. (nl) « BLØF en Borsato meest genomineerd voor TMF Award », Entertainment Business, (consulté le ).
  29. (nl) « TMF Awards 2006 », sur Slagwerkkrant, (consulté le ).
  30. « NRJ Music Awards 2007 : les nommés ! », NRJ, (consulté le ).
  31. Nick Levine, « In full: MTV Video Music Awards 2008 winners », Digital Spy, (consulté le )
  32. (en) « Virgin Media Music Awards 2008: the winners », Virgin Media (consulté le ).

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes modifier