Ouvrir le menu principal

The Predator (film, 2018)

film de Shane Black, sorti en 2018
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Predator.
The Predator
Titre québécois Le Prédateur
Réalisation Shane Black
Scénario Shane Black
Fred Dekker
Acteurs principaux
Sociétés de production Davis Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre science-fiction ,Comédie
Durée 107 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Predator ou Le Prédateur au Québec est un film de science-fiction américain coécrit et réalisé par Shane Black, sorti en 2018. Il s'agit du quatrième film de la franchise Predator débutée en 1987.

L'histoire du film prend place après Predator et Predator 2. Il n'est pas fait mention des évènements du troisième film, Predators.

SynopsisModifier

Quinn McKenna, membre d'un commando de Rangers américains, est témoin du crash d'un vaisseau spatial lors d'une mission de sauvetage d’otages. Il est le seul survivant. Il découvre le casque et l'arme d'un Predator. Poursuivi, il décide de les envoyer par la poste à son domicile, où vit sa femme et son fils autiste, Rory. Ce dernier parvient à utiliser le masque et l'arme du Predator. Il active par ailleurs une balise qui permet à d'autres Predators de le localiser. De son côté, Quinn a été arrêté par de mystérieux mercenaires, aux ordres de Will Traeger pour le Projet Stargazer. Ce dernier fait par ailleurs appel au docteur Casey Bracket, une exo-biologiste. Elle est accueillie dans un immense complexe dans lequel est conservé un Predator. Quant à Quinn, il se retrouve dans un bus avec d'anciens soldats ayant commis de graves délits et dont la plupart souffrent de troubles psychologiques : « Nebraska » Williams, Baxley, Coyle, Lynch et Nettles.

Quinn va rapidement comprendre qu'un autre Predator va s'en prendre à son fils pour récupérer un précieux objet. Avec ses compagnons d'infortune, il va tout faire pour le sauver tout en essayant de survivre aux Predators.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

 
Shane Black, le scénariste et réalisateur du film au San Diego Comic-Con 2018.

Nimród Antal, réalisateur du précédent opus Predators (2010), exprime rapidement son envie de réaliser une suite à son film. Le producteur Robert Rodriguez évoque quant à lui les multiples idées possibles pour le scénario d'un quatrième film :

« Il y a tant de bonnes idées... Juste suivre le personnage de Laurence Fishburne (Noland) dans une préquelle serait un grand film. Toutes les histoires qu'il raconte dans le film, j'aimerai voir ces expériences[5]... »

— Robert Rodriguez

En 2010, Robert Rodriguez confirme qu'il y aura bien une suite à Predators[6]. Adrien Brody évoque peu de temps après la possibilité de reprendre son rôle de Royce[7].

En juin 2014, 20th Century Fox annonce que Shane Black (qui avait tenu un rôle dans le premier film) dirigera le film, et qu'il en sera également le coscénariste avec Fred Dekker. Ils avaient déjà travaillé ensemble pour The Monster Squad (1987) et Shane Black était apparu dans RoboCop 3, réalisé par Fred Dekker. John Davis est quant à lui de retour comme producteur, après avoir produit tous les précédents films de la franchise, y compris les deux cross-over Alien vs. Predator et sa suite[8]. Ce dernier précise qu'il sera intéressant de rafraichir la franchise[9]. Toujours en 2014, Shane Black présente son film comme une « suite inventive » et non un reboot[10]. Cependant, en février 2017, il est annoncé que le film sera indépendant des autres[11].

En février 2016, Shane Black confirme que le titre du film est The Predator[12]. Il explique vouloir recentrer la franchise sur davantage de mystère et de suspense[13],[14]. Le réalisateur révèle qu'il veut revenir au style plus « intimiste » du premier film[14].

Shane Black confirme ensuite que l'intrigue se déroulera dans le présent et après Predator et Predator 2 mais avant les évènements de Predators[15],[16]. Le réalisateur-scénariste révèle par ailleurs que le Predator possédera une armure bien plus avancée[17],[18],[19]. En février 2016, une image teaser est dévoilée, confirmant le titre The Predator[20].

En février 2017, Shane Black déclare vouloir que le film soit classé « R - Restricted » aux États-Unis (soit interdit aux moins de 17 ans non accompagnés) et déclare : « PG-13, c'est pour les mauviettes. Les colonnes vertébrales, ça saigne. Beaucoup. »[21].

Distribution des rôlesModifier

En septembre 2016, Benicio del Toro signe pour le rôle principal du film[22]. Un mois plus tard, il est cependant remplacé par Boyd Holbrook, en raison d'un conflit d'emploi du temps[23].

En novembre 2016, The Hollywood Reporter rapporte qu'Olivia Munn est en négociations pour décrocher un rôle[24]. En janvier 2017, Trevante Rhodes et Keegan-Michael Key rejoignent la distribution, alors que Sterling K. Brown et Thomas Jane sont évoqués[25],[26],[27],[28],[29]. le jeune Jacob Tremblay est lui aussi engagé en janvier 2017, pour incarner le fils du personnage de Boyd Holbrook[30].

En février 2017, Alfie Allen et Yvonne Strahovski rejoignent la distribution[31],[32].

L'acteur américain Jake Busey rejoint la distribution en 2017. Son père, Gary Busey, jouait dans Predator 2 aux côtés de Danny Glover. Jake incarne d'ailleurs le fils de son personnage Peter Keyes[33]. Fin mars 2017, Edward James Olmos est à son tour annoncé dans la distribution[34].

Arnold Schwarzenegger a confirmé avoir été en contact avec Shane Black à propos du retour de son personnage, le Major Alan « Dutch » Schaefer, qu'il avait incarné dans Predator[35]. Cependant, en février 2017, l'acteur Boyd Holbrook déclare « Je ne pense pas que vous verrez Schwarzenegger. Ce ferait trop gimmick »[36] En avril 2017, Arnold Schwarzenegger annonce qu'il a lu le script et ne l'a pas trouvé à son goût : « j'ai lu et je ne l'ai pas aimé - quelle que fut leur offre. Je ne vais pas le faire, sauf s'ils le réécrivent, ou qu'ils me donnent un rôle plus important. Mais dans l'état actuel des choses, non, je ne le ferai pas ».

Le rappeur 50 Cent a été un temps envisagé pour un rôle dans le film[37].

TournageModifier

Le tournage débute en [11],[38] à Vancouver[39].

AccueilModifier

SortiesModifier

Initialement, le film devait sortir aux États-Unis le et en France le . En avril 2017, suite à une réorganisation du calendrier de la Fox, la sortie américaine est repoussée au [40].

La bande annonce est disponible sur Youtube le [41]. Dans cette bande-annonce, il est révélé que le film est repoussé au 14 Septembre 2018 (Canada).

CritiqueModifier

The Predator

Score cumulé
SiteNote
Metacritic48/100
Rotten Tomatoes30%
Allociné 
Compilation des critiques
PériodiqueNote
CinéSéries 

Le film reçoit principalement des critiques négatives. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il n'obtient que 33% d'opinions favorables pour 231 critiques et une moyenne de 5,110[42]. Sur Metacritic, il décroche une moyenne de 48100 pour 49 critiques[43].

En France, sur le site Allociné, qui recense 23 critiques presse, The Predator obtient une moyenne de 2,35[44]. Du côté des avis positifs, on peut notamment lire dans Le Figaro : « Monté sur ressort, irrévérencieux, Shane Black signe un joyeux exercice de démystification à l'intrigue pétaradante. Un spectacle régressif au doux parfum des années 1980 ». La critique du Parisien souligne le travail du réalisateur : « Shane Black, scénariste à succès (L'Arme fatale), acteur dans le premier Predator, dépoussière le mythe et en propose une relecture jouissive, à base de scènes d’action et de bons mots ». Éric Libiot de L'Express écrit quant à lui « ce qui s'annonçait comme une énième photocopie, se termine en série B++. Excellente surprise pour le cinéphile fatigué de tous ces super-héros ». Sur CinéSéries on peut lire « The Predator réussit le pari risqué de remettre au goût du jour une saga culte »[45]. Henry Swanson de Filmsactu écrit notamment « Sans être la réussite que l'on espérait, The Predator est loin d'être la bouse intersidérale annoncée par les critiques américains. Au contraire, le film de Shane Black s'assume comme une série B bourrine, décomplexée, rythmée et débile au parfum 80's ». Dans L'Écran fantastique, Gilles Penso écrit quant à lui « Avec ses nombreuses libertés de ton et son final qui semble cligner de l’œil vers Iron Man, The Predator ne convaincra certes pas totalement les aficionados du chasseur extraterrestre. Mais face au marasme artistique dans lequel a sombré la franchise depuis le début des années 2000, ce petit grain de folie s'avère franchement rafraîchissant »[44].

Du côté des critiques négatives, Franck Lalieux du site aVoir-aLire.com écrit notamment « Shane Black s’empare de la franchise et délivre un blockbuster bas du front qui se contente de recycler quelques traits caractéristiques de son écriture mais sans l’intelligence de ses œuvres précédentes ». Josué Morel de Critikat écrit « The Predator est de ces suites qui, sans être dénuées d’idées pour redynamiser et repenser les figures qu’elles tentent de dépoussiérer, butent sur leur dimension iconique ». Dans Le Journal du dimanche, Stéphanie Belpêche regrette quant à elle que « le scénario manque d’ambition et le casting de charisme ». Vincent Ostria de L'Humanité trouve qu'il n'y a « rien de saillant dans cette suite vaseuse, s’éloignant trop de l’original de 1987 avec Schwarzenegger, fondé sur un combat singulier dans la jungle entre une bête surnaturelle et un humain plein de ressources ». Dans Première, Elodie Bardinet écrit : « À trop vouloir moderniser le concept, Black et Dekker signent un Predator hybride, qui ne ressemble plus vraiment au classique de John McTiernan, mais qui n'est pas non plus sa version "augmentée". Ce serait plus son cousin bourré racontant des blagues à tout va en souvenir de son aîné décédé. Sur le moment, ça parait fun et décomplexé, mais au fond, c'est un peu triste »[44].

Box-officeModifier

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis
  Canada
51 024 708 $[3] [46] 11[46]
  France 352 652 entrées[47] 4

  Total Monde 160 542 134 $[3] 11

Clins d’œilModifier

Le nom de l'école de Rory McKenna porte le nom de Lawrence A. Gordon. Lawrence Gordon est l'un des producteurs historiques de la saga (à l'exception de Predators)[48].

Jake Busey incarne un scientifique nommé Sean Keyes. Il serait le fils de Peter Keyes, incarné par le véritable père de l'acteur Gary Busey dans Predator 2[49],[48].

Le nom du personnage incarné par Thomas Jane, Baxley, est un clin d'oeil à Craig R. Baxley, qui était le coordinateur des cascades sur Predator (1987). Par ailleurs, ce personnage souffre de la maladie de Gilles de La Tourette dont est également atteint le réalisateur-scénariste Shane Black[48].

Lorsqu'elle voit pour la première fois un Predator, Casey Bracket (Olivia Munn) dit que c'est un « joli porte-bonheur » (« a beautiful motherfucker »). Il s'agit d'une référence à Predator (1987) dans lequel le personnage d'Arnold Schwarzenegger déclare en voyant pour la première fois le visage du Predator : « t'as pas une gueule de porte-bonheur » (« you're one ugly motherfucker »)[48].

SuitesModifier

Le producteur John Davis a déclaré que The Predator devrait connaitre deux suites et espère le retour de Shane Black comme réalisateur[50].

Notes et référencesModifier

  1. « Le prédateur », sur Cinoche.com, .
  2. (en) « Henry Jackman to Score Shane Black’s ‘The Predator’ », sur Filmmusicreporter.com (consulté le 11 mai 2018).
  3. a b et c (en) « The Predator », sur Box Office Mojo (consulté le 22 octobre 2018).
  4. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  5. (en) « EXCLUSIVE: Robert Rodriguez Talks Predators Prequel, Sin City 2, Spy Kids 4 and Madman! », sur Movieweb.com, (consulté le 3 juillet 2010)
  6. (en) « SDCC 10: Rodriguez Confirms Predators 2 », sur movies.ign.com, News Corporation, (consulté le 22 juillet 2010)
  7. (en) Joseph McCabe, « Robert Rodriguez and Adrien Brody on the Sequel to 'Predators' »,
  8. (en) Adam Chitwood, « Exclusive: Shane Black Says His Predator Film Is a Sequel, Not a Reboot », Collider, (consulté le 25 juin 2014)
  9. (en) Chitwood, Adam (2016-08-13). "Shane Black’s 'Predator' Sequel Will 'Reinvent the Franchise', Says Producer John Davis." Collider.com. Retrieved 2016-06-11.
  10. « Shane Black : Predator sera une "suite inventive" », sur Allociné, (consulté le 21 février 2017).
  11. a et b « Shane Black : Predator sera une "suite inventive" », sur Allociné, (consulté le 21 février 2017).
  12. Chitwood, Adam (2016-02-16). "Shane Black’s ‘Predator’ Sequel Is Called ‘The Predator’; First Poster Revealed." Collider.com. Retrieved 2016-06-11.
  13. (en) Patches, Matt (2016-03-22). 'Nice Guys' Director Shane Black on Trailer, 'Doc Savage,' 'Predator' Reboot." Thrillist.com. Retrieved 2016-06-11.
  14. a et b (en) Nugent, John (May 19, 2016). Shane Black Reveals Leader Character in The Predator." EmpireOnline.com. Retrieved June 5, 2016.
  15. (en) « Shane Black Talks The Predator’s Place In Continuity », sur AVPGalaxy.net, (consulté en febuary 21, 2017)
  16. (en) « Here’s everything we know about ‘The Predator’ movie », yahoo.com (consulté le 28 janvier 2017)
  17. Goldberg, Matt (2016-04-13). "Exclusive: Shane Black Reveals When ‘The Predator’ Will Take Place." Collider.com. Retrieved 2016-06-11.
  18. (en) Max Evry, « Exclusive: Predator Costume Will Get Upgraded for Sequel », Coming Soon.net,
  19. (en) Ken Guidry, « Shane Black Talks More ‘Predator’ Details, Defending Mel Gibson, ‘Lethal Weapon 5’ & More », The Playlist,
  20. (en) « You Never Saw This Predator Teaser Image Coming », sur ComingSoon.net, (consulté le 18 mars 2016)
  21. « The Predator ne sera pas tous publics selon Shane Black », sur Allociné, (consulté le 21 février 2017).
  22. (en) « Benicio Del Toro in Talks to Star in Shane Black's 'Predator' Reboot », hollywoodreporter.com (consulté le 28 janvier 2017)
  23. (en) Dave McNary, « Boyd Holbrook to Replace Benicio del Toro in Fox’s ‘The Predator’ Reboot », sur Variety,
  24. (en) Borys Kit, « Olivia Munn Joining Boyd Holbrook in Shane Black's 'Predator' Reboot (Exclusive) », The Hollywood Reporter,
  25. (en) Borys Kit, « 'Moonlight' Star Trevante Rhodes Joins Shane Black's 'The Predator' (Exclusive) », The Hollywood Reporter,
  26. (en) Borys Kit, « Keegan-Michael Key Joining Shane Black's 'The Predator' (Exclusive) », The Hollywood Reporter,
  27. (en) Borys Kit, « 'People v. O.J. Simpson' Star Sterling K. Brown in Talks to Join Shane Black's 'Predator' Reboot (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter,
  28. (en) Borys Kit, « Thomas Jane in Talks to Join Shane Black's 'Predator' Movie (Exclusive) », The Hollywood Reporter,
  29. (en) Borys Kit, « Jacob Tremblay to Star in Shane Black's 'Predator' Movie (Exclusive) », The Hollywood Reporter,
  30. (en) Borys Kit, « Jacob Tremblay to Star in Shane Black's 'Predator' Movie (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 25 janvier 2017)
  31. (en) « 'Game of Thrones' Actor Alfie Allen Joins Shane Black's 'The Predator' (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 22 février 2017)
  32. (en) « Yvonne Strahovski Joins Shane Black's 'The Predator' (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 22 février 2017)
  33. Patrick Hipes, « Jake Busey Joins Fox's 'The Predator' », Deadline,
  34. « Edward James Olmos, de Battlestar Galactica à The Predator » (consulté le 28 mars 2017)
  35. (en) The Gillinator, « Exclusive: Arnold to Discuss "The Predator” with Director Shane Black! », sur The Arnold Fans, (consulté le 16 mars 2016)
  36. « The Predator : de l'horreur, de la SF, du western... mais pas de Schwarzie ? », sur Allociné, (consulté le 21 février 2017).
  37. (en) [vidéo] WEDR 99Jamz UnCensored 50 Cent sur YouTube
  38. (en) « Shane Black on Twitter », sur Twitter
  39. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  40. « The Predator : la sortie est repoussée de 6 mois », sur Allociné, (consulté le 25 avril 2017).
  41. [1]
  42. (en) « The Predator (2018) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 18 octobre 2018)
  43. (en) « The Predator reviews », sur Metacritic (consulté le 18 octobre 2018).
  44. a b et c « Critiques presse The Predator », sur Allociné (consulté le 18 octobre 2018)
  45. « The Predator 2.0 : plus grand, plus fort, plus méchant – CinéSéries », CinéSéries,‎ (lire en ligne, consulté le 23 octobre 2018)
  46. a et b (en) « The Predator - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 22 octobre 2018)
  47. « The Predator », sur JP's Box-office (consulté le 22 octobre 2018)
  48. a b c et d (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  49. (en) Patrick Hipes, « Jake Busey Joins Fox's 'The Predator' », sur Deadline Hollywood,
  50. Brent Lang, « Director Shane Black Took a ‘Butch-and-Sundance Approach’ to ‘The Predator’ »,

Liens externesModifier