Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

The Number of the Beast

album de Iron Maiden
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Number of the Beast (homonymie).
The Number of the Beast
Album de Iron Maiden
Sortie
Enregistré Janvier - février 1982
Battery Studios, Londres
Durée 40 min 22 s
Genre Heavy metal
Format Vinyle, K7 audio, CD
Producteur Martin Birch
Label EMI (EMC 3400)
Critique

Albums de Iron Maiden

Singles

  1. Run to the Hills
    Sortie : 12 février 1982
  2. The Number of the Beast
    Sortie : 26 avril 1982

The Number of the Beast est le troisième album studio du groupe britannique de heavy metal Iron Maiden, et est sorti le . L'album est le premier du groupe avec le nouveau chanteur Bruce Dickinson qui remplaça le défaillant Paul Di'Anno, et le dernier avec le batteur Clive Burr, qui sera remplacé par le batteur Nicko McBrain.

The Number of the Beast reçut un très bon accueil, à la fois commercial et critique, et est devenu un des albums cultes du groupe, en plus d'être le premier album du groupe à atteindre la première position au UK Albums Chart et à être disque de platine aux États-Unis. Les chansons les plus connues de cet album sont The Prisoner, The Number of the Beast, Run to the Hills et Hallowed Be Thy Name ; Run to the Hills fut le premier single du groupe à être entré au top-10 des singles au Royaume-Uni. Cet album souleva également la polémique – et ce particulièrement aux États-Unis – à cause de la nature religieuse et présumée sataniste de ses paroles et du travail artistique.

The Number of the Beast et la tournée qui lui fut consacrée à savoir The Beast on the Road accentuèrent la notoriété du groupe, The Beast étant devenu un surnom du groupe, comme peut en témoigner le fait que plusieurs compilations le reprendront, notamment Best of the Beast ou encore Visions of the Beast.

Sommaire

HistoriqueModifier

EnregistrementModifier

The Number of the Beast fut enregistré début 1982 à Londres dans les Studios Battery et produit par Martin Birch. Adrian Smith et Clive Burr participeront pour la première fois à l'écriture des titres. Bruce Dickinson devra se contenter de donner son avis, il n'était pas encore tout à fait libéré de son engagement avec Samson.

L'enregistrement se déroula sur cinq semaines et fut émaillé d'incidents plus ou moins étranges, comme les consoles qui tombent en panne ou les lumières qui s'allument et s'éteignent toutes seules[1]. Le plus cocasse fut certainement l'accident qu'eut Martin Birch un dimanche soir. Après avoir travaillé sur la chanson The Number of the Beast l'après-midi il percuta un minibus alors qu'il rentrait chez lui en voiture, il constata que le véhicule était rempli d'une demi-douzaine de nonnes. Lorsque Martin Birch récupéra sa Range Rover au garage après les réparations, on lui présenta une facture de 666 livres sterling[2]!

Thèmes des chansonsModifier

 
Iron Maiden à Saint-Sébastien le 4 avril 1982 lors du The Beast on the Road Tour
  1. Invaders (évoque l'invasion de la Grande-Bretagne par les Normands vue du côté des vaincus, les Saxons)
  2. Children of the Damned (fait référence aux évènements du film Le Village des damnés et de sa suite les Enfants des damnés)
  3. The Prisoner (évoque la série le Prisonnier)
  4. 22 Acacia Avenue (la suite des aventures de Charlotte the Harlot, présente sur Iron Maiden)
  5. The Number of the Beast (inspirée d'un rêve d'Harris, la chanson raconte l'histoire d'un homme qui rêve et se retrouve au milieu de rituels sataniques et qui essaie de fuir l'influence maléfique qui semble le poursuivre ensuite)
  6. Run to the Hills (évoque le pillage et la traque des Indiens d'Amérique par les envahisseurs européens)
  7. Gangland (évoque l'angoisse d'un homme qui se sait poursuivi par le tueur d'un gang)
  8. Hallowed Be Thy Name (évoque les dernières pensées d'un condamné à la pendaison où se mêlent introspection, sentiment d'injustice, de révolte, puis de résignation et d'apaisement face à l'inéluctable)

La pochette et le titreModifier

La pochette de l'album a été réalisée par Derek Riggs. On y trouve un bûcher d'ombres aux formes humaines au-dessus duquel on peut voir le diable jouant avec une marionnette d'Eddie, lui-même contrôlé par le véritable Eddie, le tout constituant une mise en abyme, et comme d'habitude de nombreux petits détails sont dissimulés dans le dessin. À l'origine, le fond du dessin ne devait pas être bleu mais gris, malheureusement une erreur d'impression se produisit mais elle sera rectifiée sur les rééditions de l'album.

Le titre fait référence au nombre de la bête 666 qui symboliserait la bête de l’Apocalypse selon saint Jean (livre des Révélations, chapitre 13, verset 18). The Number of the Beast est aussi le titre d'un roman de science-fiction écrit par Robert A. Heinlein.

Aux États-Unis, les membres du groupe seront qualifiés de satanistes par une certaine frange de la population, ce qui amènera des boycotts, des destructions de disques et des manifestations pendant la tournée américaine du groupe.

RéceptionModifier

 
Bruce Dickinson à Saint-Sébastien le 4 avril 1982

Cet album entra directement à la première place des charts britanniques dans lesquels il fera même une réapparition en 1987 et 2006. Les deux singles qui en sont extraits se classeront dans le top ten, Run to the Hills atteindra la 7e place et The Number of the Beast la 18e[3] et ces deux titres feront aussi l'objet d'un clip vidéo.

Régulièrement classé parmi les meilleurs albums de heavy metal de tous les temps, cet album est considéré par beaucoup de fans comme le meilleur album du groupe[4] grâce à des morceaux encore très connus aujourd'hui comme : The Number of the Beast, Run to the Hills et Hallowed Be Thy Name.

Un DVD de la série Classics Albums, The Number of the Beast, sorti en 2001 retrace l'enregistrement de cet album.

Fin 2010, on estime qu'il s'est vendu à plus de 7 millions d'exemplaires à travers le monde.

Il est élu meilleur album anglais des soixante dernières années par un vote public conduit par le label HMV en mai 2012[5]. Il devance notamment quatre albums des Beatles ou l'album Dark Side of the Moon de Pink Floyd, classés dans les dix premiers.

TournéesModifier

La sortie de cet album sera suivie par la tournée The Beast on the Road qui débutera en Angleterre en février 1982, passera par la France (19 dates), les États-Unis, l'Australie et se terminera au Japon le 10 décembre 1982. Iron Maiden partagera l'affiche avec The Rods, Blackfoot, Bullet, Trust, Rainbow, 38 Special, Scorpions, Girlschool, Judas Priest, Heaven et Boys[6].

Liste des titresModifier

No Titre Crédit(s) Durée
1. Invaders Steve Harris 3:22
2. Children of the Damned Steve Harris 4:33
3. The Prisoner Steve Harris, Adrian Smith 6:00
4. 22 Acacia Avenue Steve Harris, Adrian Smith 6:34
5. The Number of the Beast Steve Harris 4:49
6. Run to the Hills Steve Harris 3:50
7. Gangland Adrian Smith, Clive Burr 3:47
8. Hallowed Be Thy Name Steve Harris 7:10
40:22

PersonnelModifier

Musiciens
Réalisation

Charts et CertificationsModifier

Charts album
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
  Allemagne[7] 24 semaines 11e
  Autriche[7] 16 semaines 3e
  Canada[8] 36semaines 11e
  Espagne[7] 4 semaines 56e
  États-Unis[9] - 33e
  France[10] 52 semaines 4e
  Grèce[7] 2 semaines 33e
  Norvège[7] 9 semaines 13e
  Nouvelle-Zélande[7] 7 semaines 18e
  Pays-Bas[7] 15 semaines 6e
  Royaume-Uni[11] 34 semaines 1er
  Suède[7] 9 semaines 7e
Certifications
Pays Ventes Certification Date
  États-Unis[12] 1 000 000 +   Platine 02/10/1986
  Allemagne[13] 250 000 +   Or 1992
  Autriche[14] 25 000 +   Or 21/09/1990
  Canada[15] 300 000 +   3 × Platine 12/10/2006
  France[16] 100 000 +   Or 1983
  Royaume-Uni[17] 300 000 +   Platine 01/11/2002
  Suisse[18] 25 000 +   Or 1990

RééditionsModifier

Lors de la réédition[19] des albums du groupe en 1998, le groupe y ajoute le morceau Total Eclipse (face B de Run to the Hills) qui n'avait pas pu être ajouté à l'album original, faute de temps, hormis l'édition japonaise. Il y a également une section multimédia reprenant deux clips :

  1. Run to the Hills
  2. The Number of the Beast

Pour le centenaire d'EMI en 1997, le disque avait été réédité dans une version vinyle spéciale.

ReprisesModifier

  • Dream Theater a repris l'intégralité de l'album The Number of the Beast lors de son concert du 24 octobre 2002 donné à La Mutualité à Paris. le bootleg officiel de cette performance est disponible sur le label Ytsejam Records[20] .
  • Djali Zwan a également repris la chanson The Number of the Beast dans une version acoustique très personnelle. Cette version fera partie de la bande son du film Spun.

RéférencesModifier

  1. ironmaidencommentary/album
  2. ironmaidencommentary.com/ commentaires extraits de la vidéo Iron Maiden Classic albums/the Number of the Beast
  3. chartarchive.org/ironmaiden/singles
  4. (en)Toptens.com/best iron maiden albums
  5. nme.com/news
  6. ironmaidencommentary/tour 03
  7. a, b, c, d, e, f, g et h hitparade.ch/iron maiden/number of the beast consulté le 3 novembre 2012
  8. collectionscanada/RPM consulté le 3 novembre 2012
  9. allmusic/iron maiden/awards consulté le 3 novembre 2012
  10. infodisc.fr/detail par artist/iron maiden
  11. chartarchive/iron maiden consulté le 3 novembre 2012
  12. RIAA Database/goldplat/search consulté le 3 novembre 2012
  13. Bundesband Musik Industrie consulté le 3 novembre 2012
  14. IFPI Austria/goldplatin/search consulté le 3 novembre 2012
  15. Musiccanada.com/goldplatinum/iron maiden consulté le 23 février 2016
  16. Infodisc.fr/certifications consulté le 3 novembre 2012
  17. BPI website/certifiedawards/search consulté le 3 novembre 2012
  18. hitparade.ch/iron maiden/edelmetal consulté le 3 novembre 2012
  19. http://www.maiden.ch/themes/reeditions.htm Rééditions
  20. blabbermouth.net/news archives 3 novembre 2002