Ouvrir le menu principal

Daily Mail
Image illustrative de l’article Daily Mail

Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Langue Anglais
Périodicité Quotidienne
Format Tabloïd
Genre Généraliste
Diffusion 1 222 611 ex. (novembre 2017)
Date de fondation
Éditeur DMG Media
Ville d’édition Londres

Propriétaire Daily Mail and General Trust
Rédacteur en chef Paul Dacre
ISSN 0307-7578
OCLC 16310567
Site web http://www.dailymail.co.uk

Le Daily Mail est un journal britannique publié depuis 1896, créé par Alfred Harmsworth. Il est deuxième en nombre de ventes quotidiennes en Grande-Bretagne, juste après The Sun. Politiquement, sa ligne éditoriale est conservatrice et populaire. Un journal apparenté, le Mail on Sunday, est publié en 1982, et une version irlandaise du journal fut créée le .

HistoireModifier

 
Edition continental du Daily Mail, de 1907.

Le Daily Mail vise le « middle-market »[1]. Ce fut le premier journal à vendre un million d'exemplaires en une seule journée au Royaume-Uni.

Le Daily Mail a d'abord été publié en très grand format puis a changé pour le format tabloïd (plus petit) le , pour ses 75 ans d'existence.

Son rival de toujours, le Daily Express, a les mêmes idées politiques et les mêmes lecteurs, cependant de nos jours[Quand ?] il ne vend qu'un tiers de son tirage[réf. nécessaire].

Depuis 2005, l'éditeur du Daily Mail, The Daily Mail and General Trust, fait partie du FTSE 100 (liste des cent entreprises qui regroupent le plus de capitaux en Grande-Bretagne). En effet, le journal est passé à deux millions d'exemplaires, ce qui en fait l'un des quotidiens en langue anglaise les plus diffusés dans le monde. En nombre de journaux vendus, dans le monde, il est à la 20e place.

Le journal est proche du Parti conservateur[2].

PolémiquesModifier

En novembre 2016, le groupe Lego décide de ne plus promouvoir ses jouets dans le Daily Mail à la suite des campagnes menées par celui-ci concernant le Brexit et la crise des migrants, campagnes jugées « haineuses » par le fabricant de jouets[3].

En février 2018, Center Parcs cesse toute annonce publicitaire dans le Daily Mail à la suite d'un éditorial jugé homophobe[4].

Ce journal est parfois critiqué pour son manque de vérification, et accusé de sensationnalisme. Son utilisation comme source a d'ailleurs été rejetée par la communauté de Wikipédia en anglais en [5].

Ainsi, avant de revenir sur sa décision en février 2017, le navigateur Internet de Microsoft avertissait les utilisateurs de ne pas faire confiance au journalisme du Daily Mail dans le cadre d’une fonctionnalité conçue pour lutter contre les fausses informations. Le message, qui est produit par une startup tierce appelée NewsGuard, invitait le lecteur à agir avec prudence, sachant que « le site publie régulièrement des contenus qui ont porté atteinte à la réputation, provoqué une alarme répandue ou qui constituent du harcèlement ou une atteinte à la vie privée »[6].

Le Daily Mail est également accusé par The Guardian de tenir des propos racistes, homophobes et islamophobes[7],[8],[9].

Notes et référencesModifier

  1. « Middle-market » est un terme anglophone appartenant à une classification de la presse quotidienne. Ce terme se situe entre le « upmarket », que constituent les journaux publiant uniquement des informations objectives et sérieuses, et le « downmarket », équivalent de la « presse à scandales » en France.
  2. Agnès Alexandre-Collier, « Le Brexit révèle les fractures des conservateurs britanniques », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2018).
  3. AFR, « Brexit : Lego retire ses publicités du «haineux» Daily Mail », sur Le Figaro, (consulté le 9 février 2017).
  4. « Center Parcs pulls Daily Mail ads », sur BBC News (consulté le 17 février 2018).
  5. (en-GB) Jasper Jackson, « Wikipedia bans Daily Mail as 'unreliable' source », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 1er avril 2019).
  6. (en-GB) Jim Waterson Media editor, « Don’t trust Daily Mail website, Microsoft browser warns users », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 1er avril 2019).
  7. (en-GB) Ellie Mae O'Hagan, « The best way to get angry with the Daily Mail? Don't buy it | Ellie Mae O'Hagan », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 1er avril 2019).
  8. (en-GB) Observer editorial, « The Observer view on the high court ruling on Brexit and parliament | Observer editorial », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 1er avril 2019).
  9. (en-GB) Miqdaad Versi, « Islamophobia not an issue in the British press? You’ve got to be kidding | Miqdaad Versi », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 1er avril 2019).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :