The Chevron Championship

tournoi de golf

ANA Inspiration
Informations sur le tournoi
Lieu Rancho Mirage en Californie
Fondation 1972
Parcours Mission Hills Country Club
Par 72
Longueur
Tour Circuit LPGA
Format Stroke play
Dotation 5 000 000 $
Mois disputé mars / avril
Record de pointage du Tournoi
Officialisé
Au-par
Champion actuel
Jennifer Kupcho

The Chevron Championship est l'un des cinq tournois majeurs de golf féminin du circuit LPGA. Il se déroule chaque année au Mission Hills Country Club à Rancho Mirage en Californie.

Fondé en 1972 par Dinah Shore, il a été ajouté aux majeurs en 1983. Il a régulièrement changé de sponsor depuis 1983.

Le week-end du tournoi est encore souvent appelé Dinah Shore Weekend, bien que le nom de Shore ait été retiré du nom du tournoi peu après sa mort en 1984.

Historique du nom du tournoiModifier

  • 1972–1980: Colgate-Dinah Shore Winner's Circle
  • 1981 : Colgate-Dinah Shore
  • 1982 : Nabisco Dinah Shore Invitational
  • 1983–1999 : Nabisco Dinah Shore
  • 2000–2001 : Nabisco Championship
  • 2002–2014 : Kraft Nabisco Championship
  • 2015– 2021 : ANA Inspiration
  • depuis 2022 : The Chevron Championship

2021 : le 50ème anniversaireModifier

Le 50ème anniversaire de ce tournoi fut célébré lors de l'épreuve disputée en 2021 et remportée par la joueuse thaïlandaise, Patty Tavatanakit (en) . (voir lien externe pour les dates clés)

DotationModifier

Ce tournoi est née pendant le mouvement de revendication de l'égalité des primes sportives, entre les hommes et les femmes, au début des années 70, porté par un courant de revendications féministes. Lors de la première édition, la dotation apportée par l'entreprise Colgate Palmolive, fut de 110 00 dollars. Une véritable évolution financière pour le golf féminin de l'époque. L'arrivée du sponsor Kraft Nabisco, va permettre de faire évoluer cette dotation jusqu'à 2 millions de dollars, en 2014. Grâce à la société japonaise ANA, la dotation franchit un nouveau plafond pour être portée à 3 millions de dollars, en 2019. Désormais, et en lien avec un changement de partenaire, la société pétrolière Chevron, ce tournoi Majeur atteint les 5 millions de dollars, une somme que seul l'US Women's Open proposait jusqu'ici.

PalmarèsModifier

Année Dates Vainqueur Pays Score
1983 31 mars – 3 avril Amy Alcott   États-Unis 70-70-70-72 (282)
1984 5–8 avril Juli Inkster   États-Unis 70-73-69-68 (280)
1985 4–7 avril Alice Miller   États-Unis 70-68-70-67 (275)
1986 3–6 avril Pat Bradley   États-Unis 68-72-69-71 (280)
1987 2–5 avril Betsy King   États-Unis 68-75-72-68 (283)
1988 31 mars – 3 avril Amy Alcott   États-Unis 71-66-66-71 (274)
1989 30 mars – 2 avril Juli Inkster   États-Unis 66-69-73-71 (279)
1990 29 mars – 1er avril Betsy King   États-Unis 69-70-69-75 (283)
1991 28–31 mars Amy Alcott   États-Unis 67-70-68-68 (273)
1992 26–29 mars Dottie Mochrie   États-Unis 69-71-70-69 (279)
1993 25–28 mars Helen Alfredsson   Suède 69-71-72-72 (284)
1994 24–27 mars Donna Andrews   États-Unis 70-69-67-70 (276)
1995 23–26 mars Nanci Bowen   États-Unis 69-75-71-70 (285)
1996 28–31 mars Patty Sheehan   États-Unis 71-72-67-71 (281)
1997 27–30 mars Betsy King   États-Unis 71-67-67-71 (276)
1998 26–29 mars Pat Hurst   États-Unis 68-72-70-71 (281)
1999 25–28 mars Dottie Pepper   États-Unis 70-66-67-66 (269)
2000 23–26 mars Karrie Webb   Australie 67-70-67-70 (274)
2001 22–25 mars Annika Sörenstam   Suède 72-70-70-69 (281)
2002 28–31 mars Annika Sörenstam   Suède 70-71-71-68 (280)
2003 27–30 mars Patricia Meunier-Lebouc   France 70-68-70-73 (281)
2004 25–28 mars Grace Park   Corée du Sud 72-69-67-69 (277)
2005 24–27 mars Annika Sörenstam   Suède 70-69-66-68 (273)
2006 30 mars – 2 avril Karrie Webb   Australie 70-68-76-65 (279)
2007 29 mars – 1er avril Morgan Pressel   États-Unis 74-72-70-69 (285)
2008 3–6 avril Lorena Ochoa   Mexique 68-71-71-67 (277)
2009 2–5 avril Brittany Lincicome   États-Unis 66-74-70-69 (279)
2010 1er–4 avril Yani Tseng   Taipei chinois 69-71-67-68 (275)
2011 31 mars – 3 avril Stacy Lewis   États-Unis 66-69-71-69 (275)
2012 29 mars – 1er avril Sun-Young Yoo   Corée du Sud 69-69-72-69 (279)
2013 4–7 avril Inbee Park   Corée du Sud 70-67-67-69 (273)
2014 3–6 avril Lexi Thompson   États-Unis 73-64-69-68 (274)
2015 2–5 avril Brittany Lincicome   États-Unis 72-68-70-69 (279)
2016 31 mars – 3 avril Lydia Ko   Nouvelle-Zélande 70-68-69-69 (276)
2017 30 mars – 2 avril Ryu So-yeon   Corée du Sud 68-69-69-68 (274)
2018 29 mars – 2 avril[1] Pernilla Lindberg   Suède 65-67-70-71 (273)
2019 1er–7 avril Jin-Young Ko   Corée du Sud 69-71-68-70 (278)
2020 10–13 septembre[2] Mirim Lee   Corée du Sud 70-65-71-67 (273)
2021 1er–4 avril Patty Tavatanakit[3]   Thaïlande 66-69-67-68 (270)
2022 31 mars - 3 avril Jennifer Kupcho   États-Unis 66-70-64-74 (274)


Gagnantes avant que le tournoi ne soit désigné comme Majeur :

Année Vainqueur Pays Score
1972 Jane Blalock   États-Unis 71-70-72 (213)
1973 Mickey Wright   États-Unis 71-74-71-68 (284)
1974 Jo Ann Prentice   États-Unis 71-71-74-73 (289)
1975 Sandra Palmer   États-Unis 70-70-70-73 (283)
1976 Judy Rankin   États-Unis 74-72-71-68 (285)
1977 Kathy Whitworth   États-Unis 76-70-72-71 (289)
1978 Sandra Post   Canada 65-75-72-72 (283)
1979 Sandra Post   Canada 68-70-68-70 (276)
1980 Donna Caponi   États-Unis 71-67-66-71 (275)
1981 Nancy Lopez   États-Unis 71-73-69-64 (277)
1982 Sally Little   Afrique du Sud 76-67-71-64 (278)

Dans la culture populaireModifier

L'épisode « Looking Back » de la 1re saison de la série télévisée The L Word se déroule lors de ce tournoi de golf féminin, car en marge de celui-ci a lieu depuis 1991 le grand rendez-vous annuel lesbien, le Club Skirts Dinah Shore Weekend.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Le tournoi 2018 a été prolongé d'un jour, en raison de l'obscurité nocturne.
  2. Le tournoi 2020 est reporté à septembre, en raison de la pandémie de Covid-19.
  3. « Leader dès le premier jour Patty Tavatanakit remporte l'ANA Inspiration », sur L'Équipe, (consulté le ).