The Best Offer

film sorti en 2013
The Best Offer
Titre original La migliore offerta
Réalisation Giuseppe Tornatore
Scénario Giuseppe Tornatore
Musique Ennio Morricone
Acteurs principaux
Sociétés de production Paco Cinematografica
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre drame
Durée 131 minutes
Sortie 2013


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Best Offer (La migliore offerta) est un film dramatique italien écrit et réalisé par Giuseppe Tornatore, sorti en 2013.

SynopsisModifier

Virgil Oldman, marchand d'art et commissaire-priseur vieillissant, se retrouve empêtré dans une histoire d'amour avec l'une de ses clientes, qui se révèle être agoraphobe.

RésuméModifier

Virgil Oldman est un commissaire priseur réputé. Il profite de sa situation pour acheter des œuvres d'art qu'il a expertisées en sous-estimant leur véritable valeur par l’intermédiaire de son ami Billy Whistler, artiste peintre sans succès. Ces œuvres sont toutes des portrait de femmes qu'il conserve dans une pièce secrète et sécurisée de son appartement.

Une femme, Claire Ibbetson, le contacte, en croyant avoir affaire avec un employé de son cabinet, pour lui demander de procéder à l'expertise du mobilier et des œuvres d'un hôtel particulier dont elle vient d'hériter. Il accepte, avec réticence, de la rencontrer sans dévoiler sa véritable identité.

Arrivant sur le lieu du rendez-vous, Claire ne se présente pas. Cette dernière le recontacte, lui explique qu'un imprévu l'a empêchée de venir et finit par le convaincre de lui accorder un nouveau rendez-vous. Au moment convenu son interlocutrice ne se présente à nouveau pas mais un vieux gardien le fait entrer et visiter les lieux. En examinant le mobilier, il trouve au sol quelques roues dentées qu'il récupère.

Après d'autres échanges téléphoniques, Virgil découvre que Claire est cachée dans une pièce de la bâtisse qu'elle ne quitte jamais et ne se montre à personne car elle est agoraphobe. Quand il vient pour préparer l'expertise, elle lui parle à travers une porte et le regarde par un judas dissimulé dans le décor.

Virgil rencontre un jeune ami, Robert, restaurateur d'objets mécaniques anciens pour qu'il examine les roues dentées. Après examen, Robert lui confie qu'elle proviennent probablement d'un automate ancien de Jacques Vaucanson.

Ne résistant plus à la tentation de voir Claire, encouragé en cela par Robert à qui il a décrit la situation, Virgil se cache, après une visite, dans la pièce principale et attend qu'elle sorte. En tentant, à une autre occasion, de revoir Claire, cette dernière remarque une présence près d'elle. Elle prend peur et, pour la calmer, Virgil avoue que c'était lui qui était caché.

C'est ainsi qu'une relation intime débute entre Virgil et Claire. Celle-ci finit par sortir et se rendre chez son nouvel ami qui lui fait admirer sa collection secrète de portraits.

À l'occasion du départ à la retraite du commissaire-priseur, Billy lui offre un tableau qu'il a lui-même peint. Quand Virgil se rend dans sa pièce secrète, il constate que tous les tableaux ont disparu. Il s'aperçoit que le portrait réalisé par Billy est celui que Claire lui avait présenté comme étant celui de sa mère.

Se rendant à la villa de Claire, il trouve la porte fermée et dans le bar qui fait face à l'entrée, il fait connaissance d'une naine autiste qui passe tout son temps, derrière la fenêtre, à surveiller les déplacements extérieurs. Il apprend qu'elle s'appelle Claire et est propriétaire de cette maison qu'elle loue parfois pour des tournages de film. Elle lui apprend que des meuble ont été apportés puis récemment retirés.

Comprenant qu'il est victime d'une escroquerie montée par ceux qu'il croyait être ses amis, le choc psychologique est tel que Virgil doit être placé dans un établissement psychiatrique.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Source : Version française (V. F.) sur RS Doublage[1] et AlloDoublage[2]

Distinction et nominationsModifier

RécompenseModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Fiche du doublage français du film » sur RS Doublage, consulté le 16 avril 2014, m-à-j le 5 mai 2014.
  2. « Fiche du doublage français du film » sur AlloDoublage, consulté le 16 avril 2014, m-à-j le 5 mai 2014.

Liens externesModifier