Thésaurus lexicographique

Un thésaurus ou dictionnaire analogique est un ouvrage de référence dans lesquels les mots sont organisés par champ lexical, où l’ont peut trouver des synonymes et antonymes de mots. Ils sont destinés aux personnes qui écrivent, pour aider à trouver le meilleur mot pour exprimer une idée.

Les dictionnaires de synonymes ont une longue histoire. Le mot thésaurus a été utilisé en 1852 par Peter Mark Roget pour son Roget's Thesaurus, qui regroupe les mots dans une taxonomie hiérarchique de concepts, mais d’autres sont organisés par ordre alphabétique ou d’une autre manière.

La plupart des thésaurus n’incluent pas de définitions ni d’exemples d’usage. Cependant, de nombreux dictionnaires incluent des listes de synonymes dans les entrées, éventuellement accompagnés de notes sur l’usage ou le bon usage.

Dans certains thésaurus et dictionnaires analogiques, des notes caractérisent les distinctions entre des mots similaires, précisant leurs « connotations et nuances de sens variées »[1]. Certains dictionnaires de synonymes visent principalement à différencier les synonymes par leur signification et leur utilisation.

Les thésaurus sont parfois utilisés pour éviter la répétition des mots : « les écrivains les utilisent parfois non seulement pour varier leur vocabulaire mais pour les habiller trop. »[2]

ÉtymologieModifier

Le mot "thésaurus" vient du latin thēsaurus, qui à son tour vient du grec θησαυρός ( thēsauros ) « trésor, trésor, entrepôt »[3]. Le mot thēsauros est d'étymologie incertaine[4]. Le mot thesaur est attesté au Moyen Âge avec le sens de « trésor » (15e-16e siècles) »[5].

Jusqu’au 19e siècle, un thésaurus était tout dictionnaire ou encyclopédie, comme dans le Thesaurus Linguae Latinae (Dictionnaire de la langue latine, 1532) et le Thesaurus Linguae Graecae (Dictionnaire de la langue grecque, 1572). C’est Roget qui a introduit en anglais le sens « collection de mots disposés selon le sens », en 1852[3]. Il est introduit en français par Théodore Robertson qui publie en 1859 un équivalent pour le français sous le titre Dictionnaire idéologique : Recueil des mots, des phrases, des idiotismes et des proverbes de la langue française classés selon l'ordre des idées.

HistoireModifier

 
Peter Mark Roget, auteur du Roget's thesaurus.

Dans l’Antiquité, Philon de Byblos est l’auteur du premier texte qui pourrait maintenant être appelé un thésaurus. En sanskrit, l’Amarakosha est un thésaurus sous forme de vers, écrit au IVe siècle.

L’étude des synonymes est devenue un thème important de la philosophie du XVIIIe siècle, et Condillac a écrit, mais n’a jamais publié, un dictionnaire des synonymes[6],[7].

Certains des premiers dictionnaires de synonymes incluent :

  • John Wilkins, An Essay Towards a Real Character, and a Philosophical Language et Alphabetical Dictionary (1668) sont des « énumération et une description régulières de toutes ces choses et notions auxquelles les noms doivent être attribués »[8]. Ce ne sont pas explicitement des dictionnaires de synonymes — en fait, ils n’utilisent même pas le mot synonyme — mais ils regroupent des synonymes[9],[10],[11].
  • Gabriel Girard, La Justesse de la langue françoise, ou les différentes significations des mots qui passent pour synonymes (1718)[12]
  • John Trusler, The Difference between Words esteemed Synonyms, in the English Language; and the proper choice of them determined (1766)[13]
  • Hester Lynch Piozzi, British Synonymy (1794)[14]
  • James Leslie, Dictionary of the Synonymous Words and Technical Terms in the English Language (1806)[15]
  • George Crabb, English Synonyms Explained (1818)[16]

Roget's Thesaurus, d’abord compilé en 1805 par Peter Mark Roget et publié en 1852, suit l’arrangement sémantique de John Wilkins de 1668. Contrairement aux dictionnaires de synonymes antérieurs, il n’inclut pas de définitions ni ne vise à aider l’utilisateur à choisir parmi les synonymes. Il est imprimé en continu depuis 1852 et reste largement utilisé dans le monde anglophone[17]. Roget a décrit son thésaurus dans l'avant-propos de la première édition:

Cela fait maintenant près de cinquante ans que j'ai projeté pour la première fois un système de classification verbale semblable à celui sur lequel se fonde le présent ouvrage. Concevant qu’une telle compilation pouvait aider à combler mes propres lacunes, j’avais, en 1805, achevé un catalogue de mots classé à petite échelle, mais sur le même principe et presque sous la même forme que le Thésaurus publié aujourd’hui[18].

OrganisationModifier

ConceptuelleModifier

Le thésaurus original de Roget était organisé en 1000 entrées conceptuelles (par exemple, 806 « Debt », dette) organisées en une taxonomie à quatre niveaux. Par exemple, la responsabilité a été classée sous V.ii.iv: Classe cinq, Volition: the exercise of the will (volition : l’exercice de la volonté) ; Division deux: Volition sociale ; Section 4: Relations possessives ; Sous-section 4: Relations monétaires[19]. Chaque rubrique comprend des synonymes directs : dette, obligation, responsabilité, … ; concepts connexes : intérêt, usance, usure ; personnes liées : débiteur, débiteur, … défaillant (808) ; verbes : être endetté, devoir, … voir Emprunter (788) ; phrases : pour exécuter une facture ou une partition,… ; et adjectifs : endetté, dû,. Les nombres entre parenthèses sont des renvois à d’autres entrées.

Le livre commence par un tableau synopsis des catégories présentant la hiérarchie[20] puis le corps principal du thésaurus répertorié par entrées, puis un index alphabétique répertoriant les différentes entrées sous lesquelles un mot peut être trouvé : Liable, subject to, 177; debt, 806; duty, 926[21].

Certaines versions récentes ont conservé la même organisation, mais souvent avec plus de détails sous chaque entrées[22]. D’autres ont apporté des changements modestes tels que l’élimination de la taxonomie à quatre niveaux et l’ajout de nouvelles entrées. Une édition a 1075 entrées dans quinze classes[23].

Certains thésaurus dans d’autres langues que l’anglais ont également adopté ce modèle[24].

AlphabétiqueModifier

Certains thésaurus et dictionnaires de synonymes sont organisés par ordre alphabétique.

La plupart répètent la liste des synonymes sous chaque mot[25],[26],[27],[28].

Certains désignent une entrée principale pour chaque concept et utilisent des renvois[29],[30],[31].

Un troisième système relie les mots et les titres conceptuels. Le Thesaurus Dictionary de Francis March indique pour liability : CONTINGENCY, CREDIT–DEBT, DUTY–DERELICTION, LIBERTY–SUBJECTION, MONEY, chacun étant une rubrique conceptuelle[32]. L’entrée CREDIT—DEBT comporte plusieurs sous-titres, séparant les noms d’agent, les verbes, les expressions verbales, etc. Sous chacun se trouvent des synonymes avec de brèves définitions. Les rubriques conceptuelles ne sont pas organisées en taxonomie.

L’ouvrage Synonymes français de Benjamin Lafaye (1841) est organisé autour de familles de synonymes morphologiquement liés (par exemple, logis, logement )[33] et son Dictionnaire des synonymes de la langue française (1858) est principalement alphabétique, mais comprend également une section sur les synonymes morphologiquement liés, organisé par préfixe, suffixe ou construction[7].

Sens contrastésModifier

Avant Roget, la plupart des notes dans les thésaurus et dictionnaires de synonymes comprenaient des discussions sur les différences entre les quasi-synonymes, comme le font certains thésaurus[28],[27],[26],[34].

Quelques dictionnaires de synonymes modernes, notamment en français, sont principalement consacrés à la discussion des démarcations précises entre les synonymes[35],[7].

Éléments supplémentairesModifier

Certains incluent des définitions courtes[32].

Certains incluent des exemples d’usage[28].

Certains incluent des listes d’objets par catégorie, par exemple les races de chiens[28].

Le Historical Thesaurus of English (2009) est organisé de manière taxonomique et comprend la date à laquelle chaque mot a pris un sens donné. Il a pour objectif de « tracer le développement sémantique du vocabulaire énorme et varié de l'anglais »[36].

BilinguesModifier

Les dictionnaires de synonymes bilingues sont conçus pour les apprenants de langues. Un tel dictionnaire donne divers mots en langue étrangère classés par ordre alphabétique, avec une traduction en français et un exemple d’utilisation[37]. D’autres sont organisés de façon taxonomique avec des exemples, des traductions et quelques notes d'usage[38].

Sciences de l’information et traitement automatisé du langage naturelModifier

En sciences de l'information, un thésaurus documentaire est une sorte de vocabulaire contrôlé.

Un thésaurus peut faire partie d’une ontologie et être représenté, par exemple, dans Simple Knowledge Organization System (SKOS)[39].

Les thésaurus sont utilisés dans le traitement automatique du langage naturel pour la désambiguïsation du sens des mots[40] et la simplification du texte pour les systèmes de traduction automatique[41].

Voir aussiModifier

  • Dictionnaire conceptuel

BibliographieModifier

  • W.E. Collinson, "Comparative Synonymics: Some Principles and Illustrations", Transactions of the Philological Society 38:1:54-77, November 1939, DOI:10.1111/j.1467-968X.1939.tb00202.x
  • Gerda Hassler, "Lafaye's Dictionnaire des synonymes in the History of Semantics" in Sheli Embleton, John E. Joseph, Hans-Josef Hiederehe, The Emergence of the Modern Language Sciences, John Benjamins 1999, p. 1:27-40, (ISBN 1556197594)
  • Werner Hüllen, "Roget's Thesaurus, deconstructed" in Historical Dictionaries and Historical Dictionary Research, papers from the International Conference on Historical Lexicography and Lexicology, University of Leicester, 2002, Max Niemeyer Verlag 2004, p. 83-94, (ISBN 3484391235)
  • Werner Hüllen, A history of Roget's thesaurus : origins, development, and design, Oxford University Press 2004, (ISBN 0199254729)
  • Werner Hüllen, Networks and Knowledge in Roget's Thesaurus, Oxford, January 2009, DOI:10.1093/acprof:oso/9780199553235.001.0001, (ISBN 0199553238)
  • Gertrude E. Noyes, "The Beginnings of the Study of Synonyms in England", Publications of the Modern Language Association of America (PMLA) 66:6:951-970 (December 1951) DOI:10.2307/460151 JSTOR:460151
  • Eric Stanley, "Polysemy and Synonymy and how these Concepts were Understood from the Eighteenth Century onwards in Treatises, and Applied in Dictionaries of English" in Historical Dictionaries and Historical Dictionary Research, papers from the International Conference on Historical Lexicography and Lexicology, University of Leicester, 2002, Max Niemeyer Verlag 2004, p. 157-184, (ISBN 3484391235)

Les référencesModifier

  1. Citation originale : « connotations and varying shades of meaning » dans American Heritage Dictionary of the English Language, 5ème édition, Houghton Mifflin Harcourt 2011, p. xxvii (ISBN 9780547041018).
  2. Citation originale : « writers sometimes use them not just to vary their vocabularies but to dress them up too much » dans Edwin L. Battistella, Beware the thesaurus, OUPblog, "Oxford University Press's Academic Insights for the Thinking World", 11 février 2018.
  3. a et b "thesaurus". Online Etymology Dictionary.
  4. R. S. P. Beekes, Etymological Dictionary of Greek, Brill, 2009, p. 548.
  5. http://www.wordinfo.info/ article Thésaurus et racine thesaur-
  6. Embleton
  7. a b et c B. Lafaye, Dictionnaire des synonymes de la langue française, Hachette 1869, 3rd edition
  8. Citation originale : « regular enumeration and description of all those things and notions to which names are to be assigned. »
  9. John Wilkins, An Essay Towards a Real Character, and a Philosophical Language, London 1668 texte complet
  10. John Wilkins, William Lloyd (anonymously), An Alphabetical Dictionary Wherein all English Words According to their Various Significations, Are either referred to their Places in the Philosophical Tables, Or explained by such Words as are in those Tables, London 1668 texte complet
  11. Natascia Leonardi, "An Analysis of a Seventeenth Century Conceptual Dictionary with an Alphabetical List of Entries and a Network Definition Structure: John Wilkins' and William Lloyd's An Alphabetical Dictionary (1668)" in Historical Dictionaries and Historical Dictionary Research, papers from the International Conference on Historical Lexicography and Lexicology, University of Leicester, 2002, Max Niemeyer Verlag 2004, p. 39-52, (ISBN 3484391235)
  12. Gabriel Girard, La Justesse de la langue françoise, ou les différentes significations des mots qui passent pour synonymes, Paris 1718, texte complet
  13. John Trusler (anonymously), The Difference between Words esteemed Synonyms, in the English Language; and the proper choice of them determined, London, 1766 texte complet
  14. Hester Lynch Piozzi, British Synonymy; or, an Attempt Regulating the Choice of Words in Familiar Conversation, Dublin 1794 texte complet
  15. James Leslie, Dictionary of the Synonymous Words and Technical Terms in the English Language, Edinburgh, 1806 texte complet
  16. George Crabb, English Synonyms Explained, in Alphabetical Order with Copious Illustrations and Examples Drawn from the Best Writers, 2nd edition, London 1818 texte complet
  17. Werner Hüllen, A History of Roget's Thesaurus, Oxford University Press, (ISBN 978-0-19-925472-9, DOI 10.1093/acprof:oso/9780199254729.001.0001, lire en ligne)
  18. Citation originale : « It is now nearly fifty years since I first projected a system of verbal classification similar to that on which the present work is founded. Conceiving that such a compilation might help to supply my own deficiencies, I had, in the year 1805, completed a classed catalogue of words on a small scale, but on the same principle, and nearly in the same form, as the Thesaurus now published. » dans Lloyd 1982, p. xix[réf. non conforme]
  19. Peter Mark Roget, Thesaurus of English words and phrases, classified so as to facilitate the expression of ideas, 1853, V.ii.iv, p. 204
  20. Roget, op.cit. p. xxvi
  21. Roget, op.cit. p. 349
  22. e.g., George Davidson, ed., Thesaurus of English words and phrases (150th Anniversary Edition), Penguin, 2002, p. 454, (ISBN 0141004428)
  23. Barbara Ann Kipfer, ed., Roget's International Thesaurus, 7th edition, Collins Reference, 2010, (ISBN 9780061715228)
  24. Daniel Péchoin, Thésaurus Larousse, Larousse 1991, (ISBN 9782033201074)
  25. Longman Synonym Dictionary, Rodale Press and Longman Group, 1986, (ISBN 0582893224)
  26. a et b Charlton Laird, Michael Agnes, eds., Webster's New World Roget's A-Z Thesaurus, Macmillan USA, 3rd edition, 1971, (ISBN 0028632818)
  27. a et b Christine A. Lindberg, The Oxford American Thesaurus of Current English, Oxford University Press, 1999, (ISBN 0195133757)
  28. a b c et d Oxford Thesaurus of English, 3ème édition, 2009 (ISBN 9780199560813)
  29. Merriam-Webster's Dictionary of Synonyms : Choose Words with Precision, 1994, (ISBN 0877799067) utilise comme signe l’astérisque.
  30. Henri Bertaud du Chazaud, Dictionnaire de synonymes et contraires, Le Robert "Les Usuels", 1998, (ISBN 2850364568)
  31. Roger Boussinot, Dictionnaire des synonymes, analogies et antonymes, Bordas 1981, (ISBN 2040120092)
  32. a et b Francis Andrew March, Francis A. March, Jr., March's Thesaurus and Dictionary of the English Language (issued under the editorial supervision of Norman Cousins), Doubleday, 1968, p. 598 texte complet de l’édition de 1906.
  33. Pierre Benjamin Lafaye, Synonymes français, Paris 1841 texte complet
  34. American Heritage Dictionary of the English Language, 5th edition, Houghton Mifflin Harcourt 2011, p. xxvii, (ISBN 9780547041018)
  35. Henri Bénac, Dictionnaire des synonymes, Hachette 1956, (ISBN 2010112199) (édition de 1982)
  36. Citation originale : « charting the semantic development of the huge and varied vocabulary of English » dans Christian Kay, Jane Roberts, Michael Samuels, Irené Wotherspoon, Historical Thesaurus of the Oxford English Dictionary, Oxford University Press 2009, p. ix, (ISBN 9780199208999)
  37. R.E. Batchelor, M.H. Offord, Using French Synonyms, Cambridge University Press, 1993, (ISBN 0521372771)
  38. Marie-Noëlle Lamy, The Cambridge French-English Thesaurus, Cambridge University Press, 1998, (ISBN 0521563488)
  39. (en) Miles et Bechhofer, « SKOS simple knowledge organization system reference », W3C recommendation, vol. 18,‎ , W3C (lire en ligne)
  40. Yarowsky, David. "Word-sense disambiguation using statistical models of Roget's categories trained on large corpora." Proceedings of the 14th conference on Computational linguistics-Volume 2. Association for Computational Linguistics, 1992.
  41. Siddharthan, Advaith. "An architecture for a text simplification system." Language Engineering Conference, 2002. Proceedings. IEEE, 2002.

Liens externesModifier


Sur les autres projets Wikimedia :