Thérèse de Saxe-Altenbourg (1823-1915)

Aristocrate allemande
Thérèse de Saxe-Altenbourg (1823-1915)
Description de cette image, également commentée ci-après
Thérèse de Saxe-Altenbourg photographiée par Eugen Lulves.
Biographie
Titulature Duchesse de Saxe-Hildburghausen (1823-1826)
Duchesse de Saxe-Altenbourg (1826-1915)
Distinctions Ordre de Thérèse
Ordre de la Maison ernestine de Saxe
Nom de naissance Henriette Friederike Therese Elisabeth von Sachsen-Altenburg
Naissance
Hildburghausen, Drapeau du Duché de Saxe-Altenbourg Duché de Saxe-Altenbourg
Décès (à 91 ans)
Altenbourg, Drapeau du Duché de Saxe-Altenbourg Duché de Saxe-Altenbourg
Père Joseph de Saxe-Altenbourg
Mère Amélie de Wurtemberg
Conjoint sans
Enfants sans
Résidence Château de Fröhliche Wiederkunft
Religion Luthéranisme

Henriette Frédérique Thérèse Élisabeth de Saxe-Altenbourg (née à Hildburghausen, le et morte à Altenbourg, le ) est une princesse de Saxe-Altenbourg.

Célibataire, elle exerce un rôle de mécène auprès de la famille du philosophe Friedrich Nietzsche, dont le père l'avait instruite. Elle est également à l'origine de la rénovation du château de Fröhliche Wiederkunft où elle réside.

BiographieModifier

FamilleModifier

 
Thérèse de Saxe-Altenbourg et ses trois sœurs vers 1832.

Thérèse est la seconde des quatre filles survivantes du duc Joseph de Saxe-Altenbourg (1789–1868) et de la duchesse Amélie de Wurtemberg (1799–1848), fille du duc Louis-Frédéric de Wurtemberg. Elle naît à Hildburghausen le [1].

Ses parrains et marraine sont : son grand-père maternel Louis-Frédéric, le prince Alexandre de Wurtemberg et la princesse Élisabeth-Alexandrine de Wurtemberg, ses oncle et tante maternels[2].

ÉducationModifier

Thérèse est éduquée, avec ses sœurs, Élisabeth et Alexandra, par Carl Ludwig Nietzsche (1813-1849), père du célèbre philosophe Friedrich Nietzsche[3]. Par la suite, Thérèse aidera financièrement Friedrich Nietzsche et sa famille[3]

Mariage potentielModifier

Thérèse de Saxe-Altenbourg, bien que décrite comme la plus attirante des quatre sœurs, ne s'est jamais mariée. Parmi ceux qui l'ont demandée en mariage, figurait, entre autres, l'empereur des Français Napoléon III. Elle a d'abord été attristée par la maladie grave de sa mère morte en 1848, puis a soigné son père jusqu'à sa mort survenue en 1868[2].

MaisonModifier

Elle dispose de sa propre maison incluant (en 1855) : deux dames d'honneur (Marianne von Budberg et la baronne Hans Grimm von Grimmenstein), une femme de chambre (Charlotte Bieringer), une garde-robière (Emilie Baronius), un valet de chambre (Johann Christian Brüssow) et un laquais (Michael Gerth)[4].

Dernières annéesModifier

Thérèse a vécu jusqu'à sa mort dans le château d'été connu sous le nom de château de Fröhliche Wiederkunft, qu'elle a maintenu en bon état, à tel point que plus tard, le château a acquis une nouvelle importance pour la cour d'Altenbourg. En 1894, l'empereur allemand Guillaume II y est invité, lors d'un voyage de chasse. Thérèse de Saxe-Altenbourg meurt à Altenbourg, le , à l'âge de 91 ans[1].

HonneursModifier

TitulatureModifier

  •  : Son Altesse Sérénissime la princesse Thérèse de Saxe-Hildburghausen ;
  •  : Son Altesse Sérénissime la princesse Thérèse de Saxe-Altenbourg ;
  •  : Son Altesse la princesse Thérèse de Saxe-Altenbourg.

AscendanceModifier

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
8. Ernest-Frédéric III de Saxe-Hildburghausen
 
 
 
 
 
 
 
4. Frédéric Ier de Saxe-Hildburghausen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9. Ernestine de Saxe-Weimar-Eisenach
 
 
 
 
 
 
 
2. Joseph de Saxe-Altenbourg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
10. Charles II de Mecklembourg-Strelitz
 
 
 
 
 
 
 
5. Charlotte de Mecklembourg-Strelitz
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
11. Frédérique de Hesse-Darmstadt
 
 
 
 
 
 
 
1. Thérèse de Saxe-Altenbourg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
12. Frédéric-Eugène de Wurtemberg
 
 
 
 
 
 
 
6. Louis-Frédéric de Wurtemberg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
13. Frédérique-Dorothée de Brandebourg-Schwedt
 
 
 
 
 
 
 
3. Amélie de Wurtemberg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
14. Charles-Christian de Nassau-Weilbourg
 
 
 
 
 
 
 
7. Henriette de Nassau-Weilbourg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
15. Caroline d'Orange-Nassau
 
 
 
 
 
 

RéférencesModifier

  1. a et b Huberty et Giraud 1976, p. 520.
  2. a et b Huberty et Giraud 1976, p. 505.
  3. a et b (en) Carol Diethe, Nietzsche's Sister and The Will to Power : A Biography of Elisabeth Förster-Nietzsche, Chicago, University of Illinois Press, , 214 p. (ISBN 978-0-25202-826-7, lire en ligne), p. 2.
  4. (de) Sachsen-Altenburg, Staats- und Adreß-Handbuch des Herzogthums Sachsen-Altenburg, Altenbourg, C.K. Stauffer, , 187 p. (lire en ligne), p. 16.

BibliographieModifier

  • Nicolas Énache, La descendance de Marie-Thérèse de Habsburg, Paris, Éditions L'intermédiaire des chercheurs et curieux, , 795 p. (ISBN 978-2-908003-04-8).  
  • Michel Huberty et Alain Giraud, L'Allemagne dynastique : HESSE-REUSS-SAXE, t. I, Le Perreux-sur-Marne, , 597 p.  

Liens externesModifier