Théorème de Fermat sur les points stationnaires

En analyse réelle, le théorème de Fermat sur les points stationnaires permet, lors de la recherche d'éventuels extrema locaux d'une fonction dérivable, de limiter l'étude aux zéros de sa dérivée et aux bornes de son ensemble de définition. L'énoncé est le suivant[1],[2] :

Soit une fonction réelle définie sur un intervalle réel ouvert et dérivable en un point .

Si possède un extremum local en , alors .

Remarque
La condition nécessaire pour un extremum local ne s'applique pas aux bornes de l'intervalle. Par exemple, la fonction
admet deux extremums globaux (a fortiori locaux), atteints en 0 et 1. Par ailleurs, elle est dérivable et sa dérivée ne s'annule en aucun point.

Notes et référencesModifier

  1. Abdou Kouider Ben-Naoum, Analyse : Premières notions fondamentales, PUL, (lire en ligne), p. 107.
  2. Pour une démonstration, voir par exemple Théorème de Fermat sur Wikiversité.

Articles connexesModifier