Théodoridas de Syracuse

poète grec de l'Antiquité

Théodoridès ou Théodoridas de Syracuse (en grec ancien Θεοδωρίδας / Theodôrídas) est un poète lyrique et épigrammatique, qui est censé avoir vécu à la même époque qu'Euphorion, vers 235 av. J.-C. Car d’une part Euphorion est mentionné dans une épigramme de Théodoridas (Ep. IX) et d’autre part Clément d'Alexandrie[1] cite un vers d’Euphorion, « έν ταῖσ ρος Θεορίδαν ἀντιγραφαῖς », où Schneider suggère la correction « Θεοδωρίδαν ».

Théodoridas de Syracuse
Biographie
Naissance
Activités

BiographieModifier

Théodoridas de Syracuse figure dans la Couronne de Méléagre. Outre les dix-huit épigrammes qui lui sont attribuées dans l’Anthologie grecque, sur l'authenticité de certaines d'entre elles il y a des doutes[2], il a écrit un poème lyrique Εỉς Ἔροτα, sur lequel un commentaire a été écrit par Denys de Syracuse, surnommé ὁ Λεπτός[3], un dithyrambe intitulé Κένταυροι[4], versets licencieux du genre appelé φλủακες[5], et de quelques autres poèmes, dont nous avons quelques fragments, mais pas les titres. Le nom est plus d'une fois confondu avec Θεοδωρος et Θεοδώριτος[6].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Clément d'Alexandrie, Stromates (lire en ligne), V, p. 637[source insuffisante].
  2. Brunck, Anal. vol. II, p. 41, Jacobs, Anth. Graec., vol. II. p. 42, vol. XIII p. 959.
  3. Athénée, Deipnosophistes [détail des éditions] (lire en ligne), XI, 475f.
  4. Athénée, XV, 699 ; Eustathe de Thessalonique, Sur l'Odyssée, p. 1571, 16.
  5. Souda à l'article Σωτάδης, tel que corrigé par Meineke, Anal. Alex. p. 246.
  6. Fabric. Bibl. Graec. vol. IV. p. 496 ; Bode, Gesch. d. Hellen. Dicht - kunst, vol. II. pt. 2, p. 333 ; Ulrici, vol. II. p. 613 ; Schmidt, Diatribe dans le Dithyrambe, pp. 147 - 150

BibliographieModifier

  • Smith, Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology - c. 3, page 1045.