Théodore Tiron

mégalomartyr

Théodore Tiron († 303) est un mégalomartyr, appelé aussi Théodore le Conscrit[1] ou Théodore d'Amasée.

Théodore Tiron
Theodore Tyro.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Euchaïta (Avka (Avgat)/Beyözü)
Époque
Activités
Autres informations
Étape de canonisation
Grade militaire
Fête
17 février en Orient et le 9 novembre en Occident

BiographieModifier

Théodore est un soldat romain qui fut décapité à Euchaïta dans le Pont, aujourd'hui village d'Avka (Avgat)/Beyözü près de Mecitözü dans la province de Çorum, en Turquie. Il était originaire d'Amasée.

Il est fêté le 17 février en Orient et le 9 novembre en Occident. La date du semble être le jour de la dédicace de l’église qui lui est consacrée à Rome au pied du mont Palatin. Le miracle des colyves (grains de blé bouillis) est commémoré par les chrétiens orthodoxes le premier samedi du Grand Carême.

Sa tombe est dans la chapelle absidiale de droite de l'église San Salvador à Venise.

 
Théodore et le dragon[2].

Parmi les épisodes de sa vie que l'hagiographie rapporte, il est dit qu'un redoutable dragon terrorisait la population qui vivait à proximité de son cantonnement. Il partit à la recherche de la bête, la trouva et la tua d'un coup de sa lance sur sa tête. Il comprit cette victoire comme le signe que Dieu le jugeait prêt à affronter le martyre.

Notes et référencesModifier

  1. Le latin tiro signifie « recrue, conscrit ».
  2. Icône du monastère de Chrysoskalitissa (Crète) (1880).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier