Théodore Juste

historien belge

Théodore Juste (Bruxelles, le - Saint-Gilles, le ) est un historien et écrivain belge.

Théodore Juste
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
Saint-GillesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Domaine

Il devient conservateur du Musée royal d'antiquités, d'armures et d'artillerie en 1859. Il était membre de l'Académie royale de Belgique.

ŒuvresModifier

  • Histoire élémentaire et populaire de la Belgique, 1838.
  • Histoire populaire du consulat, de l'Empire et de la Restauration, 1840
  • Précis de l'histoire moderne considérée dans ses rapports avec la Belgique, 1845.
  • Histoire du règne de l'empereur Joseph II et de la révolution belge, 1845
  • La république belge (1790), chez A. N. Lebegue & Cie
  • Histoire de la révolution Belge de 1790, 1848.
  • Histoire du Congrès national de Belgique, ou de la fondation de la monarchie belge, 1850 [lire en ligne].
  • Histoire de Belgique, troisième édition, 1850 (2 volumes), Société pour l'émancipation intellectuelle, Bruxelles, Alexandre Jamar éditeur.
  • Les Pays-Bas sous Philippe II, 1855.
  • Le lieutenant-général comte Goblet d'Alviella, ministre d'Etat.
  • Le Régent
  • Histoire de la révolution des Pays-Bas sous Philippe II, Tome Premier, Bruxelles, Decq, Paris, Durand, 1855. Texte en ligne disponible sur NordNum
  • Histoire de la révolution des Pays-Bas sous Philippe II, Tome Second, Bruxelles, Decq, Paris, Durand, 1855. Texte en ligne disponible sur NordNum
  • Christine de Lalaing, princesse d'Epinoy, 1861.
  • Les Pays-Bas sous Charles-Quint: vie de Marie de Hongrie, 1861.
  • Souvenirs Diplomatique du XVIIIe siècle, 1863.
  • Histoire des Etats généraux des Pays-Bas (1465-1790), 1864 (2 volumes).
  • Histoire de Belgique depuis les temps primitifs jusqu'à la fin du règne de Léopold Ier. Quatrième édition. Bruxelles, Bruylant-Christophe & Cie, 1868. Trois volumes in-8°, tome I : [4 (faux-titre, frontispice, titre en rouge et noir, mention de dépôt)], 352 p., tome II : [3 (faux-titre, mention de dépôt, titre en rouge et noir)], 380 p., tome III : 360 p., nombreuses gravures en noir dans le texte, 44 chromolithographies hors texte.
  • La révolution Belge de 1830, d'après des documents inédits, 1872 (2 volumes).
  • Le comte Félix de Merode d'après des documents inédits, Murquart, Bruxelles, 1872
  • Lettre à M. Charles-Victor de Bavay à propos de la révolution belge de 1830, 1873
  • Fondation de la République des Provinces unies - Guillaume le Taciturne d'après sa correspondance et les papiers d'état , 1873
  • Le baron Nothomb (2 volumes), 1874
  • La pacification de Gand et le sac d'Anvers, 1876
  • Deuxième continuation du livre Essai historique et politique sur la Révolution belge de Jean-Baptiste Nothomb, 1876
  • Le Congrès national de Belgique 1830-1831 précédé de Quelques considérations sur la Constitution belge par Émile de Laveleye, 2 tomes, 1880

BibliographieModifier

  • Eugène De Seyn, Dictionnaire des Ecrivains belges, Editions Excelsior, Bruges, 1930, tome 1.