Ouvrir le menu principal

Théâtre des Gobelins

ancienne salle de théâtre et de cinéma dans le 13e arrondissement de Paris
Théâtre des Gobelins
Description de cette image, également commentée ci-après
Façade décorée par Rodin
Type théâtre à l'italienne devenu cinéma
Lieu 73, avenue des Gobelins à Paris, Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 50′ 00″ nord, 2° 21′ 16″ est
Architecte Alphonse Cusin (façade d'Auguste Rodin)
Inauguration 1869
Fermeture
Capacité 800

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Théâtre des Gobelins

Géolocalisation sur la carte : 13e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 13e arrondissement de Paris)
Théâtre des Gobelins

Résidence

société Pathé

Le théâtre des Gobelins est un ancien théâtre situé à Paris au no 73, avenue des Gobelins. Reconverti en 1934 en salle de cinéma dénommée « Gaumont Gobelins-Rodin », le lieu est fermé en 2003, avant d'être totalement détruit en 2010 (sauf la façade classée) pour faire place à un nouveau bâtiment en 2013.

HistoriqueModifier

 
Revue Paris Centenaire (1890)

Bâti en 1869 par l'architecte Alphonse Cusin, sa façade sculptée est l'œuvre d'un jeune étudiant aux Beaux-Arts et aux Gobelins : Auguste Rodin. Les deux figures représentent le drame (l'homme) et la comédie (la femme). Cette façade a été inscrite aux monuments historiques par un arrêté du [1].

Le théâtre, d'abord appelé Nouveau théâtre Saint Marcel, prend le nom de Théâtre des Gobelins en 1878[2]

Le grand acteur Frédérick Lemaître s'y est produit[réf. nécessaire]. Ce théâtre à l'italienne de 800 places, avec deux balcons, se consacre d'abord aux pièces à grand spectacle comme Le Tour du monde en quatre-vingts jours d'après Jules Verne, puis aux spectacles de variétés. À partir de 1906, sont projetés des films documentaires, comiques et de fiction.

Devenu cinéma permanent en 1934, restauré en 1993 (avec deux salles) sous le nom de Gaumont Gobelins-Rodin, et fermé depuis le , il a servi d'entrepôt pour un cinéma voisin.

Début 2010, un chantier est ouvert afin de restructurer entièrement le site pour accueillir la fondation Jérôme Seydoux-Pathé, centre de recherche, de documentation et de consultation sur l’histoire du cinéma, destiné aux historiens, enseignants et étudiants. Les travaux sont réalisés sur les plans de l'architecte Renzo Piano ; la façade de Rodin, étant classée aux monuments historiques, n'est pas modifiée. L'inauguration par la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, et la maire de Paris, Anne Hidalgo, a lieu le 4 septembre 2014.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Philippe Chauveau, Les Théâtres parisiens disparus : 1402-1986, Éd. de l'Amandier, Paris, 1999, 589 p. (ISBN 2-907649-30-2)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :