Théâtre-récit

genre théâtral
(Redirigé depuis Théâtre de narration)

Le théâtre-récit ou théâtre de narration est un courant de la nouvelle dramaturgie italienne né avec des auteurs comme Marco Baliani, Marco Paolini ou Laura Curino. Au tournant des années 2000, une nouvelle génération d'acteurs-auteurs a vu le jour, avec Roberta Biagiarelli, Giuliana Musso, Davide Enia, Mario Perrotta, Alessandro Ghebreigziabiher et Ascanio Celestini, qui s'est révélé ces dernières années l'un des meilleurs écrivains de la péninsule.

L'influence de Dario Fo, inventeur d'une nouvelle forme de monologue avec Mystère bouffe, où le narrateur vient remplacer la figure de l'acteur, et de Pier Paolo Pasolini pour son engagement civique, est présente chez tous ces auteurs. Cette façon de raconter des histoires remonte aussi à la tradition des cantastorie médiévaux. Un texte de Walter Benjamin, L'Art du conteur chez Leskov, en est en quelque sorte le manifeste caché.

L'œuvre d'Ascanio Celestini est montée depuis plusieurs années en Belgique. Dag Jeanneret monte en France Radio clandestine et Charles Tordjman La Fabbrica. L'œuvre de Mario Perrotta est suivie par l'acteur et traducteur belge Hervé Guerrisi, celle de Giuliana Musso par la traductrice belge Amandine Mélan, celles de Davide Enia et de Marco Baliani par le traducteur français Olivier Favier, qui a traduit aussi plusieurs textes d'Ascanio Celestini et écrit sur le théâtre-récit dans plusieurs numéros de la revue Frictions.

AnnexesModifier

Bibliographie en françaisModifier

  • Les numéros 12, 13, 15 et 16 de la revue Frictions, comportent des dossiers sur le théâtre-récit dirigés par Olivier Favier. Chaque dossier est suivie d'une anthologie, avec des textes de Roberta Biagiarelli, Ascanio Celestini, Laura Curino, Mario Perrotta, Giuliana Musso, Marco Baliani.
  • Fabbrica, traduit par Kathleen Dulac, Éditions théâtrales, Paris, 2008.
  • Radio clandestine, traduit par Olivier Favier avec le soutien de la maison Antoine Vitez, Espaces 34, Montpellier, 2009.
  • Récit de guerre bien frappé, traduit par Dominique Vittoz Le Serpent à plumes, Paris, 2009.
  • La Brebis galeuse, traduit par Olivier Favier avec le soutien de la maison Antoine Vitez, Éditions du sonneur, Paris, 2010.

Bibliographie en italienModifier

Ascanio CelestiniModifier

  • Cecafumo. Storie da leggere ad alta voce. Roma, Donzelli, 2002 (testo e CD audio). (ISBN 9788879896870).
  • Fabbrica. Racconto teatrale in forma di lettera. Roma, Donzelli, 2003 (testo e CD audio). (ISBN 9788860361240).
  • Radio Clandestina. Memoria delle Fosse ardeatine. Roma, Donzelli, 2005 (testo e DVD; con un'introduzione di Alessandro Portelli). (ISBN 9788879899208).
  • Scemo di guerra. Il diario, 2006-1944. Torino, Einaudi, 2006 (DVD). (ISBN 9788806181291).
  • Cicoria. In fondo al mondo, Pasolini (insieme a Gaetano Ventriglia), in Simone Soriani (a cura di), Cicoria. Del teatro di Ascanio Celestini e di Gaetano Ventriglia. Corazzano - PI, Titivillus 2006; (ISBN 8872181429)
  • La pecora nera. Elogio funebre del manicomio elettrico. Torino, Einaudi 2006. (ISBN 9788806184018).
  • Storie di uno scemo di guerra. Roma, 4 giugno 1944. Torino, Einaudi, 2005. (ISBN 9788806170899).
  • Lotta di Classe. Torino, Einaudi, 2009. (ISBN 9788806194987).

Marco BalianiModifier

  • Marco Baliani Kohlhaas, info beppe 1987
  • Marco Baliani Pensieri di un raccontatore di storie Genova Comune 1991
  • Marco Baliani Tracce, 1996
  • Marco Baliani Corpo di stato. Il delitto Moro: una generazione divisa, 1998. Une traduction d'Olivier Favier est archivée dans le fonds de la Maison Antoine Vitez [1]
  • Marco Baliani e Felice Cappa Francesco a testa in giu, Assisi 23 dicembre 1999
  • Marco Baliani Pinocchio Nero Rizzoli 2005
  • Marco Baliani Nel regno di Acilia, Rizzoli 2004

Bibliographie critiqueModifier

Essais sur le théâtre-récitModifier

  • Gerardo Guccini-Michela Marelli, Stabat Mater, Le Ariette Libri, 2004
  • Gerardo Guccini, La bottega dei narratori, Dino Audino editore, 2005
  • Simone Soriani, Sulla scena del racconto. A colloquio con Marco Baliani, Laura Curino, Marco Paolini, Ascanio Celestini, Davide Enia, Mario Perrotta, Civitella in Val di Chiana (AR), Zona, 2009; ID, Théâtre de narration / Théâtres de la narration: Marco Paolini et Ascanio Celestini, in «Chroniques italiennes web», 27, 1/2014 [2]

MonographiesModifier

  • Oliviero Ponte di Pino-M. Paolini, Quaderno del Vajont, Einaudi, 1999
  • Andrea Porcheddu (a c. di), L'invenzione della memoria. Il teatro di Ascanio Celestini, Udine, Il Principe Costante 2005;
  • Fernando Marchiori, Mappamondo, Einaudi, 2003
  • Simone Soriani (a c. di), Cicoria. Del teatro di Ascanio Celestini e di Gaetano Ventriglia, Corazzano (PI), Titivillus 2006
  • Simone Soriani, La lingua del corpo. Il teatro di Davide Enia, in «Zibaldone», VIII, 1-2, 2020 [3]
  • Patrizia Bologna, Tuttestorie - Radici, pensieri e opere di Ascanio Celestini, Milano, Ubulibri 2007
  • Silvia Bottiroli, Marco Baliani, Zona, 2005
  • Alessio Lega e Ascanio Celestini (a cura di) "Incrocio di sguardi. Conversazione su matti, precari, anarchici e altre pecore nere", percorso fotografico di Maila Iacovelli, Fabio Zayed / Spot the Difference, Eleuthera editore, (ISBN 9788896904152)

Liens externesModifier

En français