Théâtre d'Edgar

salle de spectacle et café-théâtre de Paris, France
Théâtre d'Edgar
Description de cette image, également commentée ci-après
Façade du théâtre en 2018.
Type Théâtre
Lieu Paris 14e, Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 50′ 29″ nord, 2° 19′ 28″ est
Inauguration 1973
Nb. de salles 1
Capacité 132
Anciens noms Café d'Edgar
Direction Luq Hamett
Site web www.theatre-edgar.com

Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Théâtre d'Edgar
Géolocalisation sur la carte : 14e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 14e arrondissement de Paris)
Théâtre d'Edgar

Le théâtre d'Edgar ou théâtre Edgar est une salle de spectacles parisienne située au 58, boulevard Edgar-Quinet dans le 14e arrondissement (quartier du Montparnasse) à Paris et inaugurée en 1973. Entièrement rénovée en 2014, elle est dotée de 132 places.

HistoriqueModifier

Le projet de lancer un café-théâtre naît en 1973 sous l'impulsion d'Alain Mallet, s'inspirant de la tradition des guinguettes qui existaient au XIXe siècle dans le quartier de la barrière du Maine, située alors à la limite de Paris, et où les Parisiens venaient se détendre.

Doté d'une salle dont la capacité d'accueil est de soixante-dix personnes, le Café d'Edgar[1] se consacre dès sa création à la découverte de jeunes auteurs, metteurs en scène et acteurs. S'y succèdent Coluche, Charlotte de Turckheim, Dominique Lavanant, Sylvie Joly, etc. En 1975, une seconde salle mitoyenne de quatre-vingts places, dédiée au théâtre, lui est adjointe[2].

Romane Bohringer y fait sa première mise en scène avec Les Sept Jours de Simon Labrosse de Carole Fréchette. En 2004, Clémentine Célarié y met en scène Électrocardiodrame. En 2005, la pièce de Anne-Élisabeth Blateau, Les feux de l'amour, ça brûle, figure parmi les succès. En 2012, la pièce de Jean Heredia, Patrick Hernandez et Robert Punzano, Les Colocs, s'y joue pendant une saison.

Le , le nouveau directeur Luq Hamett entreprend des travaux de rénovation en profondeur, réunissant les deux salles. En ouvre le « nouveau » théâtre Edgar, composé d'une seule salle de 132 places.

Notes et référencesModifier

  1. Panneau Histoire de Paris situé devant le théâtre.
  2. En 1986, Alain Mallet étendra son projet avec le rachat d'une salle voisine, rue de la Gaîté, qu'il baptise « Grand Théâtre d'Edgar » (aujourd'hui théâtre Rive Gauche).

Voir aussiModifier

Lien externeModifier