Ouvrir le menu principal
Le théâtre Le Méry, désaffecté, en 2012.

Le théâtre le Méry est un théâtre fondé en 1936 place de Clichy, dans le 17e arrondissement de Paris.

HistoireModifier

À sa création en 1936, le Méry est un cabaret. Conçu dans un immeuble de style paquebot, comprenant la Librairie de Paris et un restaurant (de nos jours un fast-food), il doit son nom à une femme appelée Méry et dont l'architecte du bâtiment (premier prix de Rome) était amoureux[1]

Le théâtre devient un cinéma de quartier dans les années 1960 puis un cinéma pornographique. Il ferme en 1996[1],[2]. La salle sert de lieu de tournage pour le film dramatique La Chatte à deux têtes qui se déroule dans un cinéma pornographique[3].

La salle rouvre en 2003, après une rénovation et comptant désormais 240 fauteuils, sous la direction de l'association l'Alchimiste[1]. La programmation allie danse, théâtre et concerts. Chantal Lauby, Pascal Légitimus, Richard Bohringer, Gérard Berliner, Renan Luce ou encore Nosfell s'y sont produits[4].

Le theatre ferme ses portes definitivement en 2015[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Yves Jaeglé, « L'ancien cinéma le Méry se transforme en salle de spectacle », leparisien.fr, 9 août 2003.
  2. Adrien Gombeaud, « Merci qui ? Merci Davy », Vanity Fair n°46, mai 2017, pages 116-123.
  3. La chatte à deux têtes (2002) Internet Movie Database
  4. Théâtre le Méry

Sur les autres projets Wikimedia :