Théâtre Asie-Pacifique

Le théâtre Asie-Pacifique est le théâtre d'opérations des forces américaines pendant la Seconde Guerre mondiale dans la guerre du Pacifique en 1941-1945. De la mi-1942 jusqu'à la fin de la guerre en 1945, il y a deux commandements opérationnels américains dans le Pacifique. Les Pacific Ocean Areas (POA), divisées en plusieurs régions : la Central Pacific Area, la North Pacific Area et la South Pacific Area[1], sont commandées par l'amiral de la flotte Chester W. Nimitz, commandant en chef des zones de l'océan Pacifique. La South West Pacific Area (SWPA) est commandée par le général d'armée Douglas MacArthur, commandant suprême des forces alliées de la zone sud-ouest du Pacifique[2]. Au cours de 1945, les États-Unis ajoutent le commandement militaire de l'United States Strategic Air Forces in the Pacific, commandées par le général Carl A. Spaatz.

Carte du théâtre Asie-Pacifique montrant ses zones composantes. (Le théâtre Chine-Birmanie-Inde relevait du South East Asia Command britannique).

En raison des rôles complémentaires de l'armée des États-Unis et de la marine des États-Unis dans la conduite de la guerre sur le théâtre du Pacifique, il est impossible de mener la guerre avec un seul commandement général (comparable à celui du général de l'armée Dwight D. Eisenhower sur le théâtre d'opérations européen) ; au contraire, le théâtre Asie-Pacifique était divisé en trois commandements majeurs.

Grandes campagnes et bataillesModifier

Pacific Ocean AreaModifier

 
Des avions de la marine japonaise se préparent à attaquer Pearl Harbor.
 
Okinawa, 1945. Un US Marine braque une mitraillette Thompson sur un tireur d'élite japonais, alors que son compagnon se met à couvert.

North Pacific AreaModifier

Central Pacific AreaModifier

South Pacific AreaModifier

South West Pacific AreaModifier

China-Burma-India Theater[19]Modifier

 
Conférence stratégique à Honolulu en 1944. De gauche à droite : MacArthur, Roosevelt, Leahy et Nimitz. La discussion évalue les options de Formose ou des îles Philippines comme prochaine cible opérationnelle sur le théâtre du Pacifique.
  • Birmanie, décembre 1942 – mai 1942
  • Inde-Birmanie, avril 1942 – janvier 1945
  • Défensive de la Chine, juillet 1942 – mai 1945
  • Birmanie centrale, janvier 1945 – juillet 1945
  • Offensive de Chine, mai 1945 – septembre 1945

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Notez que la bataille du golfe de Leyte est répertoriée à la fois dans la Central Pacific Area (sous Nimitz) et dans la South West Pacific Area (sous MacArthur). Le golfe de Leyte est l'endroit où la poussée ouest de Nimitz à travers l'océan Pacifique central a croisé la poussée nord de MacArthur à travers l'océan Pacifique ouest. Alors que la structure de commandement de l'océan Pacifique était alambiquée, les opérations étaient « conçues pour séquencer les opérations de la SWPA avec les forces de la POA à travers le Pacifique central[9] ; l'objectif ultime assigné dans les plus brefs délais et avec le moins de pertes de personnel et de matériel[10]». Nimitz a maintenu le contrôle sur la troisième flotte de l'amiral Halsey pour couvrir et soutenir la septième flotte de l'amiral Kinkaid opérant sous le général MacArthur. Le résultat de cet arrangement imprécis créa la crise qui précipita la bataille de Samar. Halsey opérait sous le commandant en chef du plan d'opérations 8-44 de la zone d'exploitation du Pacifique (Nimitz)[11]
  2. Par la troisième flotte de l'US Navy sous les amiraux Halsey et Nimitz.
  3. Par la Task Force 38 de l'US Navy sous les amiraux Mitscher et Nimitz.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Paul S. Dull, A Battle History of the Imperial Japanese Navy, 1941–1945, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 0-87021-097-1, lire en ligne  )
  • Roger Kafka et Roy L. Pepperburg, Warships of the World, New York, Cornell Maritime Press,
  • Ralph A. Ofstie, The Campaigns of the Pacific War, Washington, D.C., United States Government Printing Office,
  • E. B. Potter et Chester W. Nimitz, Sea Power: A Naval History, Englewood Cliffs, NJ, Prentice-Hall, , First éd.
  • Paul H. Silverstone, U.S. Warships of World War II, Doubleday and Company,
  • C. L. Sulzberger, The American Heritage Picture History of World War II, Crown Publishers,
  • Milan N. Vego, Joint Operational Warfare: Theory and Practice, Newport, Rhode Island, United States Naval War College,
  • Milan N. Vego, The Battle for Leyte, 1944: Allied and Japanese Plans, Preparations, and Execution, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press,

Lectures complémentairesModifier

  • Robert J. Cressman, The Official Chronology of the U.S. Navy in World War II, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 1-55750-149-1, lire en ligne  )
  • Edward J. Drea, In the Service of the Emperor: Essays on the Imperial Japanese Army, Nebraska, University of Nebraska Press, (ISBN 0-8032-1708-0)
  • Edward S. Miller, War Plan Orange: The U.S. Strategy to Defeat Japan, 1897–1945, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 1-59114-500-7)
  • Ian W. Toll, Pacific Crucible: War at Sea in the Pacific, 1941–1942, New York, W. W. Norton,
  • Ian W. Toll, The Conquering Tide: War in the Pacific Islands, 1942–1944, New York, W. W. Norton,
  • Ian W. Toll, Twilight of the Gods: War in the Western Pacific, 1944–1945, New York, W. W. Norton,