Terry Lovejoy

Terry Lovejoy, né le , est un informaticien australien de Thornlands (en), dans la province du Queensland, principalement connu comme astronome amateur[1]. Depuis 2007, il a découvert six comètes, dont C/2011 W3 (Lovejoy), la première comète rasante du groupe de Kreutz découverte par des observations au sol en plus de quarante ans. Il est aussi connu pour avoir popularisé les procédures de modification des caméras numériques "de consommation" afin qu'elles puissent être utilisées pour l'astrophotographie par appareil photographique numérique (en).

Photos de quelques comètes découvertes
C/2007 E2 (Lovejoy) discovery frame

AstrophotographieModifier

Lovejoy est connu parmi les astronomes amateurs pour avoir identifié les modifications à apporter aux appareils photographiques numériques pour pouvoir les utiliser pour faire de l'astrophotographie. Ces appareils photographiques ont des filtres intégrés qui coupent la lumière infrarouge. Malheureusement, ces filtres coupent aussi une partie de la lumière rouge émise par beaucoup d'objets du ciel profond. Après qu'il a publié des procédures pour modifier ces filtres[2], de nombreux astronomes amateurs ont pu améliorer leurs photographies du ciel profond.

Comètes découvertesModifier

Le , il utilisa un appareil photographique modifié pour découvrir sa première comète, C/2007 E2 (Lovejoy)[3]. Deux mois plus tard, il découvrit une deuxième comète : C/2007 K5 (Lovejoy).

Le , avec la découverte de C/2011 W3 (Lovejoy)[1], il devint le premier astronome qui, depuis plus de quarante ans, a découvert une comète rasante du groupe de Kreutz à partir d'observations au sol[4]. La découverte fut faite en utilisant un télescope Schmidt-Cassegrain Celestron C8 travaillant à f/2,1 avec une caméra CCD QHY9.

Le , Lovejoy découvre sa quatrième comète, C/2013 R1, laquelle devient visible à l'œil nu en novembre 2013.

Le , Lovejoy découvre sa cinquième comète, C/2014 Q2 (Lovejoy), dans la constellation de la Poupe[5].

Le , Lovejoy découvre sa sixième comète, C/2017 E4 (Lovejoy)[6], dans la constellation du Sagittaire.

Hommage et récompensesModifier

Gordon J. Garradd a nommé[réf. nécessaire] (61342) Lovejoy en l'honneur de Terry Lovejoy après qu'il a découvert cet astéroïde le [7]. L'astéroïde a reçu officiellement son nom le 26 septembre 2007 dans la Minor Planet Circular 60731[8]. Terry Lovejoy reçoit à 3 reprises (2007, 2012 et 2014) le Prix Edgar-Wilson.

RéférencesModifier

  1. a et b Clara Moskowitz, « Ode to a Comet: Q & A With Discoverer of Sungrazing Comet Lovejoy », SPACE.com, (consulté le ) : « The sungrazing comet C/2011 W3 (Lovejoy), set to skim the surface of the sun late Thursday (Dec. 15), was discovered two weeks ago by amateur observer Terry Lovejoy. Lovejoy, 45, works in the information technology field by day in Thornlands, Australia. »
  2. Terry Lovejoy, « 'Improving' the 300D for Astro » [archive du ], PBase.com (consulté le )
  3. Vanessa De Groot, « Stellar discovery from the back yard », The Courier Mail,‎ , p. 7
  4. Deborah Smith, « Cosmic escape artist dazzles with a dash past the sun », The Sydney Morning Herald,‎ , p. 6
  5. Bob King, « Australian Amateur Terry Lovejoy Discovers New Comet », sur universetoday.com (consulté le )
  6. (en) Bob King, « Comet Lovejoy Brightens Quickly, Heads North », Sky & Telescope,‎ (lire en ligne)
  7. « http://www.minorplanetcenter.net/db_search/show_object?object_id=61342 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le )
  8. http://www.minorplanetcenter.net/iau/ECS/MPCArchive/2007/MPC_20070926.pdf