Terminator: Dark Fate

film de Tim Miller, sorti en 2019
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Terminator (homonymie).
Terminator: Dark Fate
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film Terminator: Dark Fate.
Titre québécois Terminator : Sombre destin
Titre original Terminator: Dark Fate
Réalisation Tim Miller
Scénario David S. Goyer
Billy Ray
Justin Rhodes
Acteurs principaux
Sociétés de production Twentieth Century Fox
Skydance Productions
Lightstorm Entertainment
Tencent Pictures
Paramount Pictures
Buena Vista International
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Durée 128 minutes
Sortie 2019

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Terminator: Dark Fate ou Terminator : Sombre destin[1] au Québec est un film de science-fiction américain réalisé par Tim Miller, sorti en 2019.

C'est le sixième film de la série Terminator mais la suite directe du deuxième opus, Terminator 2 : Le Jugement dernier (1991) de James Cameron, ignorant ainsi les événements survenus dans les films suivant celui-ci (donc Terminator 3 : Le Soulèvement des machines, Terminator Renaissance et Terminator Genisys). James Cameron, producteur du film est aussi impliqué dans le développement du scénario, contrairement aux trois précédents volets.

Avec seulement 261 millions de dollars accumulés au box office mondial (pour un budget de production de 185 millions), le film fait un flop.

SynopsisModifier

En 1998, trois ans après avoir écarté la menace de Skynet, Sarah et John Connor profitent de la vie sur une plage de Livingston, au Guatemala, lorsqu'ils sont soudainement attaqués par un Terminator T-800. Renvoyé dans le temps par Skynet avant son effacement, le Terminator assassine John avant de disparaître.

Vingt-deux ans plus tard, un Terminator avancé, appelé Rev-9, est envoyé à Mexico pour assassiner Daniella « Dani » Ramos, tandis qu'un soldat amélioré sur le plan cybernétique, Grace, est envoyée pour la protéger. Le Rev-9, ayant pris l’apparence de son père, s'infiltre dans l'usine de montage où travaillent Dani et son frère Diego, mais est contrecarré par Grace, qui s'échappe avec ces derniers. Le Rev-9, révélant sa capacité à se diviser en son endosquelette cybernétique et son extérieur de métal liquide changeant de forme, les poursuit, tuant Diego et acculant Grace et Dani. Cependant, Sarah arrive et désactive temporairement le Terminator avec des explosifs.

Dani, Grace et Sarah se réfugient dans un motel pour que Grace puisse se rétablir. Sarah révèle qu'elle les a trouvées parce que depuis la mort de John, elle a reçu des messages cryptés détaillant les emplacements des Terminators qui arrivent ; chacun se terminant par " Pour John ". Grace annonce que ni Skynet ni John n'existent dans sa ligne de temps. Au lieu de cela, l'humanité est menacée par une IA appelée Légion, développée par le SAC-NORAD pour la cyberguerre. La Légion a pris le contrôle des serveurs du monde entier et, en désespoir de cause, l'humanité a essayé de la neutraliser avec des armes nucléaires, ce qui a entraîné un holocauste nucléaire et l'IA a créé un réseau mondial de machines pour éliminer les survivants humains.

Grace trace les messages de Sarah jusqu'à Laredo au Texas. À peine échappées par le Rev-9 et les autorités en traversant la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, elles arrivent à leur source, où elles découvrent le même T-800 qui a assassiné John. Ayant rempli sa mission, et avec la disparition de Skynet, le T-800 est laissé sans but, et grâce à l'apprentissage, il a développé une conscience de soi. Pendant ce temps, il a appris de l'humanité et a construit une conscience, en prenant le nom de « Carl » et en adoptant une famille humaine. Après avoir appris comment ses actions affectaient Sarah, et être capable de détecter les déplacements temporels, Carl décida de la prévenir pour lui donner un but. Carl propose de se joindre à eux contre le Rev-9 et ils se préparent à le détruire. Sarah accepte à contrecœur de travailler ensemble pour le bien de Dani. Anticipant l'arrivée du Rev-9, Carl fait ses adieux à sa famille et leur dit de s'enfuir. Le groupe donne à Dani un entraînement aux armes tactiques et planifie comment tendre une embuscade au Rev-9.

Pour ce faire, ils cherchent à obtenir une impulsion électromagnétique (IEM) de qualité militaire d'une connaissance de Sarah. Le Rev-9 les rattrape, les obligeant à voler un C-5 pour s'échapper, mais les IEM sont détruites dans la fusillade. Pendant le vol, Grace révèle également que Dani devient le futur commandant fondateur de la Résistance, ainsi que son sauveteur. Sarah et Carl réalisent qu'ils étaient destinés à rencontrer Grace et Dani. Le Rev-9 monte à bord de leur avion en utilisant un KC-10 et maitrise temporairement Carl, forçant Grace, Sarah et Dani à sauter de l'avion dans une rivière près d'une centrale hydroélectrique, Carl et le Rev-9 les suivant de près.

Matraqué, le groupe se met en position à l'intérieur. Dans la bataille qui s'ensuit, Carl et Grace forcent le Rev-9 à entrer dans une turbine en rotation, provoquant une explosion qui endommage gravement les deux Terminators et blesse mortellement Grace. L'endosquelette endommagé du Rev-9 immobilise alors Sarah, forçant Dani à l'affronter elle-même. Grace, mourante, dit à Dani d'utiliser sa source d'énergie pour détruire le Rev-9. Dani essaie de combattre le Rev-9, mais est rapidement vaincue. Carl se réactive et retient le Rev-9, permettant à Dani de le poignarder avec la source d'énergie de Grace. Carl se traîne avec le Rev-9 sur un rebord et dit à Sarah "Pour John", juste avant que le noyau de puissance n'explose, les détruisant tous les deux.

Quelque temps plus tard, Dani et Sarah surveillent une Grace de dix ans sur un terrain de jeu avec sa famille, la première étant déterminée à éviter la mort de Grace. Sarah dit alors à Dani qu'elle doit se préparer, Grace regardant les deux filles partir.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

  Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[7] et AlloDoublage[8],version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[9]

ProductionModifier

Genèse, développement et distribution des rôlesModifier

 
Linda Hamilton, absente des trois précédents films de la saga, retrouve dans ce film son rôle fétiche de Sarah Connor.

Le film précédent, Terminator Genisys, cinquième film de la franchise sorti en juillet 2015, devait être un reboot de la saga en vue de lancer une nouvelle trilogie. En 2014, deux suites étaient annoncées pour mai 2017 et juin 2018[10],[11].

En février 2015, Arnold Schwarzenegger annonce qu'il sera présent dans la première des suites prévues[12]. Durant la promotion de Genisys en juin 2015, les producteurs David Ellison et Dana Goldberg précisent qu'une série télévisée spin-off est toujours en développement[13].

En octobre 2015, The Hollywood Reporter rapporte que les suites et la série télévisée sont annulées en raison de l'échec au box-office nord-américain de Terminator Genisys[14]. La suite de Genisys est définitivement retirée du planning de la Paramount en janvier 2016[15].

En janvier 2017, il est annoncé que James Cameron, qui récupérera en 2019 les droits de la franchise qu'il a inaugurée, produira le prochain film Terminator, présenté comme un reboot concluant la franchise. David Ellison est de retour à la production et Tim Miller est annoncé comme réalisateur[16]. Initialement, Tim Miller devait réaliser la suite de Terminator Genisys[17].

En mars 2017, David Ellison explique que la production veut prendre une nouvelle direction pour concevoir la suite qu'attendent les fans depuis Terminator 2 : Le Jugement dernier[18]. En avril 2017, Arnold Schwarzenegger explique qu'il apparaîtra dans le prochain Terminator, alors que des négociations pour trouver un studio sont lancées[19]. Arnold Schwarzenegger confirme sa présence en mai 2017 tout comme la présence de James Cameron à la production[20]. En juillet 2017, James Cameron explique travailler avec David Ellison pour superviser une nouvelle trilogie dans laquelle Arnold Schwarzenegger « passerait le flambeau » à de nouveaux personnages[21]. Il est ensuite annoncé qu’Arnold Schwarzenegger jouerait un humain ayant inspiré le T-800[22]. Finalement, durant le Comic-Con 2019, il est confirmé qu'Arnold Schwarzenegger jouera un T-800 vieillissant nommé Carl[23].

En septembre 2017, Skydance Media confirme que Tim Miller réalisera bien ce nouveau film[24]. Le retour de Linda Hamilton, interprète de Sarah Connor dans les deux premiers films, est confirmé quelques jours plus tard. Plusieurs scénaristes, David S. Goyer, Charles H. Eglee et Josh Friedman, sont réunis pour établir la ligne directrice de la future trilogie, sous la direction de James Cameron et Tim Miller[25].

En mars 2018, Mackenzie Davis est annoncée dans la distribution[4].

En avril 2018, il est annoncé que la sortie, initialement prévue pour juillet 2019, est repoussée à novembre 2019, pour éviter la confrontation avec Hobbs and Shaw, le spin-off de Fast and Furious[26]. Quelques jours plus tard, Diego Boneta, Natalia Reyes et Gabriel Luna rejoignent eux aussi la distribution[27].

Jude Collie est ensuite choisi pour incarner John Connor, le visage d'Edward Furlong adolescent tel qu'il apparaît dans Terminator 2 : Le Jugement dernier devant être appliqué par infographie, tandis que Brett Azar reprend son rôle de Genisys comme doublure corporelle pour le T-800 jeune, le visage d'Arnold Schwarzenegger en 1991 étant pareillement appliqué par infographie[28].

En février 2019, James Cameron révèle que le titre de travail est « Terminator : Dark Fate ». Certains sites Internet annoncent que ce titre pourrait être le titre définitif[29]. Ce titre est confirmé officiellement en mars 2019[30].

En juillet 2019, il est annoncé qu'Edward Furlong, interprète de John Connor dans Terminator 2 : Le Jugement dernier, reprend ce rôle dans le 6e film[31],[32]. En août 2019, Edward Furlong a confirmé, lors du Silicon Valley Comic-Con 2019, à San Jose, qu'il apparaissait dans le film, mais avec un rôle mineur[33]. De fait, l'acteur apparaît seulement au début du film, avec son visage rajeuni par infographie et appliqué sur le corps d'un acteur adolescent.

Durant une longue interview avec Deadline.com en août 2019, James Cameron a révélé qu'il ne s'était jamais rendu sur le tournage du film[34],[35]. Le cinéaste confie également que le scénario a été réécrit durant le tournage : « Je n’avais pas l’impression qu’on avait commencé le tournage avec le bon scénario comme il aurait dû être. […] J’ai tranquillement travaillé dessus en arrière-plan et envoyé les pages. Parfois, j’expédiais des pages la veille du tournage d’une scène. »[36].

TournageModifier

Le tournage débute en à Isleta del Moro à Almería en Espagne[37],[38]. Il a également lieu à Madrid et en Hongrie (notamment les Origo Film Studios de Budapest)[39]. Mi-octobre 2018, le tournage se poursuit aux États-Unis[40]. Il se termine en [41].

SortieModifier

Accueil critiqueModifier

PresseModifier

Terminator: Dark Fate
Score cumulé
SiteNote
Allociné [42]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Le Parisien [43]
CinéSéries [44]
Le Figaro [42]

Terminator: Dark Fate rencontre un accueil globalement mitigé.

Sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes, le film obtient un score de 74 % de critiques positives pour 168 critiques collectées, avec une note moyenne de 6,1/10[45]. Selon le consensus du site, « Terminator: Dark Fate présente une amélioration significative par rapport à ses prédécesseurs immédiats, même s'il ne possède pas l'époustouflante efficacité des meilleurs volets de la franchise »[45]. Sur le site Metacritic, le film obtient un score de 54/100, basé sur 50 critiques ; le commentaire du site indique « Avis mitigés ou moyens »[46].

En France, l'accueil est également mitigé avec une note moyenne de 3/5 sur le site AlloCiné, pour 25 critiques[47]. Pour le critique du Parisien, le film est un « faux remake, aux scènes d'action spectaculaires et affichant des effets spéciaux toujours aussi dingues »[48]. Pour le critique du site CinéSéries : « Dark Fate est donc un énième remake déguisé de la franchise Terminator. Après une ouverture très réussie, Tim Miller s’empêtre dans un récit interminable et répétitif, jusqu'à un climax insipide. Ce n'est pas honteux mais clairement oubliable. »[49]. Pour Étienne Sorin du Figaro : « la veine semble à bout de souffle. »[50]. Il ajoute, reprenant son appréciation déjà négative du précédent opus, que « Hollywood n’est désormais plus qu’une entreprise de surgelés et se contente de réchauffer les plats. Les films sont interchangeables »[50].

SpectateursModifier

Terminator: Dark Fate obtient de la part du public anglophone une note moyenne de 6,3/10 sur le site IMDb, pour 91 764 votes [51].

En France, l'accueil public est mitigé avec une note moyenne de 2,8/5 sur AlloCiné, pour 3 512 notes dont 676 critiques[52].

Box-officeModifier

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis
  Canada
62 253 077 $[53] 9
  Chine 50 637 863 $[53] 6
  France 918 126 entrées[54] 7

  Total mondial 261 119 292 $[53] 9

Terminator Dark Fate fait un flop au box office et, selon les informations du Hollywood Reporter relayées par BFM TV, le film devrait occasionner une perte de plus de 120 millions de dollars aux studios Skydance Media, Paramount Pictures et 20th Century Fox[55],[56].

DistinctionModifier

RécompenseModifier

Projet de suiteModifier

En août 2019, James Cameron révèle que ce film pourrait être le premier d'une nouvelle trilogie : « Nous avons passé plusieurs semaines à poser les bases de l'histoire et à déterminer quel type de récit nous voulions raconter, de façon à avoir un synopsis à proposer à Linda Hamilton. Nous avons remonté nos manches et en sommes arrivés à un arc narratif étalé sur trois films, parce qu'il y a une immense histoire à raconter. Si nous avons la chance de faire de l'argent avec Dark Fate, nous savons exactement où aller avec les films suivants[58]. »

Mais les résultats décevants du film au box-office dès sa sortie ont pour conséquence le très probable abandon des suites prévues[56].

Fin novembre 2019, le réalisateur Tim Miller revient sur l'échec de son film, qu'il admet, et sur l'impossibilité qu'il a eu de faire coexister sa vision du film avec celle du producteur et coscénariste James Cameron[59].

Notes et référencesModifier

  1. « Terminator : Sombre destin », sur cinoche.com,
  2. Scott Mendelson, « Box Office: 'Terminator: Dark Fate' Nabs $13 Million Overseas As 'Countdown' Tops 'Black And Blue' And 'Current War' Short Circuits », sur Forbes, (consulté le 28 octobre 2019)
  3. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  4. a et b « Terminator 6 Gets Blade Runner 2049 Star Mackenzie Davis », sur MovieWeb, (consulté le 13 avril 2018)
  5. « Gabriel Luna is New Terminator, Natalia Reyes & Diego Boneta Set To Star Tim Miller-Jim Cameron Reboot », sur Deadline Hollywood (consulté le 13 avril 2018)
  6. (en) « Teminator 6 Tagets Scream Queens Star Diego Boneta », sur MovieWeb,
  7. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage
  8. « Fiche du doublage français du film », sur AlloDoublage
  9. http://www.doublage.qc.ca/p.php?i=162&idmovie=5204
  10. (en) « Paramount Sets ‘Terminator’ Relaunch For June 26, 2015 », sur Deadline Hollywood (consulté le 27 juin 2013).
  11. (en) « Two ‘Terminator’ Pics, Sets ‘The Gambler’ Redo For Oscar-Qualifying Run », sur Deadline Hollywood, (consulté le 6 septembre 2014).
  12. (en) « Arnold Schwarzenegger Says He’ll be Back for Terminator Genisys Sequel », comingsoon.net,‎ (lire en ligne, consulté le 24 février 2015).
  13. (en) Matt Goldberg, « TERMINATOR: TV Show Still in Development; Skydance Heads Hint at 13-Episode Cable Series », sur Collider.com, Complex, (consulté le 27 juillet 2015).
  14. (en) Kim Masters, « The Dangers When Financiers Think They Can Produce Movies, Too », The Hollywood Reporter (consulté le 1er octobre 2015).
  15. (en) Pamela McClintock, « Paramount Takes 'Terminator' Sequel Off Release Schedule », The Hollywood Reporter, (consulté le 20 janvier 2016).
  16. (en) Mike Fleming Jr, « He’s Back! James Cameron To Godfather ‘Terminator’ With ‘Deadpool’ Helmer Tim Miller », sur Deadline Hollywood, (consulté le 21 janvier 2017).
  17. Eklecty-City, « Terminator Dark Fate : Tim Miller devait réaliser la suite de Genisys », sur Eklecty-City, (consulté le 8 septembre 2019)
  18. (en) « A Major 'Terminator' Franchise Announcement Is Coming in 2017, Says Skydance's David Ellison », collider.com, (consulté le 21 mars 2017).
  19. (en) « Exclusive: Arnold Schwarzenegger Tells Us He Is Not Done Making 'Terminator' Movies », fandango.com, (consulté le 4 avril 2017).
  20. (en) « Terminator 6: Arnold Schwarzenegger WILL Return », WhatCulture.com,‎ (lire en ligne, consulté le 14 novembre 2017).
  21. (en) « I’ll be back: James Cameron wants more Terminator — with Arnie », sur NewsComAu (consulté le 21 juin 2018).
  22. (en) « Terminator 6: Schwarzenegger Will Be the Human Basis for the T-800 », Screen Rant,‎ (lire en ligne, consulté le 14 novembre 2017).
  23. Eklecty-City, « Terminator Dark Fate : L'extrait du Comic-Con en VOST », sur Eklecty-City, (consulté le 8 septembre 2019)
  24. Skynet, « "TERMINATOR 6" IS A GO! TIM MILLER WILL OFFICIALLY DIRECT! », Skynet's Army, .
  25. (en) « Linda Hamilton Set to Return to 'Terminator' Franchise (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter (consulté le 14 novembre 2017).
  26. (en) « Next 'Terminator' Movie Pushed Back Four Months to Fall 2019 », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 8 avril 2018).
  27. (en) « Gabriel Luna is New Terminator, Natalia Reyes & Diego Boneta Set To Star Tim Miller-Jim Cameron Reboot », sur Deadline Hollywood (consulté le 13 avril 2018).
  28. (en) « Photo Shows Return of Young John Connor In ‘Terminator,’ Which Will Take Us Back to the ’90s! », sur Bloody Disgusting (consulté le 6 juin 2018).
  29. « James Cameron dévoile le titre de travail de Terminator 6 », sur Première (consulté le 5 mars 2019)
  30. « Terminator 6 : le titre du nouveau volet a été officialisé », sur Allociné, (consulté le 20 mars 2019)
  31. « Terminator Dark Fate : Edward Furlong de retour en John Connor », sur Allociné, (consulté le 19 juillet 2019)
  32. Eklecty-City, « Terminator Dark Fate : Edward Furlong, un cameo en CGI », sur Eklecty-City, (consulté le 8 septembre 2019)
  33. Eklecty-City, « Terminator Dark Fate : Edward Furlong confirme un petit rôle », sur Eklecty-City, (consulté le 8 septembre 2019)
  34. (en-US) Geoff Boucher, « ‘Terminator : Dark Fate’: James Cameron On Rewired Franchise, Possible New Trilogy », Deadline,‎ (lire en ligne, consulté le 8 septembre 2019)
  35. Eklecty-City, « Terminator Dark Fate : James Cameron absent du plateau de tournage », sur Eklecty-City, (consulté le 8 septembre 2019)
  36. « Terminator Dark Fate : Le scénario écrit durant le tournage », sur Eklecty-City, .
  37. (es) D. Martínez, « 'Terminator' ya se rueda en la playa del Rinconcillo en la Isleta del Moro », Diario de Almería,‎ (lire en ligne, consulté le 30 mai 2018).
  38. (es) D. Martínez, « La Isleta acoge unos decorados para el rodaje de la película 'Terminator' », Diario de Almería,‎ (lire en ligne, consulté le 30 mai 2018).
  39. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database.
  40. (en) « Terminator 6 Shoot Moves To United States October 2018 », sur TheTerminatorFans, .
  41. (en) Sam Stone, « Terminator 6: Agents of SHIELD's Gabriel Luna Has Wrapped Filming », sur CBR.com, .
  42. a et b « Terminator: Dark Fate - critique presse », Allociné.fr
  43. « Sorties cinéma du 23 octobre : «Hors Normes», "Terminator : Dark Fate"… nos coups de cœur », leparisien.fr
  44. « Terminator Dark Fate : un peu mieux que Genisys », cineserie.com
  45. a et b (en) « Terminator: Dark Fate (2019) », sur Rotten Tomatoes.com (consulté le 23 octobre 2019).
  46. (en) « Terminator: Dark Fate Reviews », sur Metacritic.com (consulté le 23 octobre 2019).
  47. « Terminator: Dark Fate - Critiques Presse », sur AlloCiné.fr (consulté le 23 octobre 2019).
  48. Catherine Balle et Renaud Baronian, « Sorties cinéma du 23 octobre : "Hors Normes", "Terminator : Dark Fate"… nos coups de cœur », sur Le Parisien.fr, .
  49. « Critique de Terminator : Dark Fate (Film, 2019) », sur CinéSéries.com, .
  50. a et b Etienne Sorin, « Terminator, une saga interminable », sur Le Figaro.fr, .
  51. (en) Terminator: Dark Fate sur l’Internet Movie Database
  52. « Terminator: Dark Fate : Critiques Spectateurs », sur AlloCiné (consulté le 28 octobre 2019).
  53. a b et c (en) « Terminator: Dark Fate », sur Box Office Mojo (consulté le 25 octobre 2019)
  54. « Terminator: Dark Fate », sur JP's Box-Office (consulté le 25 octobre 2019)
  55. « Flop retentissant pour Terminator Dark Fate », Jérôme Lachasse, BFM TV.com, 5 novembre 2019.
  56. a et b Marine de Guilhermier, « Terminator Dark Fate, énorme flop au box-office, pourrait mettre fin à la saga », sur Orange cinéma, .
  57. C.B., « « Terminator: Dark Fate »: Le sixième opus de la saga présenté au CinemaCon de Las Vegas », sur StreamCompletVF, .
  58. « James Cameron confirme que Terminator : Dark Fate pourrait être le début d'une nouvelle trilogie », sur Écran large, (consulté le 4 septembre 2019).
  59. « Terminator : le réalisateur assume le flop de Dark Fate et parle des problèmes avec James Cameron », Camille Vignes ecranlarge.com, 24 novembre 2019.

Liens externesModifier