Teresa Rodríguez

femme politique espagnole
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir María Teresa Rodríguez, Rodríguez, Rubio et Vázquez.

Teresa Rodríguez
Illustration.
Teresa Rodríguez, en 2014.
Fonctions
Députée au Parlement d'Andalousie
En fonction depuis le
(4 ans, 9 mois et 5 jours)
Élection 22 mars 2015
Législature Xe
Députée européenne

(8 mois et 3 jours)
Élection 25 mai 2014
Législature 8e
Groupe politique GUE/NGL
Successeur Miguel Urbán Crespo
Biographie
Nom de naissance María Teresa Rodríguez-Rubio Vázquez
Date de naissance (38 ans)
Lieu de naissance Rota (Cadix, Andalousie, Espagne)
Nationalité Espagnole
Parti politique IU (avant 2008)
IA (2008-2015)
Podemos (depuis 2014)
Conjoint José María González Santos
Profession Professeur de langues

María Teresa Rodríguez-Rubio Vázquez, née le à Rota (Cadix) en Andalousie, est une enseignante et femme politique espagnole, membre de Podemos.

BiographieModifier

Professeur de langue et littérature dans l'enseignement secondaire, Teresa Rodríguez milite au sein de la Gauche unie, qu'elle quitte en 2008 pour rejoindre la Gauche anticapitaliste (IA).

Elle rejoint Podemos dès sa création en 2014. Candidate du nouveau parti pour les élections européennes, elle est élue au Parlement européen, où elle siège au sein de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique. Elle quitte son mandat de députée le 4 mars 2015 pour se concentrer sur les élections régionales du 22 mars en Andalousie, et pour lesquelles son parti l'a désignée comme tête de liste[1],[2]. Podemos arrive en troisième position avec 14,84 % des voix, Teresa Rodríguez devient alors députée et chef de file de son parti au Parlement andalou.

Elle est en couple avec le maire de Cadix José María González Santos[3].

PositionnementModifier

Elle appartient au secteur anticapitaliste de Podemos, plaidant « pour rapprocher Podemos des mouvements sociaux »[4].

Notes et référencesModifier

  1. « Elections en Andalousie: Podemos désigne Teresa Rodriguez comme candidate », sur Euronews.com, (consulté le 11 mars 2015).
  2. (es) « Teresa Rodríguez anuncia su dimisión como eurodiputada », sur Elpais.com, (consulté le 11 mars 2015).
  3. François Musseau, « Cadix, la belle révolutionnaire », Paris Match, semaine du 24 au 30 septembre 2015, p. 125-128.
  4. Ludovic Lamant, « Avant son congrès, Podemos étale ses désaccords », sur Mediapart, (consulté le 30 décembre 2016).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :