Teresa Patrício Gouveia

femme politique portugaise

Teresa Patrício Gouveia
Illustration.
Teresa Patrício Gouveia, en 2007.
Fonctions
Ministre portugaise des Affaires étrangères
et des Communautés portugaises
Premier ministre José Manuel Durão Barroso
Gouvernement XVe constitutionnel
Prédécesseur António Martins da Cruz
Successeur António Monteiro
Ministre de l'Environnement
et des Ressources naturelles
Premier ministre Aníbal Cavaco Silva
Gouvernement XIIe constitutionnel
Prédécesseur Carlos Borrego
Successeur Elisa Ferreira
Biographie
Nom de naissance Maria Teresa Pinto
Basto Patrício de Gouveia
Date de naissance (74 ans)
Lieu de naissance Lisbonne (Portugal)
Parti politique PPD/PSD
Diplômé de Université de Lisbonne
Profession Bibliothécaire

Maria Teresa Pinto Basto Patrício de Gouveia, née le à Lisbonne, est une femme politique portugaise, membre du Parti social-démocrate (PPD/PSD).

BiographieModifier

Formation et vie professionnelleModifier

Elle est titulaire d'une licence d'histoire, obtenue à la faculté des lettres de l'université de Lisbonne. Elle a ensuite travaillé comme bibliothécaire, puis a rejoint le secrétariat d'État à la Culture, où elle a notamment dirigé le cabinet des relations culturelles internationales.

Débuts en politiqueModifier

En 1985, elle est nommée secrétaire d'État à la Culture auprès de João de Deus Pinheiro, ministre de l'Éducation et de la Culture du premier gouvernement d'Aníbal Cavaco Silva. Élue députée aux élections anticipées deux ans plus tard, elle est reconduite dans ses fonctions, mais cette fois-ci auprès du Premier ministre. Pedro Santana Lopes lui succède le .

Ministre de l'EnvironnementModifier

Après les législatives de 1991, elle devient secrétaire d'État adjointe du ministre de l'Environnement, Carlos Borrego, dans le troisième gouvernement de Cavaco Silva.

Le , Teresa Patrício Gouveia est choisie comme nouvelle ministre de l'Environnement et des Ressources naturelles, un poste qu'elle occupe jusqu'à la fin de la législature, en .

Passage dans l'oppositionModifier

À peine quatre mois plus tard, en , elle est élue à la commission politique nationale du PPD/PSD, sous la présidence de Marcelo Rebelo de Sousa. Elle est reconduite en , mais quitte finalement la direction du parti, lorsque José Manuel Durão Barroso en prend la tête, en .

Chef de la diplomatieModifier

Le PPD/PSD revient au pouvoir en . Membre de la commission des Affaires étrangères et de la commission de la Défense à l'Assemblée de la République, elle est nommée ministre des Affaires étrangères le , dans le gouvernement de Barroso, en remplacement d'António Martins da Cruz. Lorsque Pedro Santana Lopes devient Premier ministre, en , elle n'est pas reconduite dans ses fonctions.

Retrait de la politiqueModifier

Elle décide alors de ne pas reprendre son mandat de députée et se retire de la vie politique. Elle travaille désormais pour diverses fondations.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier