Ouvrir le menu principal

BiographieModifier

Terence Longdon étudie l'art dramatique à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres entre 1946 et 1948. Cette dernière année, il débute au théâtre, notamment dans Médée d'Euripide, aux côtés de Cathleen Nesbitt.

Parmi les nombreuses pièces qu'il interprète par la suite — entre autres sur les scènes londoniennes —, citons Les Trois Sœurs d'Anton Tchekhov (1951, avec Celia Johnson, Margaret Leighton et Ralph Richardson), Le Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare (unique prestation à Broadway en 1954, avec Robert Helpmann, Stanley Holloway, Patrick Macnee et Moira Shearer), Le Canard à l'orange de William Douglas-Home (1968, avec Kenneth More), L'Alchimiste de Ben Jonson (1985), ou encore Amadeus de Peter Shaffer (1991-1992).

Au cinéma, à partir de 1951, Terence Longdon contribue à vingt-huit films, majoritairement britanniques, dont Le Prisonnier du temple de Brian Desmond Hurst (1958, avec Louis Jourdan et Belinda Lee). S'y ajoutent quelques coproductions (dont Hélène de Troie de Robert Wise en 1956), avec Rossana Podestà et Jacques Sernas) et deux films américains (dont Ben-Hur de William Wyler en 1959, avec Charlton Heston dans le rôle-titre et Stephen Boyd).

Son antépénultième film est Les Oies sauvages d'Andrew V. McLaglen (1978, avec Richard Burton et Roger Moore). L'avant-dernier, du même McLaglen, est Le Commando de sa Majesté (1980, avec Gregory Peck et Roger Moore). Son dernier film sort en 1996.

Pour la télévision, il apparaît dans vingt-neuf séries de 1950 à 1990, dont Destination Danger (deux épisodes, 1961-1964, avec Patrick McGoohan) et Chapeau melon et bottes de cuir (deux épisodes, 1969-1977, où il retrouve Patrick Macnee).

Il collabore également à cinq téléfilms, le premier en 1951. Le dernier (son ultime rôle à l'écran) est Hitler : La Naissance du mal de Christian Duguay (avec Robert Carlyle et Stockard Channing), diffusé en 2003.

Théâtre (sélection)Modifier

(pièces jouées à Londres, sauf mention contraire)

Filmographie partielleModifier

Au cinémaModifier

(films britanniques, sauf mention contraire ou complémentaire)

À la télévisionModifier

(séries, sauf mention contraire)

Liens externesModifier