Tendre Poulet

film sorti en 1978
Tendre Poulet
Réalisation Philippe de Broca
Scénario Michel Audiard
Philippe de Broca
Musique Georges Delerue
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films Ariane
Mondex Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie policière
Durée 105 minutes
Sortie 1978

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tendre Poulet est une comédie policière française coécrite et réalisée par Philippe de Broca, sortie en 1978. Il s'agit de l'adaptation du roman Le Commissaire Tanquerelle et le Frelon de Jean-Paul Rouland et Claude Olivier[1],[2].

SynopsisModifier

Lise Tanquerelle (Annie Girardot), commissaire de police, a la surprise de constater que le cyclomotoriste qu'elle vient de heurter avec sa voiture n'est autre qu'Antoine Lemercier (Philippe Noiret), un ancien camarade de classe qu'elle n'a pas vu depuis vingt ans. Ces retrouvailles donnent lieu à un coup de foudre, mais Lise cache sa profession à Antoine, devenu professeur de grec et farouchement anti-police. Parallèlement à cette romance naissante, Lise doit enquêter sur une série de meurtres bizarres : trois députés assassinés successivement, un poinçon planté dans le dos.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données d'Unifrance.

Production déléguée : Alexandre Mnouchkine

DistributionModifier

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

En 1977, le producteur Robert Amon propose à Philippe de Broca l'adaptation du roman Le Commissaire Tanquerelle et le Frelon de Jean-Paul Rouland et Claude Olivier[1]. Durant la production, le titre du film se lit Le Frelon, avant de le modifier en La Commissaire a de jolies menottes et, quelques semaines avant sa sortie, en Tendre Poulet[3],[4].

Selon le critique Jacques Siclier du Monde précise que « Tendre poulet est une adaptation massacre du Frelon. On a détruit la construction très originale de l'intrigue (trois points de vue subjectifs, dont celui de l'assassin). On a modifié la vie familiale de Tanquerel pour lui faire vivre une idylle sentimentale avec un professeur de grec (Philippe Noiret), et les victimes du meurtrier au poinçon sont, ici, des parlementaires de droite et de gauche partageant les faveurs d'une femme légère. Raisons commerciales ? »[1].

TournageModifier

Le tournage a lieu à Paris et sa région parisienne ainsi qu'à Honfleur, entre et [2] :

MusiqueModifier

Tendre Poulet

Album de Georges Delerue
Sortie 1977
Enregistré France
Durée 36:17
Format Vinyle, LP
Label Déesse

La bande originale est composée par Georges Delerue, sortie par Déesse en 1977[6].

No Titre Durée
1. Générique de fin 2:11
2. Gloria In Excelsis Deo 1:14
3. Agnus Dei 1:23
4. Antoine et Lise 2:00
5. Le jardin de Lise 2:19
6. Lever du jour 1:32
7. Christine en bicylette 1:35
8. Le meurtre 1:05
9. Lise va arrêter Charmille 1:24
10. Christine's Blues 4:20
11. Le départ pour Honfleur 4:43
12. Antoine et Lise 2:08
13. La solitude de Lise 1:30
14. Petite fanfare 0:35
15. Antoine et Lise se retrouvent 1:35
36:17

AccueilModifier

CritiqueModifier

Philippe Piazzo du Télérama prévient que, « sur fond d'assassinats mystérieux, c'est une comédie comme de Broca savait en réussir, jadis. Une love story sans temps mort, nourrie de personnages secondaires savoureux. À l'image d'une Annie Girardot survoltée, le cinéaste filme sa course-poursuite sur un rythme effréné ».

Box-officeModifier

En 1978, le film compte 1 790 827 entrées en France, dont 565 422 dans les salles parisiennes[7].

AdaptationModifier

En 1978, suite à la projection du film Tendre Poulet devenu Dear Inspector aux États-Unis, le producteur Dean Hargrove reprend cette idée en un pilote de série télévisée intitulée Dear Detective, avec Brenda Vaccaro en l'inspecteur Kate Hudson. Elle s’arrête au bout de quatre épisodes faute d'audience[8].

SuiteModifier

Ce film a pour suite intitulée On a volé la cuisse de Jupiter (1980), réalisé par Philippe de Broca, dans lequel Lise et Antoine passent leur voyage de noces en Grèce. Plusieurs autres acteurs y apparaissent dans des rôles différents, notamment Catherine Alric qui joue un second rôle important dans chacun des deux films.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Jacques Siclier, « Cinéma Tendre poulet de Philippe de Broca », sur Le Monde, (consulté le 27 mai 2020).
  2. a b et c « Tendre poulet », sur Philippedebroca.com (consulté le 27 mai 2020).
  3. Claude-Marie Trémois, « La Girardot aime la vie », Télérama,‎ , p. 60-61 (lire en ligne, consulté le 27 mai 2020).
  4. « Un poulet et des menottes », sur Philippelombard.monsite (consulté le 27 mai 2020).
  5. Isabelle Blondel, Olivier Delacroix, Alice Develex, Nicolas d'Estienne d'Orves, Bertrand Guyard, Colette Monsat, Marie-Noëlle Tranchant et Florence Virerron, « Si le Paname d'Audiard m'était conté », Le Figaroscope, semaine du 10 au 16 mai 2017, pages 8-10.
  6. (en) « Tendre Poulet », sur Discogs (consulté le 27 mai 2020).
  7. « Tendre poulet (1978) - JPBox-Office », sur jpbox-office.com (consulté le 13 juin 2020)
  8. « Tendre poulet : le remake américain », sur Philippedebroca.com (consulté le 27 mai 2020).

AnnexesModifier

BibliothèqueModifier

  • Le Commissaire Tanquerelle et le Frelon, Denoël, coll. « Sueurs froides », Paris (1976), en collaboration avec Claude Olivier.

InternetModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :