Ouvrir le menu principal

Tendance floue
Création 1991
Fondateurs Thierry Ardouin, Denis Bourges, Mat Jacob, Caty Jan et Patrick Tourneboeuf
Forme juridique Société à responsabilité limitée
Siège social Montreuil
Drapeau de France France
Activité Photographie
Site web www.tendancefloue.net

Tendance Floue est un collectif de photographes créé en 1991.

Sommaire

Création du collectifModifier

Tendance Floue s'est construite sur une envie de travailler collectivement sur des projets photographiques, de disposer d'un espace de liberté sans concession et de préserver son indépendance. Créé en 1991, c'est au début une association loi de 1901. Petit à petit, le collectif prend de l'ampleur et les premiers photographes sont passés de cinq à onze en 1996, puis à douze en 2005 et enfin quatorze en 2011. L'identité du collectif s'est affirmée au fil des années, jusqu'à devenir le quinzième photographe, la structure s'est agrandie et les projets en communs sont de plus en plus importants. La valorisation du fonds d'archives des photographes par la structure est également une pierre essentielle de l'édifice. Vingt ans après, ils sont quatorze photographes et quatre salariées qui s'occupent de la presse, de la communication, de l'institutionnel et du suivi des expositions. En mars 2018, le photographe Antoine Bruy rejoint à son tour le collectif.

L'histoireModifier

La rencontre des quatorze photographes du collectif Tendance Floue n’est pas le fruit du hasard. Au-delà d’une esthétique photographique, ils partagent un point de vue sur le monde, une sensibilité. S’ils se reconnaissent photojournalistes, ils se démarquent d’une photographie qui aurait pour mission de changer le cours des choses. Ils cherchent à s’appuyer sur des questions culturelles, sociales et politiques, sur des mœurs, des pratiques et des comportements qui peuvent conduire à un traitement documentaire. Car celui-ci demeure la valeur première de la photographie. Mais ils se situent en rupture de cette seule évidence. Ils n’avancent pas avec des certitudes mais se servent de leurs doutes comme base de travail.

La rencontre et la confrontation des écritures photographiques au sein du collectif permettent d’ouvrir le chemin des questionnements, susceptibles d’enrichir le regard et la sensibilité particulière de chacun. Susciter la réflexion plutôt qu’imposer une réponse. S’inscrivant dans le présent, ils privilégient l’émotion sur le factuel et le spectaculaire. Ils sont témoins subjectifs de ce présent. Faire ressentir plutôt que donner à voir. Tendance Floue offre son regard sur le monde… à tout le monde.

Leurs travauxModifier

La meilleure façon de visualiser leurs travaux et de se tenir au courant de leurs expositions et autres évènements, est de se rendre sur le site de Tendance floue. Une partie de leurs archives est numérisée et est disponible pour les professionnels de l'image à la même adresse. Fin 2004, sur invitation du monde.fr, Tendance Floue expérimente "le blog" qui permet d’apporter leur vision de l'actualité, en illustrant des dépêches de l'AFP ou bien d'autres sources, et en utilisant un contenu textuel disponible partout. Depuis début 2011, Tendance Floue réitère cette expérience en lançant son blog [1] qui regroupe aussi bien les dernières informations du collectif, que des jeux d'images ou des articles reprenant certains évènements marquant du collectif à l'occasion de leur 20 ans.

En 2010, l'association est dissoute[1] et devient une Société Coopérative d'Intérêt Collectif[2].

PublicationsModifier

Les membresModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier