Temple de la renommée d'Internet

prix international dans le domaine de l'informatique

Temple de la renommée d'Internet
Image associée à la récompense

Nom original Internet Hall of Fame
Description Visionnaires, innovateurs et éclaireurs qui ont contribué au développement et à l'avancement de l'internet global.
Organisateur Internet Society
Pays international
Date de création 2012
Site officiel http://www.internethalloffame.org/

Le temple de la renommée d'Internet (en anglais Internet Hall of Fame), est un prix créé en 2012, et décerné par l'Internet Society (ISOC), qui récompense l'ensemble de la carrière d'une personne, en reconnaissance de ses contributions significatives au développement et à l'avancement d'Internet[1]. Parmi les lauréats figurent Vint Cerf, Tim Berners-Lee, Linus Torvalds, Richard Stallman et Leonard Kleinrock.

Membres initiaux (2012).

GénéralitésModifier

Le temple de la renommée d'Internet a été fondé en 2012, à l'occasion du 20e anniversaire de l'ISOC[2]. Son but proclamé est de distinguer publiquement un groupe sélectionné de visionnaires, meneurs et éclaireurs qui ont fait des contributions significatives au développement et à l'avancement d'Internet dans sa globalité.[1].

Les nominations peuvent être proposées par tout le monde, à travers un processus de candidature. Le comité de sélection du temple de la renommée d'Internet est responsable du choix final des lauréats[1]. Le comité de sélection est formé de professionnels bien connus dans l'industrie d'Internet[3].

HistoriqueModifier

En 2012, 33 membres ont inauguré le temple de la renommée. L'annonce en a été faite le à l'occasion de l'INET, la conférence globale de l'Internet Society à Genève, en Suisse [4],[5],[6].

Les personnes intronisées en 2013 ont été annoncées le . La cérémonie devait initialement se dérouler à Istanbul mais, à cause du Mouvement protestataire de 2013 en Turquie, le lieu a été changé pour Berlin[7].

La cérémonie 2014 s'est tenue le à Hong Kong[8].

Il n'y a pas de lauréats en 2015 et 2016. Le , un quatrième ensemble de membres a été introduit à l'Université de Californie à Los Angeles, là où environ 50 ans plus tôt le premier message électronique a été envoyé via ARPANET, le prédécesseur d'Internet[9].

LauréatsModifier

Les lauréats sont répartis en trois catégories:

  • les pionniers : personnes qui sont à l'origine de la conception et du développement d'Internet dans ses premières années d'existence ;
  • les connecteurs globaux : personnes qui ont fait des avancées exceptionnelles de nature technique, commerciale ou politique et ont aidé à l'extension de la couverture d'Internet ;
  • les innovateurs : personnes qui, partout dans le monde, ont contribué de manière significative à la croissance et à l'usage mondial d'Internet.

Les récipiendaires à titre posthume sont marqués d'un "†". En 2017, la catégorie des pionniers a été supprimée. Depuis 2019, il n'y a plus de catégories.

2012Modifier

Pionniers

Connecteurs mondiaux

Innovateurs

2013Modifier

Pionniers

Connecteurs mondiaux

Innovateurs

2014Modifier

Pionniers

Connecteurs mondiaux

Innovateurs

2017Modifier

Connecteurs mondiaux

Innovateurs

2019Modifier

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Internet Hall of Fame » (voir la liste des auteurs).
  1. a b et c (en) « About page » (consulté le ).
  2. (en) « Internet Hall of Fame » (consulté le ).
  3. (en) « Advisory board » (consulté le ).
  4. (en) « 2012 Inductees » (consulté le ).
  5. (en) Chenda Ngak, « Internet gets Hall of Fame, Al Gore honored », CBS News, (consulté le ).
  6. (en) Ryan Singel, « The Internet Gets a Hall of Fame (Including Al Gore!) », Wired, (consulté le ).
  7. (en) Chenda Ngak, « Aaron Swartz among inductees to Internet Hall of Fame », CBS News, (consulté le ).
  8. (en) « Internet Hall of Fame Announces 2014 Inductees » (consulté le )
  9. « Recognizing Internet Visionaries, Innovators, and Leaders From Around the World | Internet Hall of Fame », sur internethalloffame.org (consulté le ).
  10. (en) Monica Hesse, « Internet Hall of Fame honors Raymond Tomlinson, whose @ symbol defines Web life », Washington Post, (consulté le ).

Liens externesModifier