Ouvrir le menu principal

Teddy Richert

entraineur et footballeur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Richert.

Teddy Richert
Image illustrative de l’article Teddy Richert
Teddy Richert, mai 2019
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Montpellier HSC (entraîneur gardiens)
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (44 ans)
Lieu Avignon (France)
Taille 1,82 m (6 0)
Période pro. 1996-2012
Poste Gardien de but
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1996-1999Drapeau : France Toulouse FC086 (0)
1999-2001Drapeau : France Girondins de Bordeaux001 (0)
2000-2001 Drapeau : France Lille OSC001 (0)
2001-2012Drapeau : France FC Sochaux376 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1991-1992 Drapeau : France France -17 ans 007 (0)
1992-1993 Drapeau : France France -18 ans 001 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Teddy Richert, né le à Avignon, est un footballeur français qui évoluait au poste de gardien de but. Reconverti entraîneur des gardiens, il est actuellement en poste au Montpellier Hérault Sport Club.

Sommaire

BiographieModifier

Carrière de joueurModifier

Il a débuté au club L'Espérance de Sorgues (84) puis a été formé au Toulouse Football Club. Il porte six saisons durant le maillot violet et joue 57 matchs de première division dans les cages de la « ville rose » ainsi que vingt matchs en seconde division. Transféré aux Girondins de Bordeaux à l'été 1999, il subit la concurrence d'Ulrich Ramé et ne dispute qu'un match de Ligue des champions.

Prêté l'année suivante au Lille OSC pour se relancer, il est victime d'une rupture du tendon d'Achille qui le tient éloigné des terrains toute la saison. C'est finalement au FC Sochaux-Montbéliard qu'il parvient à définitivement lancer sa carrière. Arrivé dans le Doubs en 2001 dans un club fraîchement promu en Division 1, Teddy Richert s'impose rapidement comme l'un des « chouchous » du stade Auguste-Bonal.

La finale de Coupe de la Ligue 2004, remportée aux tirs au but face au FC Nantes et durant laquelle il est héroïque en stoppant notamment une panenka de Mickaël Landreau, représente son heure de gloire et le point de départ d'une véritable passion de tout un public pour ce joueur. Exploit qu'il rééditera trois ans plus tard en arrêtant les tirs au but marseillais de Maoulida et Zubar lors de la finale de la Coupe de France 2007 que le FCSM remporte. Quelques jours plus tard, ce gardien de l'ombre, qui vante volontiers et constamment les mérites collectifs de ses coéquipiers plutôt que ses performances personnelles, voit ses qualités individuelles récompensées en étant élu par ses pairs meilleur gardien de Ligue 1 pour la saison 2006/2007 lors des Trophées UNFP - Canal +, mettant ainsi fin à l'hégémonie du Lyonnais Grégory Coupet.

Après avoir été présélectionné en équipe de France A à l'été 2006, il est convoqué par Raymond Domenech au sein du groupe de 34 joueurs appelés à disputer les 21 et 22 août 2007 des matches amicaux, avec l'équipe de France A ou A', contre les sélections slovaques respectives. Il sera finalement la doublure de Sébastien Frey avec l'équipe A'.

S'étant blessé au début de la saison 2010-2011, Teddy est remplacé par Mathieu Dreyer puis par le jeune Pierrick Cros à la suite des mauvais résultats de Mathieu. Il fait son retour en Ligue 1 le 2 avril 2011 face au Stade brestois. En fin de saison 2011-2012, il quitte le club après onze ans passés sous le maillot sochalien, provoquant ainsi une forte émotion dans l'enceinte sochalienne lors de son départ[1].

Le , il annonce qu'il met un terme à sa carrière professionnelle[2].

Carrière d’entraîneurModifier

Lors de l'été 2013, il intègre le staff du centre de formation du Toulouse FC en tant qu’entraîneur des gardiens du centre et de l'équipe réserve. Le 16 mars 2015, à la suite du licenciement d'Alain Casanova, il intègre le staff du Toulouse FC et y exerce la fonction d'entraîneur des gardiens[3]. Il quitte le staff de Dominique Arribagé en juin 2015.

En juin 2016, il devient l'entraîneur des gardiens du Montpellier HSC où il retrouve Frédéric Hantz sous les ordres duquel il a évolué au FC Sochaux en 2007.

StatistiquesModifier

Statistiques de Teddy Richert au 31 octobre 2016[4]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
1996-1997   Toulouse FC Division 2 20 0 3 0 - - - 23 0
1997-1998   Toulouse FC Division 1 31 0 3 0 - - - 34 0
1998-1999   Toulouse FC Division 1 26 0 3 0 - - - 29 0
Sous-total 77 0 9 0 - - - 86 0
1999-2000   Girondins de Bordeaux Division 1 - - - - C1 1 0 1 0
2000-2001   Lille OSC (prêt) Division 1 1 0 - - - - - 1 0
Sous-total 1 0 - - - 1 0 2 0
2001-2002   FC Sochaux-Montbéliard Division 1 9 0 3 0 - - - 12 0
2002-2003   FC Sochaux-Montbéliard Ligue 1 34 0 4 0 C3 5 0 43 0
2003-2004   FC Sochaux-Montbéliard Ligue 1 21 0 1 0 C3 2 0 24 0
2004-2005   FC Sochaux-Montbéliard Ligue 1 37 0 4 0 C3 7 0 48 0
2005-2006   FC Sochaux-Montbéliard Ligue 1 36 0 4 0 - - - 40 0
2006-2007   FC Sochaux-Montbéliard Ligue 1 38 0 9 0 - - - 47 0
2007-2008   FC Sochaux-Montbéliard Ligue 1 38 0 5 0 C3 2 0 45 0
2008-2009   FC Sochaux-Montbéliard Ligue 1 33 0 2 0 - - - 35 0
2009-2010   FC Sochaux-Montbéliard Ligue 1 31 0 3 0 - - - 34 0
2010-2011   FC Sochaux-Montbéliard Ligue 1 15 0 - - - - - 15 0
2011-2012   FC Sochaux-Montbéliard Ligue 1 31 0 - - C3 2 0 33 0
Sous-total 323 0 35 0 - 18 0 376 0
Total sur la carrière 401 0 44 0 - 19 0 464 0

PalmarèsModifier

En ClubModifier

Après avoir été vice-champion de France de Division 2 en 1997 avec le Toulouse FC, il rejoint le FC Sochaux avec qui il remporte la Coupe de la Ligue en 2004 et la Coupe de France en 2007. Il est également finaliste de la Coupe de la Ligue en 2003.

Distinctions personnellesModifier

Il est élu meilleur gardien de Ligue 1 en 2007 et il est membre de l'équipe-type de la saison 2006-2007.

Notes et référencesModifier

  1. « Sochaux: Richert quitte le club », sur eurosport.fr, (consulté le 24 mai 2012)
  2. Le gardien de but Teddy Richert arrête sa carrière, ouest-france.fr, 3 septembre 2012.
  3. « Toulouse : Avec Richert et Debève dans le staff », sur foot-national.com,
  4. « Statistiques de Teddy Richert », sur footballdatabase.eu

Liens externesModifier