Technical

véhicule de combat improvisé, généralement un pick-up armé

Un technical ou pick-up armé est une automitrailleuse de fortune, caractéristique des armées irrégulières. Il est né en Afghanistan.

Technical au Liberia armé d'une KPV 14,5 mm.
Technical armé d'un canon bitube de DCA ZU 23 mm lors de la Révolution libyenne de 2011.

DescriptionModifier

Habituellement, un technical résulte de la modification d'un véhicule civil comme un véhicule tout-terrain ou un camion, sur lequel est monté une mitrailleuse lourde, un mortier ou un lance-roquettes. Ce type de véhicule est généralement employé dans les conflits urbains ou civils par les armées irrégulières et les milices du monde entier. Un technical est rarement blindé, bien que certains États, comme le Nigéria, en produisent en petite série [1].

L'appellation technical semble avoir été inventée pendant les opérations des Nations unies en Somalie au début des années 1990. Les organisations non gouvernementales étaient souvent contraintes de louer les services de milices pour escorter leurs convois. Les ONG ne pouvant payer légalement leur protection avec des fonds humanitaires, l'argent dépensé pour ces gardes armés était inscrit aux comptes comme « assistants techniques » (technical assistants), d'où le surnom de technicals[2].

 
Technical des FDS armé d'une PKM en Syrie (2016)

Les technicals sont abondamment utilisés dans les conflits africains comme au cours du conflit tchado-libyen, la guerre civile somalienne, la révolution libyenne, l’opération Serval. Ils sont aussi utilisés lors de la guerre civile syrienne notamment par l'organisation État islamique[3].

Au Mexique, depuis les années 2010, les véhicules blindés improvisés utilisés par les cartels sont surnommés narcotanks.

Plus récemment lors de la guerre d'Ukraine de 2022 de nombreuses images de Technicals ont été aperçus du côté Russes et Ukrainien[4].

Véhicules tout terrain rencontrésModifier

Armes lourdes utiliséesModifier

Elles sont généralement de conception russe :

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. https://www.channelstv.com/2021/08/21/banditry-kebbi-govt-fabricates-armoured-vehicles-for-military/
  2. (en) Colonel Joseph D. Celeski, « A History of SF Operations in Somalia: 1992-1995 », Special Warfare Magazine Vol. 15, No. 2, juin 2002, p. 16-27 [lire en ligne]
  3. Maxime Brigand, « Enquête autour de Toyota et ses véhicules utilisés par Daech », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le )
  4. (en) « Russia reportedly using ISIS-style pickup trucks in Ukraine », sur Washington Examiner, (consulté le )
  5. « Russian Army tests Lada 4x4 light multi-role pickup vehicle | weapons defence industry military technology UK | analysis focus army defence military industry army », sur www.armyrecognition.com (consulté le )
  6. (en-US) « The Technical, How A Pickup Truck Influences Modern Warfare », sur De Faakto, (consulté le )

BibliographieModifier

  • « 100 armes qui ont fait l'histoire », Guerre et Histoire, no hors série n°1,‎ , p. 60-71 (ISSN 2115-967X).