Teatro dei Fiorentini

théâtre de Naples

Le Teatro dei Fiorentini était un fameux théâtre de Naples, utilisé principalement comme théâtre d'opéra au XVIIIe siècle.

HistoriqueModifier

Jusqu'à sa fermeture, le Teatro dei Fiorentini était le plus ancien théâtre de Naples ; il a été fondé en 1618 et a pris son nom de l'église voisine de San Giovanni dei Fiorentini. Durant le premier siècle d'activité il n'y a eu que des représentations de pièces en prose, mais en 1706, compte tenu de la faiblesse de l'activité qui s'y déroulait (n'étaient alors mises en scène que des comédies espagnoles de peu de valeur), quelques nobles ont décidé de rénover la salle et de la transformer en salle d'opéra, grâce à l'expérience et la compétence de Nicolas Serino, qui à partir de 1706, en était le nouveau directeur.

Donc, le théâtre devient rapidement l'une des plus grandes scènes de Naples, où étaient représentés des intermezzi et des opere buffe des plus grands compositeurs napolitains. Malgré un terrible incendie qui l'a détruit le , après la représentation de La Cianna, l'incident n'a pas détruit la structure, qui a été restaurée deux ans plus tard, en 1713.

En 1747, le théâtre a été repris par Pietro Trinchera, mais l'initiative a pris fin misérablement en 1755. De 1773 à 1779, le théâtre a été restauré et agrandi selon la conception de l'architecte Francesco Scarola, un élève de Ferdinando Fuga.

En 1845, Tommaso Salvini entre pour la première fois dans la Compagnia Reale dei Fiorentini, mais déçu, rompt le contrat. Tommaso Salvini revient ensuite en 1860.

En 1941, le théâtre a été gravement endommagé par les bombardements. Dans les années cinquante, on a achevé sa démolition pour permettre la construction du quartier Rione Carità (it).

CréationsModifier

Source de traductionModifier