Ouvrir le menu principal

Teatro de la Zarzuela

théâtre à Madrid

Teatro de la Zarzuela
Description de l'image Teatro de la Zarzuela (Madrid) 01.jpg.
Type Salle d’opéra
Lieu Madrid, rue Jovellanos
Coordonnées 40° 25′ 02″ nord, 3° 41′ 48″ ouest
Architecte Jerónimo de Gándara
Inauguration
Capacité 1 242 places[1]
Direction Paolo Pinamonti
Site web teatrodelazarzuela

Géolocalisation sur la carte : Communauté de Madrid

(Voir situation sur carte : Communauté de Madrid)
Teatro de la Zarzuela

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Teatro de la Zarzuela

Le Teatro de la Zarzuela est un théâtre de Madrid, Espagne, situé rue Jovellanos.

HistoireModifier

 
Salle du théâtre de la Zarzuela.

Il a été inauguré le (le jour de l'anniversaire de la reine Isabelle II[2],[3],[4]) grâce à l’initiative de la Sociedad Lírico Española, dans le but d'avoir un lieu spécial dédié aux interprétations de zarzuelas dans la capitale de l'Espagne. Ses initiateurs ont été consacrés maîtres de l'époque comme Francisco Asenjo Barbieri, Rafael Calleja Gómez, Joaquín Gaztambide, Rafael Hernando, José Inzenga, Luis Olona (es) ou Cristóbal Oudrid. Le financement de l'édifice a été à la charge du banquier Francisco de las Rivas. Les travaux ont été confiés à l'architecte Jerónimo de Gándara (es), mais ont été effectués par José María Guallart, en prenant comme modèle la Scala de Milan. Ainsi on a bâti un édifice en forme de fer à cheval avec des balcons sur trois niveaux.

Durant la seconde moitié du XIXe siècle, le Théâtre est devenu un lieu central où ont été interprétées les pièces maîtresses de la zarzuela et où ont été réalisées les premières devant le public. Le [5] l'édifice a été pratiquement détruit par un terrible incendie. Reconstruit en utilisant moins de bois et plus de métal, en 1914, le chef Luna a procédé à la réouverture avec son orchestre. Le théâtre a été remodelé en 1956 quand il a été acheté par la Sociedad General de Autores y Editores (es), mais il a perdu une bonne partie de la façade et des ornements intérieurs. Plus tard il est devenu propriété de l'État et en 1984, le Ministère de la Culture, faute d'un théâtre d'opéra à Madrid, a élargi la palette de ses activités (l'ouvrant en plus de la zarzuela et de l'opéra) à la danse et au flamenco. En 1998, après classement de l'édifice quatre ans auparavant comme Monumento Nacional, il a à nouveau été remodelé, retrouvant une bonne partie de sa structure et de sa forme originale, pour se consacrer exclusivement à l'art lyrique espagnol.

Notes et référencesModifier

  1. http://teatrodelazarzuela.mcu.es/es/informacion-general/ficha-tecnica
  2. Quiénes somos/Historia, section historique du site officiel du Teatro de la Zarzuela
  3. Pierre-René SERNA, Guide de la Zarzuela - La zarzuela de Z à A, Bleu Nuit Éditeur, Paris, novembre 2012, 336 pages, 16,8 x 24 cm, (ISBN 978-2-913575-89-9) : voire les entrées « Zarzuela, chronologie » (page 27) et « Teatro de la Zarzuela » (page 93)
  4. « Une brève histoire de la zarzuela, 2e partie : Renaissance éclatante au XIXe siècle » », article de Pierre-René Serna paru dans Concertclassic.com le 30 mars 2014
  5. «La Zarzuela». El Liberal, 10 novembre 1909.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier