Ouvrir le menu principal

Taxensus
Personnage de fiction apparaissant dans
Astérix le Gaulois.

Origine Romain
Sexe Masculin
Activité Légionnaire

Créé par Albert Uderzo
Séries Astérix
Albums Le Fils d'Astérix

Taxensus est personnage de fiction de la série de bande dessinée Astérix. C'est un légionnaire romain, apparaissant dans l'album Le Fils d'Astérix.

Carte d'identitéModifier

Rôle du personnageModifier

Taxensus est un légionnaire romain. Il fait tout d'abord partie de l'escorte du préfet Épinedecactus, chargé par Brutus de retrouver Césarion, le fils de César et Cléopâtre.

Après une première défaite contre Astérix et Obélix, la garnison du préfet erre dans la forêt attenante au village gaulois. Poursuivant leur enquête sur l'identité du bébé, Astérix et Obélix viennent les retrouver en compagnie de l'enfant. Le légionnaire Taxensus tente de voler l'enfant pour le ramener à Épinedecactus. Seulement, le bébé a bu de la potion magique par mégarde : il en profite pour faire tourner Taxensus comme un hochet.

Plus tard, Brutus et Épinedecactus font construire un camp retranché à côté du village gaulois pour préparer sereinement leur plan en vue de capturer l'enfant. Taxensus, qui a déjà vu l'enfant, est présenté à Brutus par Épinedecactus. Ce dernier lui demande alors de se déguiser en colporteur de hochets afin de pénétrer incognito dans le village, puis de récupérer le bébé.

Taxensus, renommé pour l'occasion Taxesurléprix, arrive donc au village. Il se fait d'abord renvoyer par Bellodalix, le gardien de l'entrée, qui le laisse finalement rentrer puisque l'enfant aime les hochets. L'espion romain se présente à Astérix et Obélix puis essaie d'intéresser le bébé en lui montrant un hochet : c'est le colporteur lui-même qui, à nouveau, sera pris pour un hochet. Obélix commente la scène en disant : Il préfère le colporteur de hochets plutôt que le hochet du colporteur.

En fin de compte, Taxensus convainc les deux Gaulois de le laisser seul avec l'enfant pour le surveiller pendant que les autres partiront à la chasse aux sangliers. Une fois l'enfant endormi, le Romain est sur le point de le capturer, mais le bébé se réveille et poursuit Taxensus qui, apeuré, rentre au camp.

De retour au camp retranché, Taxensus confie à Brutus et Épinedecactus que les gaulois recherchent une nourrice pour s'occuper du bébé. Cette fois-ci, ce sera donc à Épinedecactus lui-même de porter un déguisement. On reverra Taxensus dans la bataille finale, où il sera retrouvé et identifié par Obélix.

Portrait physiqueModifier

Taxensus est un homme assez petit, doté d'un menton en avant, d'un nez proéminent et d'une grande mèche blonde. Son air d'imbécile n'est pas sans rappeler le romain Caius Joligibus.

Portrait moral et caractèreModifier

  • Son portrait moral est fort bien décrit par Brutus, quand il confie à Épinedecactus : Ton légionnaire m'a tout l'air d'avoir reçu un coup sur le cassis. Taxensus n'est en effet pas très malin et utilise l'expression "comme qui dirait" à toutes les phrases.
  • Il est ambitieux, ne cherchant à capturer l'enfant que pour devenir optione. Il reste cependant peureux : poursuivi par l'enfant, il faillit à sa mission et confie qu'il préfère être dévoré par les lions du cirque plutôt que de revoir le bébé.

NomModifier

  • Origine de son nom : taxe en sus.
  • Son surnom se rapproche de son nom réel : taxe sur les prix.

Expression favoriteModifier

"Comme qui dirait" (répétée quinze fois).

SourcesModifier

  • Le Livre d'Astérix le gaulois, Albert-René, 1999.
  • Dictionnaire Goscinny, JC Lattès, 2003.