Tauno Palo

acteur finnois
Tauno Palo
Description de cette image, également commentée ci-après
Tauno Palo dans les années 1940
Nom de naissance Tauno Valdemar Brännäs[1]
Naissance
Hämeenlinna Drapeau du Grand-duché de Finlande Grand-duché de Finlande
Nationalité Drapeau de Finlande Finlandais
Décès (à 73 ans)
Helsinki - Drapeau de la Finlande Finlande
Films notables Vaimoke
La valse du Vagabond

Tauno Palo, est un chanteur et un acteur de l'âge d'or du cinéma finlandais[1].

Dans son guide du cinéma suédois et finlandais, Peter von Bagh, dit de Tauno Palo, qu'il est le plus célèbre, le plus aimé et, sans conteste, le plus grand et le meilleur acteur du cinéma finlandais. « C'est dans le théâtre qu'il a le plus clairement démontré son habileté à allier le charme juvénile et léger au jeu d'acteur poids lourd »[2].

Ses rôles les plus célèbres sont peut-être dans Kulkurin Valssi (en français : La valse du Vagabond[3]) (1941) et Femme de Substitution (fi) (1936). En 1941, il apparaît dans la comédie romantique Onnellinen ministeri (fi), aux-côtés de l'actrice et chanteuse Birgit Kronstrom (en) : ce film comprend la célèbre chanson finlandaise Katupoikien laulu (fi), reprise ensuite par de très nombreux artistes finlandais dont Katri Helena.

Il remporte à trois reprises le prix Jussi (1946, 1950 et 1952).

BiographieModifier

 
La famille Brännäs : En haut Petter et Olga Brännäs, en bas Göstä, Tauno et Alli (vers 1910-1915).

Tauno Palo est né, Tauno Brännäs, le à Hämeenlinna dans le Grand-duché de Finlande[1]. Il est le fils d'Olga Andersson et Lars Petter Brännäs. Il changera de nom, en 1935, pour prendre celui de Tauno Palo.

Il est recruté par l'armée et reçoit une formation de pharmacien. Un ami l'invite à rejoindre le théâtre du Working Men's Club de Sörnäinen à Helsinki. Le directeur de théâtre et célèbre acteur Aarne Orjatsalo devient alors son mentor. Le jeune homme aux cheveux noirs de Sörnäinen, qui avait une bonne voix, est remarqué et, en 1931, il est invité à une audition pour des studios de cinéma.

 
Mariage d'Olga Andersson et Lars Petter Brännäs, les parents de Tauno Palo (1903).

Il voit l'envol de sa carrière lorsque le cinéma muet prend fin et que les spectateurs entendent sa voix.

Tauno Palo quitte son emploi de pharmacien en 1932. Il est engagé au Théâtre national de Finlande, mais jusqu'en 1938, il ne joue que de petits rôles, en raison de sa popularité d'acteur de cinéma, ce qui nuit à sa crédibilité sur une scène.

Ansa Ikonen joue avec lui dans 12 films et de nombreuses pièces de théâtre et des tournées. Aux yeux du public, ils sont devenus le couple le plus romantique de tous les temps. Dans la vraie vie, ils n'ont aucune relation amoureuse.

Dans La valse du Vagabond (fi), Tauno Palo prononce probablement les mots les plus célèbres de l'histoire du cinéma finlandais : « On ne se souviendra pas de moi comme de la simple ombre de l'homme que j'étais, mais comme de la simple ombre de l'homme que je suis maintenant ».

Tauno Palo a joué dans plus de 300 pièces de théâtre et 65 films. Avant la Seconde Guerre mondiale, il a enregistré un certain nombre de chansons pour les films musicaux dans lesquels il a joué. Il poursuit sa carrière musicale après 1967.

Il se marie une première fois avec Sylvi Palo puis après avoir divorcé, il épouse Kirsti Ortola[1]. Il a trois enfants légitimes : Pertti Palo (fi), Martti Palo (fi), Jukka-Pekka Palo (fi)[1] et un enfant biologique, qu'il a avec l'actrice Kyllikki Väre (fi), Esko Salminen (fi)[4].

Il meurt d'un cancer de la gorge, le à Helsinki[1].

FilmographieModifier

 
Tauno Palo durant la guerre de Continuation en 1941.

La filmographie de Tauno Palo, comprend les films suivants[5] :

Pièces de théâtreModifier

DiscographieModifier

La discographie de Tauno Palo, comprend les albums et singles suivants[91] :

DécorationModifier

En 1956, Tauno Palo est décoré de la Médaille Pro Finlandia.

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f (en) « Tauno Palo Biography », sur le site IMDb (consulté le )
  2. (en) Qvist Per Olov et von Bagh Peter, Guide to the Cinema of Sweden and Finland, Greenwood Publishing Group., , p. 250.
  3. « La valse du Vagabond (1941) », sur le site IMDb (consulté le ).
  4. (en) « Esko Salminen Biography », sur le site IMDb (consulté le ).
  5. (en) « Tauno Palo (1908–1982) », sur le site IMDb (consulté le ).
  6. (en) « Jääkärin morsian », sur le site IMDb (consulté le )
  7. (en) « Kuisma ja Helinä », sur le site IMDb (consulté le )
  8. (en) « Helsingin kuuluisin liikemies », sur le site IMDb (consulté le )
  9. (en) « Kaikki rakastavat », sur le site IMDb (consulté le )
  10. (en) « Un semblant d'époux », sur le site IMDb (consulté le )
  11. (en) « Vaimoke (1936) », sur le site IMDb (consulté le )
  12. (en) « Koskenlaskijan morsian », sur le site IMDb (consulté le )
  13. (en) « Juurakon Hulda », sur le site IMDb (consulté le )
  14. (en) « Niskavuoren naiset », sur le site IMDb (consulté le )
  15. (en) « Jääkärin morsian », sur le site IMDb (consulté le )
  16. (en) « Eteenpäin - elämään », sur le site IMDb (consulté le )
  17. (en) « Helmikuun manifesti », sur le site IMDb (consulté le )
  18. (en) « Jumalan tuomio », sur le site IMDb (consulté le )
  19. (en) « Serenaadi sotatorvella », sur le site IMDb (consulté le )
  20. (en) « Suotorpan tyttö », sur le site IMDb (consulté le )
  21. (en) « SF-paraati », sur le site IMDb (consulté le )
  22. (en) « Aatamin puvussa - ja vähän Eevankin... », sur le site IMDb (consulté le )
  23. (en) « La valse du Vagabond », sur le site IMDb (consulté le )
  24. (en) « Kaivopuiston kaunis Regina », sur le site IMDb (consulté le )
  25. (en) « Onnellinen ministeri », sur le site IMDb (consulté le )
  26. (en) « Onni pyörii », sur le site IMDb (consulté le )
  27. (en) « Avioliittoyhtiö », sur le site IMDb (consulté le )
  28. (en) « Puck », sur le site IMDb (consulté le )
  29. (en) « Valkoiset ruusut », sur le site IMDb (consulté le )
  30. (en) « Vaivaisukon morsian », sur le site IMDb (consulté le )
  31. (en) « 'Herra ja ylhäisyys' », sur le site IMDb (consulté le )
  32. (en) « Kolmastoista koputus », sur le site IMDb (consulté le )
  33. (en) « Menneisyyden varjo », sur le site IMDb (consulté le )
  34. (en) « Viikon tyttö », sur le site IMDb (consulté le )
  35. (en) « Louise », sur le site IMDb (consulté le )
  36. (en) « Pimeänpirtin hävitys », sur le site IMDb (consulté le )
  37. (en) « Koskenkylän laulu », sur le site IMDb (consulté le )
  38. a et b (en) « Laitakaupungin laulu », sur le site IMDb (consulté le )
  39. (en) « Laulava sydän », sur le site IMDb (consulté le )
  40. a et b (en) « Rosvo-Roope », sur le site IMDb (consulté le )
  41. (en) « Kanavan laidalla », sur le site IMDb (consulté le )
  42. a et b (en) « Professori Masa », sur le site IMDb (consulté le )
  43. (en) « Amor hoi! », sur le site IMDb (consulté le )
  44. (en) « Härmästä poikia kymmenen », sur le site IMDb (consulté le )
  45. (en) « Huolien teillä », sur le site IMDb (consulté le )
  46. (en) « Ylijäämänainen », sur le site IMDb (consulté le )
  47. (en) « Tukkijoella », sur le site IMDb (consulté le )
  48. (en) « Silmät hämärässä », sur le site IMDb (consulté le )
  49. (en) « Hän tuli ikkunasta », sur le site IMDb (consulté le )
  50. (en) « Omena putoaa », sur le site IMDb (consulté le )
  51. (en) « Maailman kaunein tyttö », sur le site IMDb (consulté le )
  52. (en) « Kolmiapila », sur le site IMDb (consulté le )
  53. (en) « Se alkoi sateessa », sur le site IMDb (consulté le )
  54. (en) « Hilja – maitotyttö », sur le site IMDb (consulté le )
  55. (en) « Kunnioittaen », sur le site IMDb (consulté le )
  56. (en) « Niskavuoren Aarne », sur le site IMDb (consulté le )
  57. (en) « Kasarmin tytär », sur le site IMDb (consulté le )
  58. (en) « Hilmanpäivät », sur le site IMDb (consulté le )
  59. (en) « Kunnian kukko », sur le site IMDb (consulté le )
  60. (en) « Isän vanha ja uusi », sur le site IMDb (consulté le )
  61. (en) « Nukkekauppias ja kaunis Lilith », sur le site IMDb (consulté le )
  62. (en) « Neiti Talonmies », sur le site IMDb (consulté le )
  63. (en) « Soldats inconnus », sur le site IMDb (consulté le )
  64. (en) « Ratkaisun päivät », sur le site IMDb (consulté le )
  65. (en) « Risti ja liekki », sur le site IMDb (consulté le )
  66. (en) « Kuriton sukupolvi », sur le site IMDb (consulté le )
  67. (en) « Niskavuori taistelee », sur le site IMDb (consulté le )
  68. (en) « Un homme de notre planète », sur le site IMDb (consulté le )
  69. (en) « Verta käsissämme », sur le site IMDb (consulté le )
  70. (en) « Kovaa peliä Pohjolassa », sur le site IMDb (consulté le )
  71. (en) « Nina ja Erik », sur le site IMDb (consulté le )
  72. (en) « Kuolemantanssi », sur le site IMDb (consulté le )
  73. (en) « Tulipunainen kyyhkynen », sur le site IMDb (consulté le )
  74. (en) « Kauppamatkustajan kuolema », sur le site IMDb (consulté le )
  75. (en) « Kettu ja viinirypäleet », sur le site IMDb (consulté le )
  76. (en) « Viktoria ja hänen husaarinsa », sur le site IMDb (consulté le )
  77. (en) « Omena putoaa », sur le site IMDb (consulté le )
  78. (en) « Miten haluatte », sur le site IMDb (consulté le )
  79. (en) « Jouluvene - tähtiparaati », sur le site IMDb (consulté le )
  80. (en) « Ilmasilta », sur le site IMDb (consulté le )
  81. (en) « Woyzeck », sur le site IMDb (consulté le )
  82. (en) « Purasen häät », sur le site IMDb (consulté le )
  83. (en) « Mies joka oli syntynyt hirtettäväksi », sur le site IMDb (consulté le )
  84. (en) « Tullaan tutuiksi », sur le site IMDb (consulté le )
  85. (en) « Iso keikka », sur le site IMDb (consulté le )
  86. (en) « Ihmisiä elämän pohjalla », sur le site IMDb (consulté le )
  87. (en) « Teatterituokio », sur le site IMDb (consulté le )
  88. (en) « Kustaa Vaasa », sur le site IMDb (consulté le )
  89. (en) « Villisorsa », sur le site IMDb (consulté le )
  90. (en) « Kuolleista herännyt », sur le site IMDb (consulté le )
  91. (en) « Tauno Palo », sur le site Discogs.com (consulté le ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources de la traductionModifier