Ouvrir le menu principal

Tartrate d'antimoine et de potassium

composé chimique

Tartrate d'antimoine et de potassium
Image illustrative de l’article Tartrate d'antimoine et de potassium
Tartrate d'antimoine et de potassium trihydraté
Identification
Synonymes

tartre émétique

No CAS 28300-74-5
No ECHA 100.031.164
No CE 234-293-3
PubChem 16682736
ChEBI 2761
SMILES
InChI
Apparence poudre blanche cristalline
Propriétés chimiques
Formule brute K2Sb2(C8H4O12)·3H2O
Masse molaire 667,87 g/mol
Propriétés physiques
Solubilité 83 g·L-1 (eau, °C)
359 g·L-1 (eau, 100 °C)
Masse volumique 2,6 g·cm-3
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn
Dangereux pour l’environnement
N



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le tartrate d'antimoine et de potassium, aussi connu sous le nom de tartre émétique, de formule chimique K2Sb2(C8H4O12)·3H2O, est le sel double de potassium et d'antimoine de l'acide tartrique. Ce composé a longtemps été connu comme émétique puissant, et a été utilisé pour traiter la bilharziose et la leishmaniose.

PréparationModifier

Au XVIIe siècle, le futur gouverneur de Pondichéry François Martin « connaît la vertu de la poudre émétique, extraite de l'épicéa, qui provoque des vomissements et des diarrhées »[1] (vers décembre 1665).

RéférencesModifier

  1. Dirk Van der Cruysse, Le noble désir de courir le monde : Voyages en Asie au XVIIe siècle, Paris, Fayard, , 40560e éd., 572 p. (ISBN 2-7441-7188-3, présentation en ligne), chap. XVI (« Médecins voyageurs. Voyageurs médecins »), p. 345 (haut)

Voir aussiModifier