Taroutyne

Taroutyne (en ukrainien : Тарутине) ou Taroutino (en russe : Тарутино, en bulgare : Тарутино ; en roumain : Tarutina) est une commune urbaine ukrainienne, chef-lieu du raion de Taroutyne de l'oblast d'Odessa, dans la région historique du Boudjak. Sa population s'élevait à 5 716 habitants en 2021.

Taroutyne
(uk) Тарутине
Taroutyne
Église Saints-Pierre-et-Paul.
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Oblast Flag of Odesa Oblast.svg Oblast d'Odessa
Raïon Tarutyne Raion Flag.svg Taroutyne
Code postal 68502
Indicatif tél. +380 4847
Démographie
Population 5 716 hab. (2021)
Densité 1 433 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 11′ 04″ nord, 29° 08′ 42″ est
Altitude 88 m
Superficie 399 ha = 3,99 km2
Divers
Fondation 1812
Statut commune urbaine depuis 1957
Localisation
Géolocalisation sur la carte : oblast d'Odessa
Voir sur la carte topographique de l'oblast d'Odessa
City locator 14.svg
Taroutyne
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Taroutyne
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Taroutyne
Sources

GéographieModifier

Taroutyne est arrosée par la rivière Kohylnyk (Koguylnik ou Cogălnic), à 6 km au sud-ouest de Berezyne (Berezino ou Bérésina) et à 7 km à l'est de la frontière avec la Moldavie. Le climat est tempéré continental, avec des influences pontiques (« Dfb-Dfa » selon la classification de Köppen)[1]. La ville est à la limite entre les prairies à bosquets au nord, et la steppe pontique au sud.

HistoireModifier

Taroutyne tient son nom de Taroutino en Russie, théâtre de la bataille de Winkowo, l'une des victoires en 1812 du tsar Alexandre sur l'Napoléon.

Après le Traité de Bucarest (1812) qui donna la Bessarabie à l'Empire russe, la localité a été fondée en 1814, par des colons germanophones originaires de Prusse et en majorité luthériens. Des Moldaves (Roumains), des Bulgares et une importante communauté juive les rejoignent à mesure que la ville se développe. En 1914, le chemin de fer dessert la localité. En 1917 elle fait partie de la république démocratique moldave, puis du royaume de Roumanie de 1918 à 1940 sous le nom de Tarutina. La population germanophone est transférée en 1940 vers l'Allemagne nazie selon les dispositions du pacte Molotov-Ribbentrop qui attribue Taroutino à l'URSS, au sein de laquelle elle est incluse dans la république socialiste soviétique d'Ukraine.

Après l'attaque allemande contre l'URSS (1941), la communauté juive est déportée par le régime fasciste roumain (1940-1944) en Transnistrie où la majorité périt par assassinats ou privations. En 1944, c'est le tour des roumanophones de subir la déportation, cette fois vers le Kazakhstan soviétique. En 1945, Taroutino est dépeuplée et en ruines ; après la guerre, elle sera repeuplée principalement de Russes et rattachée à l'oblast d'Akkerman-Izmaïl qui est inclus en 1954 dans l'oblast d'Odessa. Depuis la dislocation de l'URSS en 1991, Taroutyne est une ville de l'Ukraine indépendante[2].

PopulationModifier

Le recensement de 2001 décompte 6 219 Taroutynois dont 54,14% russophones, 26,76% bulgarophones, 14,29% ukrainophones, 3,05% roumanophones (Moldaves) et 1,53% turcophones (Gagaouzes)[3],[4],[5],[6] :

Évolution démographique
1959* 1970* 1979* 1989* 2001*
3 2494 3605 9726 3516 219
2010 2011 2012 2013 2014
5 9976 0556 0736 1146 083
2015 2016 2017 2018 2019
6 0376 0295 9865 9235 866
2021 - - - -
5 716[7]----

Personnalités nées dans la communeModifier

RéférencesModifier