Tarik Tissoudali

joueur de football marocain

Tarik Tissoudali
Image illustrative de l’article Tarik Tissoudali
Tarik Tissoudali avec Le Havre en 2016.
Situation actuelle
Équipe La Gantoise
Numéro 34
Biographie
Nationalité Néerlandais
Marocain
Nat. sportive Marocain
Naissance (29 ans)
Amsterdam (Pays-Bas)
Taille 1,82 m (6 0)[1]
Période pro. Depuis 2014
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
-2010 DWS Amsterdam
2010-2011 Young Boys
2011-2012 SV Argon
2012-2014 Sparta Nijkerk
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2014-2016 SC Telstar 076 (22)
2016-2018 Le Havre AC 000 0(0)
2017 SC Cambuur 022 0(7)
2017-2018 VVV Venlo 014 0(1)
2018 De Graafschap 020 (10)
2018-2021 K Beerschot VA 078 (20)
2021- La Gantoise 071 (34)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2016 Maroc olympique 003 0(1)
2022- Maroc 007 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 29 Mars 2022

Tarik Tissoudali (en arabe : طارق تيسودالي), né le à Amsterdam aux Pays-Bas, est un footballeur international marocain évoluant au poste d'attaquant à La Gantoise en Jupiler Pro League.

Révélation de l'année en D2 néerlandaise avec le SC Telstar en 2016[2], il file ensuite au Havre AC, club dans lequel il ne reçoit aucune minute de jeu. En 2018, il signe un contrat de deux saisons au K. Beerschot VA et est par la suite promu en Jupiler Pro League. Il obtient ensuite un transfert à la KAA La Gantoise en 2021. Avec ce club, il remporte la Coupe de Belgique, le Lion belge et le Soulier d'ébène belge en 2022.

Possédant la double nationalité néerlando-marocaine, il est appelé en renfort pour prendre part à la CAN 2021 par Vahid Halilhodžić et atteint les quarts de finale de la compétition. Tarik est le petit frère de l'international néerlandais de futsal Omar Tissoudali.

BiographieModifier

Naissance et jeunesseModifier

Tarik Tissoudali naît à Amsterdam au sein d'une famille marocaine de dix enfants originaire de Tétouan et Chefchaouen[3]. Son père Messaoud et sa mère Aicha émigrent aux Pays-Bas en 1986 en provenance du nord du Maroc[4]. Il grandit dans sa ville natale et débute le football dans la rue, notamment dans l'agora space de Beuningenplein dans le quartier de Staatsliedenbuurt à Amsterdam-Ouest. Tarik Tissoudali explique à propos de cette époque : "Le foot de rue dans les quartiers d'Amsterdam est resté dans mon sang. Mon apprentissage s'est fait là-bas." Ses frères Moad et Omar Tissoudali sont également sportifs dans le futsal[5].

« Tout le monde au quartier savait que Tarik allait percer, y compris le grand frère d'Abdelhak Nouri qui n'arrêtait pas de le répéter. »

Omar Tissoudali, frère de Tarik et international néerlandais de futsal.

Tarik Tissoudali s'inspire de Zinédine Zidane et a le Real Madrid comme club favori. Cependant, le sportif auquel Tarik prend le plus exemple est Jermaine Vanenburg, futsaleur au plus haut niveau aux Pays-Bas, le décrivant comme étant une légende du futsal. Le jeune Tarik regarde régulièrement le futsaleur jouer en essayant de reproduire les mêmes mouvements[6].

Tarik Tissoudali est inscrit à son plus jeune âge dans le centre de formation du DWS Amsterdam. Il est motivé par son père et ses grands frères à performer sur le terrain aussi bien que dans les agora spaces[7]. Il quitte le club amstellodamois pour la formation des Young Boys, club dans lequel il prend régulièrement part aux tournois en finissant meilleur buteur. À deux doigts de signer au FC Groningue, le transfert capote et Tissoudali file dans le club amateur d'Argon avant de débuter sa carrière amateur au Sparta Nijkerk[8].

Carrière en clubModifier

Formation au SC Telstar (2014-2016)Modifier

Le 1er juillet 2014, Tarik Tissoudali signe librement un contrat de trois ans au SC Telstar en D2 néerlandaise.

Le 11 août 2014, il fait ses débuts professionnels en étant titularisé sous Michel Vonk contre les Jong Ajax (défaite, 3-0)[9]. Le 19 septembre 2014, il marque son premier but avec Telstar à l'occasion d'un match contre aux Jong Twente (match nul, 1-1). Le 2 mars 2015, il inscrit son deuxième but de la saison face à l'Achilles '29 (victoire, 1-3). Le 16 mars 2015, il inscrit son troisième but de la saison dans un match à l'extérieur face à Roda JC (victoire, 2-4). Le 8 mai 2015, il inscrit le deuxième but dans la victoire de 4-0 du Telstar face à Helmond Sport[10]. Il termine la saison à la quinzième place du championnat en comptabilisant 37 matchs, quatre buts et trois passes décisives.

Le 10 août 2015, Tarik Tissoudali débute la saison 2015-16 par un match nul face au RKC Waalwijk (1-1). Le 18 septembre, il marque son premier but de la saison face au Fortuna Sittard (victoire, 3-0). Le 25 septembre, il inscrit son deuxième but face au Sparta Rotterdam (défaite, 2-1). Il enchaîne sept jours plus tard avec un but à la neuvième minute face au FC Eindhoven (défaite, 1-2)[11]. Le 23 octobre, il inscrit son premier doublé de la saison face à l'Achilles '29 (victoire, 3-0). Le 2 novembre, il inscrit un but face au Jong PSV à la 61ème minute (défaite, 4-3). Le 20 novembre 2015, il égalise en marquant un but à la 35ème minute face au FC Dordrecht (match nul, 2-2). Le 30 novembre, il marque un but à la 62ème minute face au NAC Breda (défaite, 2-1). Le 11 décembre, il est l'auteur du seul but du Telstar dans une défaite de 4-1 face à Helmond Sport.

Le 22 janvier 2016, il marque le but victorieux face à Almere City (victoire, 0-2). Le 5 février, il est buteur face au MVV Maastricht dans une victoire de 4-0. Le 12 février, il inscrit un doublé face aux Jong Ajax et cède sa place à la 89ème minute à Jordy Tutuarima (victoire, 4-2). Le 26 février, il marque à nouveau un but face au FC Eindhoven malgré une défaite de 2-1. En fin de match, il reçoit le prix Bronzen Stier désignant le meilleur espoir de la D2 néerlandaise[12]. Le 4 mars, il marque le premier but du match dans un match nul de 2-2 face au VVV Venlo. Le 18 mars, il marque son deuxième doublé de la saison face au FC Dordrecht (victoire, 3-0). Au mois d'avril, il joue ses derniers matchs avec Telstar face au NAC Breda (auteur d'un but), TOP Oss (auteur d'un but) et Helmond Sport. Il termine la saison à la quatorzième place du championnat et comptabilise 18 buts en 36 matchs.

Indésirable au Havre (2016-2018)Modifier

 
Tarik Tissoudali dispute la saison 2016-17 avec l'équipe réserve du Havre.

Le 8 juillet 2016, il signe un contrat libre de quatre ans à Le Havre en Ligue 2[13],[14], malgré l'intérêt du Willem II Tilburg[15] et du FC Twente[16].

En première partie de saison, il ne gagne pas la confiance de l'entraîneur Oswald Tanchot et est contraint de s'asseoir sur le banc de l'équipe première en jouant uniquement avec l'équipe réserve évoluant en National 2. Entre juillet et janvier, il compte littéralement aucune minute de jeu avec Le Havre. Parti en prêt au SC Cambuur, au VVV Venlo et à De Graafschap aux Pays-Bas, son contrat est rompu par le club français en juillet 2018.

Prêt au SC Cambuur (2017)Modifier

Le 6 janvier 2017, il est prêté au Cambuur Leeuwarden en D2 néerlandaise, club dans lequel il reçoit une place de titulaire indiscutable sous l'entraîneur Arne Slot[17]. Le 13 janvier 2017, il dispute son premier match en entrant en jeu à la 62ème minute à la place de Delvechio Blackson face au VVV Venlo (défaite, 0-2). Le 21 janvier 2017, il entre en jeu à la 46ème minute en remplaçant Jerge Hoefdraad et marque un but à la 68ème minute face aux Jong PSV (victoire, 0-2). Le 25 janvier 2017, il est titularisé en Coupe des Pays-Bas face au FC Utrecht et parvient à battre cette équipe après une séance de penaltys (match nul, 2-2 ; penaltys : victoire, 6-7)[18]. Le 28 janvier 2017, il est titularisé et marque un but à la troisième minute du match face au FC Dordrecht (victoire, 3-0)[19]. Le 17 février 2017, il marque son troisième but de la saison et offre la victoire à son équipe à l'occasion d'un match à l'extérieur face à Almere City (victoire, 0-1). Le 14 avril 2017, il marque le deuxième but du match sur une victoire de 5-1 à domicile face au SC Telstar. Trois jours plus tard, il inscrit un but face au Jong FC Utrecht sur une passe décisive de Sander van de Streek (victoire, 0-2). Le 21 avril 2017, il marque son premier doublé de la saison face au RKC Waalwijk (victoire, 5-0).

En fin de saison, arrivé à la troisième place du championnat derrière le Fortuna Sittard et le Jong Ajax, Tarik Tissoudali dispute les play-offs pour une potentielle montée en Eredivisie mais n'y parvient pas. En une mi-saison, il dispute dix-huit matchs et marque sept buts.

Prêt au VVV Venlo en Eredivisie (2017-2018)Modifier
 
Maurice Steijn (entraîneur) entre en conflit avec Tissoudali en novembre 2017.

Le 1er juillet 2017, il est prêté pour une demi-saison au VVV Venlo en Eredivisie. Le 12 août 2017, il dispute son premier match avec le club face au Sparta Rotterdam et marque son premier but à la 48ème minute sur une passe décisive de Vito van Crooij (victoire, 3-0)[20]. Le 27 août 2017, il dispute en tant que titulaire son premier match face à l'Ajax Amsterdam d'Hakim Ziyech, jouant 70 minutes avant de céder sa place à Torino Hunte (défaite, 0-2).

Le 24 novembre 2017, il est punit pendant une semaine avec son coéquipier Mink Peeters par son entraîneur Maurice Steijn pour des problèmes disciplinaires[21]. Devenu une doublure pour le restant de la saison, Tarik Tissoudali joue que très peu et entre rarement en jeu.

Tarik Tissoudali quitte le VVV Venlo en comptabilisant onze matchs, un but et une passe décisive en D2 néerlandaise. Il dispute également trois matchs de Coupe des Pays-Bas, délivrant au total une passe décisive.

Prêt à De Graafschap (2018)Modifier

Le 29 janvier 2018, il est prêté pour une demi-saison à De Graafschap en D2 néerlandaise[22]. Le numéro 17 lui est attribué.

Le 2 février 2018, il dispute son premier match avec le club face à Jong FC Utrecht, marque un but et délivre trois passes décisives (victoire, 7-0)[23]. Le 12 février 2018, il marque un but face au FC Emmen sur une passe décisive de Mark Diemers (défaite, 5-2)[24]. Le 4 mars 2018, il délivre une passe décisive à la 56ème minute à Frank Olijve et marque un but à la 65ème minute sur une passe décisive de Daryl van Mieghem face à Go Ahead Eagles (victoire, 0-4). Le 12 mars 2018, il inscrit à la 79ème minute un but face à Fortuna Sittard sur une passe décisive de Daryl van Mieghem (match nul, 1-1). Le 30 mars 2018, il marque l'unique but de la victoire face au RKC Waalwijk (victoire, 1-0). Le 9 avril 2018, il inscrit un triplé face à Almere City sur des passes décisives de Fabian Serrarens à la 27ème minute, Daryl van Mieghem à la 35ème minute et Sjoerd Ars à la 85ème minute (victoire, 4-2). Quatre jours plus tard, il inscrit un but à l'extérieur face à TOP Oss et délivre une passe décisive à Daryl van Mieghem (victoire, 1-4).

Le 25 mai 2018, il inscrit un but aux play-offs face à Almere City sur une passe décisive de Fabian Serrarens (victoire, 2-1). Il atteint la première place aux play-offs et joue un rôle important dans la promotion de Graafschap en Eredivisie. Cependant, le club frappe fort et décide de ne pas prolonger l'élément Tarik Tissoudali. En fin de saison, son contrat avec Le Havre est rompu et Tarik Tissoudali devient libre de tous contrats.

Montée en D1 avec le K. Beerschot VA (2018-2021)Modifier

Le 2 juillet 2018, il signe librement au K. Beerschot VA en D2 belge[25]. Le 5 août 2018, il dispute son premier match avec le club à l'occasion d'un match de championnat face à l'AFC Tubize, dans lequel il marque son premier but (match nul, 3-3). Le 26 octobre 2018, il marque son deuxième but de la saison face à l'OH Louvain (victoire, 3-1). Le 3 novembre 2018, il marque son troisième but face au KSV Roulers. Six jours plus tard, il marque son deuxième but d'affilé en deux matchs en championnat et offre la victoire à son équipe en inscrivant le but victorieux face à Lommel SK (victoire, 1-2)[26]. Au total, Tarik Tissoudali dispute 24 matchs en championnat et marque six buts. Il dispute également 15 matchs en Coupe de Belgique, comptabilisant un but et une passe décisive. En fin de saison, le club propose de lui prolonger son contrat.

Le 14 novembre 2019, il marque son premier but de la saison face au Lommel SK (victoire, 2-0). Le 18 janvier 2020, il marque son deuxième but de la saison face à l'Union saint-gilloise (match nul, 1-1). Le 14 février 2020, il marque son troisième but de la saison face à l'OH Louvain (victoire, 2-1). Il dispute son dernier match de la saison le 8 mars 2020 face à l'OH Louvain, en offrant la victoire à son équipe sur le score de 1-0. À la suite de la pandémie de Covid-19, le championnat est suspendu à la 29e journée. Le championnat est définitivement arrêté après l'assemblée générale du 15 mai 2020, le classement final étant celui arrêté à la 29e journée, récompensant le K. Beerschot VA en tête du championnat, les faisant monter en D1 belge pour la saison 2020-21. Tarik Tissoudali dispute au total 19 matchs et marque quatre buts en D2.

Tarik Tissoudali dispute la saison 2020-2021 en Jupiler Pro League en tant que titulaire indiscutable sous l'entraîneur Hernán Losada. Il choisit de porter le numéro 34 en hommage à son ami de quartier Abdelhak Nouri[27], victime d'un incident en plein match contre le Werder Brême[28]. Le 10 août 2020, il dispute son premier match en D1 belge face au KV Ostende en étant titularisé. Il cède sa place à la 78ème minute à Alexander Maes (victoire, 1-2). Le 16 août 2020, à l'occasion de son deuxième match en D1 belge, il inscrit le premier but du match face à SV Zulte Waregem à la 32ème minute sur une passe décisive de Raphael Holzhauser (victoire, 3-1)[29]. Le 26 septembre 2020, il marque son deuxième but de la saison face à Waasland-Beveren (victoire, 3-2). Le 17 octobre 2020, il inscrit son premier doublé de la saison face au K Saint-Trond VV, délivrant également une passe décisive sur le premier but de Raphael Holzhauser (victoire, 6-3). Le 31 octobre 2020, il inscrit de nouveau un but face à l'OH Louvain à la 21ème minute (victoire 4-2). Le 7 novembre 2020, il prend part à un match remarquable face au KV Courtrai, marquant un des dix buts inscrits dans ce match (match nul, 5-5). Le 29 novembre 2020, il marque un but à la 13ème minute face au KV Mechelen (victoire, 2-3). Le 30 janvier 2021, Tarik Tissoudali dispute son dernier match avec le Beerschot, offrant ainsi une victoire à son équipe dans un match à l'extérieur face à l'OH Louvain (victoire, 0-1).

KAA La Gantoise (depuis 2021)Modifier

Le 1e février 2021, il signe un contrat de trois ans à La Gantoise pour une somme de 750.000 €[30] dans lequel il s'impose très vite comme un cadre de l'équipe de par son grand apport offensif et sa régularité. Il choisit à nouveau de porter le numéro 34 en hommage à son ami Abdelhak Nouri[31].

 
Tarik Tissoudali dispute ses matchs à domicile à la Ghelamco Arena.

Le 3 février 2021, il dispute son premier match avec La Gantoise à l'occasion d'un match de Coupe de Belgique face au KFC Heur-Tongres et marque également son premier but à la 24ème minute. Il cède sa place à la mi-temps à Dylan Mbayo (victoire, 5-0). Quelques jours plus tard, le 7 février 2021, il marque un doublé face à la KAS Eupen en championnat sur deux passes décisives de Roman Bezus (match nul, 2-2). Le 15 février 2021, il marque son troisième but en championnat face au Royal Excel Mouscron sur une passe décisive de Roman Yaremchuk (victoire, 4-0)[32]. Après avoir enchaîné six matchs toutes compétitions confondues sans avoir marqué de buts, le 10 avril 2021, il inscrit à nouveau un but en championnat face au RSC Charleroi sur une passe décisive de Vadis Odjidja Ofoe (victoire, 4-0)[33]. Le 22 mai 2021, il marque le but de la victoire à l'extérieur en championnat face au KV Mechelen (victoire, 1-2)[34]. Tarik Tissoudali et La Gantoise terminent la saison 2020-21 à la septième place du championnat belge et se qualifient ainsi dans l'Europe play-offs, les propulsant à la Ligue Europa Conférence pour la saison suivante.

Le 22 juillet 2021, il dispute son premier match de Ligue Europa Conférence face au Vålerenga Fotball, marquant ainsi son premier but dans cette compétition à la 39ème minute (victoire, 4-0)[35]. Le 1er août 2021, il dispute à l'occasion de la deuxième journée, un match de championnat face à son ancien club du Beerschot, marquant un but à la 41ème minute sur une passe décisive de Christopher Operi (match nul, 2-2)[36]. Le 5 août 2021, il inscrit son deuxième but en Ligue Europa Conférence face à Rīgas FS (match nul, 2-2)[37]. Quelques semaines plus tard, le 26 août 2021, il inscrit à nouveau un but européen face au Raków Częstochowa (victoire, 3-0)[38]. Le 29 août 2021, il participe à un festival de but face au tenant du titre Club Bruges KV, inscrivant de sa part le premier but et délivrant une passe décisive sur le cinquième but de Laurent Depoitre (victoire, 6-1)[39]. Le 17 octobre 2021, il est impliqué dans tous les buts de La Gantoise en championnat face à la KAS Eupen, inscrivant à la 42ème minute le premier but, et délivrant à la 71ème minute une passe décisive à Laurent Depoitre (victoire, 2-0)[40]. Le 24 octobre 2021, il inscrit un but face au KRC Genk sur une passe décisive de Laurent Depoitre, à l'occasion d'un match de championnat à l'extérieur (victoire, 0-3). Le 4 novembre 2021, il inscrit le but égalisateur de La Gantoise sur une passe décisive de Giorgi Chakvetadze face au Partizan Belgrade en Ligue Europa Conférence (match nul, 1-1). Le 28 novembre 2021, il inscrit un doublé en championnat face au Standard de Liège et remporte le prix d'homme du match (victoire, 3-1). Deux jours plus tard, le 30 novembre 2021, il remporte le prix du Lion belge, récompensant le meilleur footballeur d'origine arabe en Belgique[41]. Le 4 décembre 2021, il offre la victoire à son équipe à l'extérieur en championnat face à l'OH Louvain (victoire, 0-1)[42]. Le 15 décembre 2021, il inscrit un doublé en championnat face au KV Mechelen (défaite, 4-3). Le 18 décembre 2021, il marque le deuxième but de La Gantoise face au K Saint-Trond VV sur une passe décisive de Roman Bezus (victoire, 2-1). Le 22 décembre 2021, à l'occasion des quarts de finale de Coupe de Belgique face au Standard de Liège, il inscrit un doublé, qui qualifie son équipe aux demi-finales de la Coupe (victoire, 3-1).

Le 6 février 2022, il délivre une passe décisive et offre le but victorieux à son club lors d'un classique face au Club Bruges KV (victoire, 1-2)[43]. Il célèbre son but en rendant hommage à un garçon de 5 ans décédé dans un puits au Maroc[44],[45],[46],[47]. Le 23 février 2022, il inscrit un doublé en championnat face au RFC Seraing (victoire, 4-0). Le 27 février 2022, il offre la victoire à son club en inscrivant l'unique but du match face au Standard de Liège à l'extérieur au Stade Maurice Dufrasne (victoire, 0-1)[48]. Le 20 mars 2022, il offre à nouveau la victoire à son équipe sur un match de championnat à domicile face au RSC Anderlecht, en marquant un but à la 81ème minute sur une passe décisive de Sven Kums (victoire, 1-0). Après une qualification en Coupe du monde 2022 avec le Maroc, il retourne en Belgique pour un match de championnat face au Cercle Bruges KSV, marque un but (match nul, 2-2) et marque sept jours plus tard, son premier triplé de la saison face à l'OH Louvain (victoire, 5-0). Le 18 avril 2022, il remporte la Coupe de Belgique grâce à une victoire sur séance de penalties face au RSC Anderlecht.

Le 10 mai 2022, il offre la victoire à son équipe lors d'un match de championnat face au KV Mechelen (victoire, 1-2). Le 15 mai 2022, il marque son dernier but de la saison face au KRC Genk et délivre également une passe décisive à Vadis Odjidja Ofoe sur le deuxième et dernier but (victoire, 0-2). Le 19 mai 2022, il remporte le Soulier d'ébène belge, succédant ainsi à Paul Onuachu[49]. Il reçoit également le prix du meilleur joueur de la saison de La Gantoise. Il termine sa saison régulière à la cinquième place du championnat belge et à la première place des play-offs pour la Ligue Europa Conférence. Il inscrit 27 buts et délivre 9 passes décisives toutes compétitions confondues. En fin de saison, le président du club Michel Louwagie assure que Tarik Tissoudali n'est pas à vendre et qu'il restera dans le club pour la saison qui suit[50].

Le 22 juillet 2022, à l'occasion du premier match de la saison 2022-23 en Jupiler Pro League, il est titularisé et marque son premier but de la saison à la 60ème minute face au Standard de Liège (match nul, 2-2). Le 29 juillet 2022, à l'occasion de la deuxième journée face à K Saint-Trond VV, il sort sur blessure à la 31ème minute et est contraint d'être remplacé par Darko Lemajić (match nul, 1-1)[51]. Un jour plus tard, les résultats d'un test MRI révèlent les ligaments croisés, contraignant Tarik Tissoudali d'être indisponible de six à huit mois, ratant le début de saison ainsi qu'une participation à la Coupe du monde. Tarik Tissoudali reçoit plusieurs messages de soutien du monde footballistique, notamment de ses compatriotes en sélection marocaine, mais également de Noa Lang, Roman Yaremchuk, Joshua Zirkzee ou encore Pablo Rosario[52],[53],[54],[55].

Carrière internationaleModifier

Maroc olympique (2016)Modifier

Le 18 mai 2016, Tarik Tissoudali est sélectionné par le sélectionneur Hervé Renard et le directeur technique Nasser Larguet pour prendre part à un stage avec l'équipe du Maroc olympique dans lequel est planifié un match amical contre le Cameroun olympique au Grand Stade de Tanger[56].

Il honore sa première sélection le 5 juin 2016 face à l'équipe du Cameroun olympique aux côtés de joueurs tels que Achraf Hakimi, Sofyan Amrabat ou encore Faycal Rherras (victoire, 1-0). Il est le seul buteur dans ce match amical sur une passe décisive de Ismail H'Maidat[57].

Maroc (depuis 2022)Modifier

Coupe d'Afrique 2022Modifier

Le 30 décembre 2021, il est appelé en renfort par Vahid Halilhodžić pour prendre part à la CAN 2022 au Cameroun, afin de remplacer Abdessamad Ezzalzouli[58],[59],[60],[61]. Quelques jours avant le début de la CAN, il déclare en interview : "C’est un rêve qui se réalise. J’ai toujours rêvé de porter le maillot de l’équipe du Maroc. Je n’ai jamais hésité. Jamais de ma vie je jouerai pour une autre sélection que le Maroc.Tout simplement parce que je suis Marocain et je me sens Marocain."[62]

Le 10 janvier 2022, à l'occasion du premier match du Maroc face au Ghana, il entre en jeu à la 78ème minute à la place d'Imrân Louza pour honorer sa première sélection (victoire, 1-0). Il devient ainsi avec Azzedine Ounahi, le seul joueur marocain à débuter sa carrière internationale en pleine Coupe d'Afrique. Le 14 janvier, il reçoit sa première titularisation en équipe du Maroc face aux Comores (victoire, 2-0). Il est remplacé par Fayçal Fajr à la 65ème minute. Le 30 janvier 2022, il est éliminé de la CAN 2022 sur une défaite de 2-1 dans les prolongations en quarts de finale face à l'Égypte dans un match où il dispute 10 minutes[63]. Quelques jours après son élimination, il publie sur son réseau Instagram : "Je n'ai jamais ressenti une telle douleur dans ma carrière que lors de la récente défaite. L'amour que j'ai ressenti pour les supporters marocain est indescriptible. J'ai profité de chaque seconde pour vous rendre fiers. J'ai envie de m'excuser si jamais j'ai pu décevoir quelques uns d'entre vous. Je vous aime."

Coupe du monde 2022 et Coupe d'Afrique 2023Modifier

Le 25 mars 2022, à l'occasion du match aller de barrage de la Coupe du monde 2022 à Kinshasa face à la République démocratique du Congo, il marque son premier but sur une passe décisive de Ayoub El Kaabi et permet au Maroc de rentrer avec un match nul (1-1). Lors du match retour à Casablanca, il débute en tant que titulaire et marque le deuxième but dans les temps additionnels de la première mi-temps. Il délivre également une passe décisive sur le troisième but inscrit par Azzedine Ounahi à la 54ème minute. Le match se solde sur une victoire de 4-1, validant ainsi le ticket pour la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Le 25 mai 2022, il est convoqué pour un match de préparation à la Coupe du monde 2022 face aux États-Unis ainsi que deux autres matchs qualificatifs à la CAN 2023 face à l'Afrique du Sud et au Liberia[64],[65]. Le 1er juin, il débute titulaire en amical face aux États-Unis à Cincinnati et fait l'expérience d'une première grande défaite en sélection (défaite, 3-0)[66],[67],[68]. Le 9 juin, il débute en tant que titulaire à l'occasion du premier match des éliminatoires de la Coupe d'Afrique 2023 face à l'Afrique du Sud et remporte difficilement le match sur le score de 2-1[69],[70],[71]. Il est remplacé à la 60ème minute par Ayoub El Kaabi. Le 13 juin, il entre en jeu face au Liberia en remplaçant Ayoub El Kaabi à la 85ème minute. Il remporte le match sur le score de 0-2 et est quasiment qualifié à la Coupe d'Afrique 2023[72],[73].

Le 29 juillet 2022, Tarik Tissoudali se blesse au genou lors d'un match avec son club. Un jour plus tard, les tests MRI révèlent une indisponibilité allant jusqu'à huit mois, mettant en péril la participation de Tarik en Coupe du monde 2022 au Qatar[74].

Style de jeuModifier

Tarik Tissoudali est décrit par Mohamed Tissoudali comme étant un garçon timide[7]. Cependant, sur le terrain, son style de jeu se caractérise par sa technique. Ses dribbles sont souvent suivies d'une action, dans la plupart des cas, en humiliant son adversaire en un contre un. Ce style de jeu lui est inculqué dans les rues d'Amsterdam. Dans le quartier de Staatsliedenbuurt, les actions humiliantes définissent ton statut de joueur de rue. Un peu plus tard, ses grands frères Mohamed et Omar lui apprennent comment avoir du rendement dans le grand foot.

StatistiquesModifier

Statistiques détailléesModifier

Statistiques de Tarik Tissoudali au 29 mai 2022[1]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
  Maroc Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
2014-2015   SC Telstar Eerste Divisie 37 4 3 1 0 0 - - - - - - - 38 4 3
2015-2016   SC Telstar Eerste Divisie 36 18 0 2 0 0 - - - - - - - 38 18 0
Sous-total 73 22 3 3 0 0 - - - - - - - 76 22 3
2016-2017   Le Havre AC Ligue 2 - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
Sous-total - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
2016-2017   SC Cambuur Eerste Divisie 18 7 0 4 0 0 - - - - - - - 22 7 0
Sous-total 18 7 0 4 0 0 - - - - - - - 22 7 0
2017-2018   VVV Venlo Eredivisie 11 1 1 3 0 1 - - - - - - - 14 1 2
Sous-total 11 1 1 3 0 1 - - - - - - - 14 1 2
2017-2018   De Graafschap Eerste Divisie 16 9 6 4 1 0 - - - - - - - 20 10 6
Sous-total 16 9 6 4 1 0 - - - - - - - 20 10 6
2018-2019   K. Beerschot VA D1B 24 6 0 15 1 1 - - - - - - - 39 7 1
2019-2020   K. Beerschot VA D1B 19 4 0 3 1 0 - - - - - - - 22 5 0
2020-2021   K. Beerschot VA Jupiler Pro League 19 8 4 1 1 1 - - - - - - - 20 9 5
Sous-total 62 18 4 19 3 2 - - - - - - - 81 21 6
2020-2021   KAA La Gantoise Jupiler Pro League 14 5 3 3 1 0 - - - - - - - 17 6 3
2021-2022   KAA La Gantoise Jupiler Pro League 34 21 5 5 2 0 C4 13 4 2 6 2 1 58 29 8
2022-2023   KAA La Gantoise Jupiler Pro League 2 1 0 - - - C4 - - - - - - 2 1 0
Sous-total 50 27 8 8 3 0 - 13 4 2 6 2 1 77 36 11
Total sur la carrière 230 84 22 41 7 3 - 13 4 2 6 2 1 290 97 28

En sélection marocaineModifier

PalmarèsModifier

En clubModifier

  K. Beerschot VA
  KAA La Gantoise

Distinctions individuellesModifier

Voir aussiModifier

Vie privéeModifier

Depuis 2018, il partage la vie de Tiffany Kreder, kickboxeuse néerlandaise[76]. Ensemble, ils sont parents de 2 fils.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Fiche de Tarik Tissoudali », sur footballdatabase.eu
  2. (nl) « JL-revelatie Tissoudali gevolgd door vier Eredivisie-clubs », sur www.vi.nl (consulté le )
  3. (nl) « Video: Familie Tissoudali te gast bij CAN ce soir op Arryadia », sur 11Lions.nl, (consulté le )
  4. (nl-BE) « Grote broer Mohamed is al jaren grote steun voor Tarik Tissoudali bij Beerschot: “Soms heeft hij een duwtje in de rug nodig” », sur www.gva.be (consulté le )
  5. (nl) « Een blik in de toverhoed van Tarik Tissoudali, de meest onvoorspelbare dribbelaar van België », sur sporza.be, (consulté le )
  6. (nl) « Een blik in de toverhoed van Tarik Tissoudali, de meest onvoorspelbare dribbelaar van België », sur sporza.be, (consulté le )
  7. a et b (nl) Mayke Wijnen, « Broer Mohammed over Tarik Tissoudali: 'Als hij uit zijn comfortzone moet komen, wordt hij verlegen' », sur Site-Sportmagazine-NL, (consulté le )
  8. (nl) redactie, « Tarik Tissoudali blijft bij Sparta Nijkerk », sur Nijkerk, (consulté le )
  9. (nl) « Jong Ajax vs. Telstar - 11 augustus 2014 - Soccerway », sur nl.soccerway.com (consulté le )
  10. « Telstar vs. Helmond Sport - 8 May 2015 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  11. « Telstar vs. Eindhoven - 2 October 2015 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  12. a et b « Tissoudali beste speler derde periode Jupiler League », sur www.knvb.nl (consulté le )
  13. « Tarik Tissoudali (SC Telstar) signe au Havre », sur L'Équipe (consulté le )
  14. « 'Tissoudali stelt Eredivisionisten teleur en vertrekt naar Ligue 2' », sur www.soccernews.nl (consulté le )
  15. (nl) « Willem II grijpt naast Telstar-speler », sur www.vi.nl (consulté le )
  16. (nl) Martin, « ‘FC Twente ziet in revelatie Jupiler League opvolger van Ziyech’ », sur Twente Insite, (consulté le )
  17. (nl) « SC Cambuurt huurt Tissoudali van Le Havre », sur ESPN.nl (consulté le )
  18. « Utrecht vs. Cambuur - 25 January 2017 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  19. « Cambuur vs. Dordrecht - 28 January 2017 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  20. « VVV vs. Sparta Rotterdam - 12 August 2017 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  21. (nl) « Amsterdammer Tissoudali door VVV-Venlo disciplinair geschorst », sur www.nhnieuws.nl (consulté le )
  22. (nl) « VVV laat aanvaller naar De Graafschap gaan », sur Telegraaf, (consulté le )
  23. « De Graafschap vs. Utrecht II - 2 February 2018 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  24. « Emmen vs. De Graafschap - 16 February 2018 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  25. (nl-BE) « Tarik Tissoudali: “Hier begon ik me pas echt als prof te gedragen” », sur www.nieuwsblad.be (consulté le )
  26. « Lommel vs. Beerschot - 9 November 2018 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  27. (nl-BE) « Grote broer Mohamed is al jaren grote steun voor Tarik Tissoudali bij Beerschot: “Soms heeft hij een duwtje in de rug nodig” », sur www.gva.be (consulté le )
  28. (nl) Dick Sintenie, « Tarik Tissoudali: 'Ik scoorde met de kicksen van Nouri' », sur Het Parool, (consulté le )
  29. « Beerschot vs. Zulte Waregem - 16 August 2020 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  30. « Mercato : Tarik Tissoudali quitte le Beerschot pour La Gantoise », sur RTBF Sport, (consulté le )
  31. (nl-BE) « Het gouden hart van Tarik Tissoudali, profvoetballer met een dakloze vriend: “Het leven is niet altijd eerlijk” », sur www.nieuwsblad.be (consulté le )
  32. « Gent vs. Excel Mouscron - 15 February 2021 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  33. « Gent vs. Sporting Charleroi - 10 April 2021 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  34. « Mechelen vs. Gent - 22 May 2021 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  35. « Gent vs. Valerenga - 22 July 2021 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  36. « Gent vs. Beerschot - 1 August 2021 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  37. « Gent vs. Rigas FS - 5 August 2021 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  38. « Gent vs. Rakow Czestochowa - 26 August 2021 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  39. « Gent vs. Club Brugge - 29 August 2021 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  40. « Gent vs. AS Eupen - 17 October 2021 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  41. (nl-BE) « AA Gent-speler Tarik Tissoudali verkozen tot “Lion Belge” », sur Het Nieuwsblad (consulté le )
  42. « OH Leuven vs. Gent - 4 December 2021 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  43. « L'homme du match: Tissoudali, sa technique et son grand cœur », sur Walfoot.be, (consulté le )
  44. « Tarik Tissoudali rend hommage au petit Rayan en plein match et se fait avertir », sur Le Soir, (consulté le )
  45. « Le superbe geste de Tarik Tissoudali: le Gantois a rendu hommage au petit Rayan, décédé au Maroc », sur sudinfo.be, (consulté le )
  46. (nl) « Ontroerend: Tarik Tissoudali eert overleden Marokkaans jongetje na goal », sur sporza.be, (consulté le )
  47. (nl-BE) « AA Gent-spits Tarik Tissoudali eert overleden Rayan (5) met speciaal t-shirt na doelpunt », sur Het Nieuwsblad (consulté le )
  48. « Standard Liège vs. Gent - 27 February 2022 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  49. DH Les Sports+, « Tarik Tissoudali (La Gantoise) remporte le Soulier d'Ebène 2022 », sur DH Les Sports +, (consulté le )
  50. « Tarik Tissoudali parti pour rester ? "Il n'est pas à vendre" », sur Walfoot.be, (consulté le )
  51. (nl) « AA Gent geeft zege nog weg en verliest Tissoudali », sur www.voetbalnieuws.be (consulté le )
  52. R. T. L. Newmedia, « Ligaments croisés pour Tarik Tissoudali, qui manquera le Mondial », sur RTL sport, (consulté le )
  53. « Mauvaise nouvelle pour Tarik Tissoudali : déchirure du ligament croisé, il est out plusieurs mois », sur RTBF (consulté le )
  54. (nl) « "Strijdvaardige" Tarik Tissoudali scheurt kruisband en is 6 maanden out: "Veel dromen vallen weg" », sur sporza.be, (consulté le )
  55. (nl-BE) « Drama voor Tarik Tissoudali: zes maanden out en geen WK », sur Gazet van Antwerpen (consulté le )
  56. LE MATIN, « Le Matin - Vingt joueurs pour affronter le Cameroun le 4 juin », sur Le Matin (consulté le )
  57. Camfoot.com, « [Vidéo] Amical U23 : le Maroc bat le Cameroun (1-0) », sur Camfoot.com, (consulté le )
  58. « CAN-2021: Tagnaouti et Tarik Tissoudali convoqués avec les Lions de l’Atlas », sur MAP SPORT, (consulté le )
  59. « Maroc : Ez Abde remplacé par Tarik Tissoudali », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le )
  60. « CAN 2022 : Tarik Tissoudali remplace Abdessamad Ezzalzouli dans la sélection marocaine », sur RTBF (consulté le )
  61. « CAN 2021: Tarik Tissoudali appelé par Vahid pour remplacer EZ Abde », sur SNRTnews (consulté le )
  62. Nawfel Ajari, « Tissoudali : "Je ne pourrai jamais jouer pour une autre sélection que le Maroc" », sur DM Sport, (consulté le )
  63. « Egypt vs. Morocco - 30 January 2022 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  64. « 🚨 Maroc : la liste de Vahid Halilhodzic, Mazraoui et Harit de retour, pas Ziyech ! », sur Onze Mondial,‎ (consulté le )
  65. « La sélection du Maroc, avec ses Belgicains et des retours », sur Walfoot.be, (consulté le )
  66. « Avec Tissoudali et Amallah, le Maroc se fait corriger par les USA », sur Walfoot.be, (consulté le )
  67. « Amical : le Maroc giflé par les Etats-Unis », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le )
  68. « Amical : les États-Unis surclassent le Maroc », sur L'Équipe (consulté le )
  69. « Qualifs CAN 2023 : le Maroc s'en sort in extremis face à l'Afrique du Sud », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le )
  70. Pierre GUYON, « Can 2023. Le Maroc a souffert mais s’impose en fin de match contre l’Afrique du Sud », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  71. « 🚨 Maroc – Afrique du Sud : les Lions de l’Atlas s'imposent in extremis et se rassurent ! », sur Onze Mondial,‎ (consulté le )
  72. « Qualifs CAN 2023 : le Maroc s'impose au Libéria », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le )
  73. « Sans forcer, le Maroc s'offre le Liberia », sur SOFOOT.com (consulté le )
  74. (nl-BE) « Zware knieblessure kost voormalig VVV’er Tissoudali het WK », sur De Limburger (consulté le )
  75. « Tarik Tissoudali remporte le "Lion Belge" devant Selim Amallah », sur 7sur7.be (consulté le )
  76. (nl-BE) « Kickboksen met Tiffany, de sterke vrouw van AA Gent-aanvaller Tissoudali: “Tarik is te lief voor deze sport” », sur www.nieuwsblad.be (consulté le )

SourcesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :