Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tank.
Tank

Instrumental de Emerson, Lake and Palmer
extrait de l'album Emerson, Lake and Palmer
Sortie
Enregistré juillet – septembre 1970
Studios Advision (Londres,
Drapeau de l'Angleterre Angleterre)
Durée 6:49
Genre Rock progressif
Compositeur
Producteur Greg Lake
Label

Pistes de Emerson, Lake and Palmer

Tank (Remake) 

Instrumental de Carl Palmer
extrait de l'album Works Volume I (ELP)
Disque 2 
Sortie
Enregistré 1976
Mountain Studios
(Montreux, Drapeau de la Suisse Suisse)
Durée 5:08
Genre Rock progressif et symphonique
Compositeur
Producteur
Label

Pistes de Works Volume I (ELP)
Disque 2 

Tank est une pièce instrumentale du groupe de rock progressif britannique Emerson, Lake and Palmer, tirée de leur éponyme premier album de 1970. Apparaissant au milieu de la face B du disque microsillon original, la pièce met en valeur l'unique style de percussion de Carl Palmer. Elle marque également la première apparition du synthétiseur Moog dans le catalogue d'ELP.

Sommaire

Le morceauModifier

DescriptionModifier

La pièce commence comme une transition entre la fin explosive et The Three Fates, avec un motif de batterie optimiste de Carl Palmer. Greg Lake propose un bref solo de basse sur la batterie de Palmer. Keith Emerson arrive énergetiquement avec un Clavinet. L'improvvisation du trio dure environ une minute, après quoi Emerson et Lake échangent des barres en solo avec Palmer; qui prend alors un rapide solo de batterie, d'une durée de prés de trois minutes.

Pendant le solo, Palmer expose toutes les parties de sa batterie (qui comprend également un carillon tubulaire et un gong). À la fin de son solo de batterie at 4 min : 05 s, aprés l'action rapide de la caisse claire de Palmer, qui est déplacée rapidement vers la gauche et la droite, on peut entendre quatre battements de tambour très graves. Ce son est remarquable pour ses fréquences extrêmement basses.

Emerson joue un riff de Fa, Sol, Si mineur et La mineur, sur un des synthétiseurs Moog (qui marque sa première apparition sur une chanson d'ELP) avec Lake et Palmer dans un rythme serré. Emerson se lance dans une improvisation de deux minutes sur un des synthétiseurs jusqu'à la fin de la chanson.

Remake de 1977Modifier

En 1977, ELP publie une deuxième version de Tank pour le double album Works Volume I. C'était un peu plus rapide, mettait en vedette un orchestre, mais a rejeté le solo de batterie de l'originale. Cette version est exécutée en direct sur l'album Works Live avec un solo de batterie, très étendu, de Carl Palmer.

PersonnelModifier

Notes et référencesModifier